Emmanuel Macron réélu président de la République avec 58,54% des voix

Le candidat de "La République en marche" Emmanuel Macron est réélu président avec 58,54% des voix contre 41,46% pour Marine Le Pen, selon les premières estimations à 20h. L’abstention est de 28,2%.

Le verdict est tombé, même si à cette heure il ne s’agit que des premières estimations. Emmanuel Macron est crédité de 58,54% indiquant qu’il va très certainement conduire la France pour les cinq années à venir. A 44 ans, il est le premier président de la Ve République à être élu pour un deuxième mandat consécutif depuis l’instauration du quinquennat. Le président sortant a visiblement bénéficié d’un report de voix qui restait la grande inconnue de ce 2nd tour. La candidate du Rassemblement national Marine Le Pen échoue pour sa troisième participation, la deuxième fois au 2nd tour.

Match retour

Comme en 2017 où les deux finalistes étaient opposés pour la première fois, Emmanuel Macron l’emporte. Il y a cinq ans, le candidat de La République en marche avait gagné l’élection présidentielle avec 66,10% des voix contre 33,90% pour Marine Le Pen. Si l’écart s’est resserré, le président sortant conserve néanmoins une avance confortable de plus de 5 300 000 voix. Marine Le Pen a obtenu au passage le meilleur score jamais réalisé par son parti. L’abstention qui atteint 28,2% traduit l’insatisfaction d’une grande partie des 47 millions d’électeurs.

La majorité

Le 1er tour du scrutin a mis en évidence une tripartition de l’échiquier politique français. Si la tendance vient à se confirmer aux élections législatives de juin prochain, l’obtention d’une majorité à l’Assemblée nationale n’est pas encore acquise pour le président Emmanuel Macron. L’agenda politique laisse peu de temps aux formations politiques pour remobiliser les électeurs. Mais l’enjeu est de taille puisque de lui dépend la capacité du président à mener son programme.

Les cartes rebattues

Or, La République en marche ne bénéficie pas du même élan qu’en 2017 où l’effet de nouveauté avait séduit nombre d’électeurs. La dynamique des dernières semaines a été plus favorable à La France insoumise qui n’a pas caché son ambition de gouverner malgré l’élimination de Jean-Luc Mélenchon aux portes du 2nd tour. D’un autre côté, les partis traditionnels qui ont essuyé une déroute lors du 1er tour, sont obligés de se réorganiser dans l’urgence s’ils veulent continuer à peser dans la vie politique française. De plus, le président va chercher à rassembler des sensibilités de gauche et de droite pour asseoir sa majorité. Une entreprise entamée au cours de l’entre-deux-tours avec quelques concessions cédées aux programmes de différents partis, dont il espérait le suffrage des électeurs au second tour.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.