Ensemble pour Bessan : grande réunion publique de clôture ce 21 mars

Ensemble pour Bessan : grande réunion publique de clôture ce 21 mars Les Bessanaises et…

Ensemble pour Bessan : grande réunion publique de clôture ce 21 mars

Les Bessanaises et les Bessanais sont invités à la 8e réunion de l’équipe « Ensemble pour Bessan », conduite par Stéphane Pépin-Bonet, premier adjoint au maire sortant, qui se tiendra le vendredi 21 mars 2014, à 19h, à la salle des fêtes (place de la Promenade).

Cette ultime réunion avant le premier tour sera l’occasion de faire un récapitulatif des propositions d’avenir de l’équipe et de répondre à vos questions. Le verre de l’amitié sera offert à tous à l’issue de la réunion.

Par ailleurs, voici le dernier document de campagne en cours de diffusion dans la population. Il permet de répondre avec précision aux principaux thèmes traités lors de la campagne électorale. Un tour d’horizon pour éclairer les Bessanaises et Bessanais.

Tour d’horizon de vos principales questions et de nos engagements !

La campagne électorale se termine. Au fil de nos rencontres, nous vous avons présenté notre programme et répondu à de nombreuses questions. Toujours dans un esprit de transparence, nous reprenons aujourd’hui les réponses aux principales questions que vous nous avez posées.

Pourquoi créer une Zone d’Activités Commerciales à la Capucière ? La Capucière n’est pas une Zone d’Activités Commerciales. Il s’agit d’une Zone d’Aménagement Concerté. Nos concurrents tentent de vous tromper en diffusant de mauvaises informations. Ce projet, à la sortie de l’A9, prévoit : des immeubles de bureaux, un espace d’activités logistiques et de transport, un hôtel et de la restauration, une halle du terroir et du tourisme et enfin un espace commercial avec le transfert du supermarché existant. C’est une future richesse d’emplois et de taxes foncières. Va-t-on rester la seule commune près d’un péage autoroutier à ne pas avoir d’implantation d’entreprises ? Il faut soutenir ce projet et le relier au centre-ville pour dynamiser notre village et ses commerces.

Pourquoi ne pas proposer une zone franche comme une autre liste en présence ? Tout simplement car la zone franche proposée par la liste “Bessan Ambition 2014” n’est pas possible. Une zone franche peut être créée dans les quartiers sensibles d’au moins 10.000 habitants. Seules la Devèze à Béziers et la Paillade à Montpellier remplissent ces critères dans l’Hérault. Fort heureusement, ce projet n’est tout simplement pas réalisable. 

Les projets d’urbanisation des autres listes sont-ils concevables ? Le projet d’urbanisation de la liste “Bessan Ambition 2014” portant sur la création de 320 logements est irréalisable dans les conditions annoncées. Sans avoir la maitrise foncière des terrains, ce projet sollicitera forcément les finances de la commune. Vous annoncer dès à présent qu’un aménageur réalisera des travaux supplémentaires, sans contrepartie, est illusoire ! Nos projets ont eux, le mérite d’être réalistes et s’appuient sur des fondations saines et solides, sans risque d’augmentation démesurée de nos impôts.

Allez-vous créer une nouvelle école ainsi qu’une médiathèque ? L’école ne sera pas envisagée sur le terrain sportif du Puech Méja dont la surface est inférieure au terrain déjà acheté par la ville. La commune a engagé une étude afin d’appréhender les besoins à venir, en fonction de la croissance du village. C’est avec ces éléments que nous envisagerons l’évolution des besoins scolaires. Il en va de même pour la médiathèque. Nous privilégions la création d’un point culturel et multimédia s’appuyant sur des services municipaux et intercommunaux. Voilà notre différence : réflexion, sagesse et maîtrise des dépenses. 

Pourquoi n’avoir pas commenté les débordements de campagne ? Notre équipe a fait le choix du respect des personnes. Tout en participant au débat d’idées, nous avons regretté certains débordements comme les attaques liées à la vie privée portées par la liste “Bessan 2014 Bleu Marine” ou encore les agissements de la liste “Bessan Ambition 2014” tels que la distribution de tracts en main propre aux écoliers et la qualification des logements face à la cave coopérative de “cages à poules”. Nous n’avons pas voulu concentrer nos efforts et nos énergies sur le même terrain. C’est un choix et nous espérons que les électeurs y auront été attentifs.

Où en est le projet de décharge de l’écopôle de la Vallasse à Montblanc ? Nous restons opposés au projet privé actuel de l’écopôle de la Vallasse. Il semblerait aujourd’hui que ce projet soit repris dans la sphère publique par le conseil général et le Sictom. Nous restons vigilants dans cette affaire et avons décidé de ne pas retirer les contentieux engagés par la ville de Bessan, avec la mairie de Vias.

Quelle est votre position sur l’aire d’accueil des gens du voyage ? Comme le conseil municipal, qui a déjà délibéré contre ce projet en 2012, nous ne sommes pas favorables à la création d’une aire d’accueil des gens du voyage à Bessan. Nous l’avons affirmé lors de notre réunion publique du 28 janvier dernier. La liste “Bessan Ambition 2014” prétend le contraire : heureusement les vidéos de nos réunions font foi ! 

Pourquoi qualifiez-vous les autres listes de familiales ? Un conseil municipal ne peut être dirigé seulement par quelques familles. Les 3 listes qui se présentent face à nous sont constituées par des personnes ayant des liens familiaux qui posent problème à la démocratie. Dans une même équipe, on retrouve : le mari et la femme, le père et la fille, la mère et le fils…

Pourquoi n’y-a-t-il pas eu de débat public ? La liste “Bessan avec Audace” ayant refusé le débat public entre les 4 têtes de liste, ce dernier n’aura donc pas lieu. Nous le regrettons car il aurait permis d’éclairer les Bessanaises et les Bessanais sur les programmes et les listes qui les porteront jusqu’en 2020.

Pourquoi n’avez-vous pas fait appel à des personnalités extérieures lors de vos réunions ? Notre équipe regroupe des femmes et des hommes compétents et dévoués pour leur village, quelle que soit leur sensibilité politique. Ainsi, convier à nos réunions publiques des intervenants encartés ne nous correspond pas. Il nous apparait essentiel d’échanger avec la population en toute simplicité, et sans avoir à réduire notre temps de parole au profit de personnalités exposant leurs expériences dans des communes dont la dimension n’a rien à voir avec celle de Bessan. De plus, l’expérience de nos colistiers, issus de la municipalité sortante, nous permet une appréhension des sujets que les autres listes n’ont pas pu ou su acquérir.

L’équipe « Ensemble pour Bessan ».

A4 R

A4 V

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.