Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Culture & Loisirs

Eric Blanc, la musique pour violon d’Ingres

A l’occasion de la Fête de la Musique, le 21 juin 2016, le photographe Eric Blanc a été invité par la Ville de Montpellier à projeter ses clichés sur la musique en soirée, de 21h30 à 23h00, sur deux écrans installés dans le parc de la maison pour tous Frédéric-Chopin, quartier Beaux-Arts. Dans le même […]

A l’occasion de la Fête de la Musique, le 21 juin 2016, le photographe Eric Blanc a été invité par la Ville de Montpellier à projeter ses clichés sur la musique en soirée, de 21h30 à 23h00, sur deux écrans installés dans le parc de la maison pour tous Frédéric-Chopin, quartier Beaux-Arts. Dans le même temps, huit groupes se succéderont sur une scène, pour célébrer cette fête. Le photographe a choisi de diffuser deux projections différentes. La première, intitulé “Harmonie”, portera sur les instruments. La seconde – “Live” – fera un focus sur ses clichés de concerts. L’occasion pour Eric Blanc de réaliser un bilan autour de cette thématique qu’il couvre depuis des années, à quelques jours de l’accrochage de son exposition “L’Envol”, qui se tiendra du 1er juillet au 20 septembre aux Ateliers du Jour à Montceau-les-Mines, avant de rejoindre les cimaises de la Galerie 13 à Montpellier en octobre 2016. Interview…

 

L’union de deux arts

 

Comment cet événement est-il né ?

Eric Blanc : « La directrice de la maison pour tous Frédéric-Chopin, Cendrine Müller, suit mon travail depuis environ deux ans. Quand elle m’a proposé de projeter mes photos sur deux écrans lors de la Fête de la Musique de sa maison pour tous, j’ai immédiatement été séduit par l’idée… »

 

Vous êtes essentiellement connu pour votre travail photographique sur le nu poétique. Quelle place occupe la musique dans votre vie ?

Eric Blanc : « La musique fait partie intégrante de ma vie. Elle m’enchante, me porte. C’est une part de cet enchantement que j’ai voulu, consciemment ou non, retranscrire dans mes clichés. »

Et dans l’ensemble de vos images ?

Eric Blanc : « Si je fais le bilan, je me rends compte que j’ai réalisé un bon millier de clichés sur la musique, au total. Musiciens et musiciennes, chanteurs, instruments, partitions… »

Deux projections de vos images sont prévues le 21 juin 2016. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Eric Blanc : « Il s’agira de deux diaporamas de 110 images chacun, qui dureront respectivement un quart d’heure et qui seront diffusés en alternance et en continu sur deux écrans dès que le soleil déclinera. »

 

“Harmonie”

 

Eric Blanc : « Le premier diaporama sera orienté vers la musique classique. J’y ai rassemblé mes photographies d’instruments de musique. Le public pourra découvrir un extrait de la série photo montrant les différentes phases d’élaboration d’un violon par le luthier montpelliérain Frédéric Chaudière. Des solistes de renom jouent de ses instruments dans le monde entier ! J’ai eu la chance de photographier deux violonistes, So Ok Kim et Alessandra Soum avec leurs stradivarius. Et aussi le bandonéoniste William Sabatier, en symbiose avec son instrument. Sans oublier Clara Del Campo, qui fut l’un de mes premiers modèles. Et un SDF qui jouait de l’accordéon en Espagne… J’ai voulu capter ces instants de grâce où le musicien et son instrument ne font plus qu’un. »

“Live”

Eric Blanc : « Ce diaporama sera beaucoup plus rock et orienté vers la scène. Quand je suis accrédité pour photographier des concerts, étant paraplégique, je suis autorisé à monter directement sur la scène. Je me tiens derrière l’artiste ou sur les côtés, et non devant, contrairement aux autres photographes. Je m’imprègne des lieux pendant le réglage des balances, je rencontre les ingénieurs du son, les managers. Puis l’artiste monte sur scène. Je suis tout près de lui, je plonge dans son ressenti. Il entre en communion avec le public. Le plancher de la scène vibre… C’est cette atmosphère que je souhaite partager avec le public en faisant et en montrant ce genre de clichés. Le groupe Detroit et son leader charismatique Betrand Cantat, le talentueux chanteur sénégalais Souleymane Diamanka, Christophe Maé, Louis Bertignac… Parmi les clichés, certains reconnaîtront des concerts de Lives au Pont, de Tohu Bohu et de Colorz Festival, organisés par Pascal Peck Prod. Des concerts de Nina Kravitz, Oxia, Brondisky, Sébastien Tellier, Nastia, Lucas Ruiz, Pony Pony Run Run, The Kills, Metronomy, Citizens. Et des salles de concert comme le Bataclan, que j’ai photographié bien avant les tristes événements de novembre 2015, à l’occasion d’un hommage à Freddie Mercury par Cover Queen… »

Propos recueillis par Virginie MOREAU

vm.culture@gmail.com

> Site internet du photographe : www.eric-blanc.fr

> Légende : Double-croche – Crédit photo : © Eric Blanc

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.