Exclusif : Zimmer Biomet va s’implanter à Mauguio

L’Américain Zimmer Biomet (robotique chirurgicale du genou et du cerveau, ex-Medtech) va s’implanter à Mauguio, dans le parc Or Industrie Méditerranée (Piom), révèle en exclusivité l'Hérault Juridique. Cette implantation à Piom était en balance avec un autre site, dans le parc Eurêka. En trois ans, Zimmer Biomet a fabriqué environ 200 robots à Montpellier. Les prix oscillent entre 600 k€ et 1 M€ l’unité.

Article de Hubert VIALATTE. « Les deux projets, à Eurêka et Mauguio, présentent une grande qualité architecturale et une offre de haut niveau. Le site de Mauguio va nous permettre de nous éloigner de la filiation avec Bertin Nahum, explique Marie-Anne Péchinot, directrice de Zimmer Biomet à Montpellier. Nous avons de très bonnes relations avec lui, mais il est important de tourner la page (Zimmer Biomet a racheté Medtech à l’été 2016, NDLR). » Autre point qui a fait pencher pour Mauguio : l’accessibilité de la zone Eurêka, jugée «compliquée”.

Les effectifs montpelliérains regroupés sur 5.000 m2

Zimmer Biomet va construire  5 000 m2, où seront regroupés les effectifs montpelliérains. L’investissement s’élève à 20 millions d’euros. La demande de permis de construire…/…


Article réservé aux Abonnés {Espace Abonnés} 


3263 HJE 11 07 2019Abonnez vous en ligne

 

 

 

 

 

Abonnez-vous en ligne ICI

 

…/… vient d’être déposée. L’investissement s’élève à 20 millions d’euros. Ce montant inclut les loyers et coûts d’aménagement, les cloisons, bureaux, mobilier, réseaux divers et serveurs informatiques. Le site sera configuré pour accueillir, à terme, 250 salariés. La livraison du bâtiment est prévue fin 2020. Promoteur : Ad Vitam (Montpellier). Constructeur : GSE Régions (agence de Pérols). Aménageur : L’Or Aménagement. Les 122 salariés de Zimmer Biomet Montpellier sont actuellement répartis en trois sites distincts, dans le secteur Eurêka (Gaïa, Genesys et bâtiment construit par Bertin Nahum, créateur de Medtech et actuel dirigeant de Quantum Surgical).

Zimmer Biomet
HJE 2019, Hubert Vialatte

40 recrutements en 2019

Après avoir recruté une cinquantaine de salariés l’an dernier, Zimmer Biomet en recrute une quarantaine en 2019, « avec  certaines difficultés à recruter sur les postes d’ingénieurs système, de logisticien (gestion des flux, réception, expédition…), et d’experts et architectes logiciels », précise Marie-Anne Péchinot. L’ambition est de compter, d’ici 4 ou 5 ans, « plus de 1 000 robots sur le terrain, avec une collaboration avec le site de Zimmer Biomet à Montréal, pour développer rapidement des projets », ajoute-t-elle. Les enjeux de taille du robot, d’ergonomie, d’encombrement du robot au bloc opératoire, de rapidité d’utilisation (rendue nécessaire par rapport à l’anesthésie du client) sont notamment passés au crible par les équipes R&D.

Flex office, production et formation

Le futur site de Mauguio comprendra, outre des bureaux en flex office, 1 000 m2 dédiés à la production, et un centre de formation de 300 m2 pour accueillir les chirurgiens, dans le cadre d’un partenariat avec la Faculté de Médecine de Montpellier (travail sur les pièces anatomiques). « Nous mettrons à disposition une dizaine de robots ancienne génération pour que les jeunes chirurgiens soient formés à la robotique », explique Marie-Anne Péchinot. En trois ans, Zimmer Biomet a fabriqué environ 200 robots à Montpellier. Les prix oscillent entre 600 k€ et 1 M€ l’unité.

Eurêka trop mal desservi

« Les deux projets, à Eurêka et Mauguio, présentent une grande qualité architecturale et une offre de haut niveau. Le site de Mauguio va nous permettre de nous éloigner de la filiation avec Bertin Nahum, explique Marie-Anne Péchinot. Nous avons de très bonnes relations avec lui, mais il est important de tourner la page (Zimmer Biomet a racheté Medtech à l’été 2016, NDLR). » Autre point qui a fait pencher pour Mauguio : l’accessibilité de la zone Eurêka, jugée « compliquée. L’absence de solutions de desserte, avec un tramway par exemple, a été déterminante dans notre choix. Je l’ai dit clairement à la Serm. Il y a des bouchons dans les petites routes autour du domaine de Verchant. C’est déplorable pour une zone d’activités telle qu’Eurêka. » 

Hubert VIALATTE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.