Fabrice Belargent, un nouveau procureur de la République au TGI de Montpellier

Actuellement en poste au Mans, Fabrice Belargent est nommé procureur de la République près le Tribunal de grande instance (TGI) de Montpellier où il remplacera Christophe Barret, nommé pour sa part procureur général de la cour d’appel de Besançon.

Agé de 53 ans, Fabrice Belargent a débuté sa carrière professionnelle dans la police avant de rejoindre en 1993 la magistrature. Il a entre autres été procureur de la République au Tribunal de grande instance (TGI) de Verdun avant d’être nommé substitut général du procureur général à la cour d’appel de Nancy puis à celle de Paris. Il a ensuite rejoint en juin 2008 le cabinet ministériel de la garde des Sceaux Rachida Dati, pour une durée de 18 mois.

En novembre 2009, Fabrice Belargent est nommé procureur de la République au TGI de Reims, et depuis l’été 2016, il occupe les mêmes fonctions au TGI du Mans. A Montpellier, il succédera à Christophe Barret, nommé pour sa part procureur général de la cour d’appel de Besançon.

De son côté, Eric Maréchal actuellement président du TGI de Montpellier, est nommé premier président de la cour d’appel d’Angers. Son successeur n’a pas encore été désigné.


Nos articles JUSTICE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. bonjour
    mr le procureur de la republique
    jai un probleme avec un voisin au dessus de chez moi il y a 9ans qui magresse il fait expres de taper des pieds des quil arrive il a cassé ma boite aux lettres 2 fois ce samedi je suis allee porter plainte car il ma foncé dessus avec la voiture je promenais ma chienne devant chez moi il a fait ça pour me faire peur jai de la tension a vie par rapport a lui mais au comissariat il ne mont pas pris la plainte jai passee la matinee je leur ai dit vous attendez quil me tue car il a un fusil je vis dans la peur et personne ne bouge les gens en ont peur ils disent quils ont peur quil sen prenne a leur voiture il ma deja crevé les pneus avec un couteau si vous pouvez intervenir merci

    1. Bonjour madame,
      Nous vous conseillons d’écrire directement au procureur de la République pour lui formuler votre désarroi. Bien cordialement. La rédaction

  2. ps jai oublié de vous marquer le nom d mon agresseur monsieur fusco françois reidence les pins dalep 1174 boulevard jean mathieu grangent 34200sete moi madame cabanel jhabite en dessous au 4eme etage appt 15 aves mes remerciements veuillez agreer monsieur le procureur mes salutations distinguees
    cabanel

  3. Bonjour,

    Est-ce possible d’adresser un courrier direct au Procureur de la République ? Quelle est l’adresse ?
    En vous remerciant,
    Bien cordialement,

    1. Bonjour,

      Voici un lien explicatif mis en ligne par la ville de Béziers pour porter plainte et contacter les services de la Justice : https://www.ville-beziers.fr/mes-demarches/guide-des-droits-et-demarches?tx_cimcomarquage_displaycomarquage%5Baction%5D=list&tx_cimcomarquage_displaycomarquage%5Bcontroller%5D=Comarquage&tx_cimcomarquage_displaycomarquage%5Bindex%5D=F1435&cHash=1014b3b326f1555d745ea37bcda44991

      Au paragraphe Procureur de la République, il est dit :
      Porter plainte auprès du procureur de la République : Vous pouvez envoyer votre plainte en lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre simple. Vous pouvez aussi déposer votre plainte directement à l’accueil du tribunal. Dans tous les cas, un récépissé vous sera remis dès que les services du procureur de la République auront enregistré votre plainte. Pour suivre le traitement de votre plainte, vous pouvez contacter le procureur de la République au tribunal judiciaire en donnant le numéro attribué à votre dossier.

      Bonne journée

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.