Feu à Villeveyrac : le Maire porte plainte

Alors que les pompiers continuent d'intervenir sur les derniers foyers de l'incendie déclenché ce mercredi 18 août à Saint-Pargoire, le maire de Villeveyrac, commune touchée par l'évolution des flammes, monte au créneau et dénonce un "acte criminel".

300 hectares de végétation détruits, c’est avec ce lourd bilan que Christophe Morgo, maire de Villeveyrac et vice-président du département de l’Hérault, s’est rendu à la gendarmerie ce jeudi 19 août pour porter plainte.

D’après lui, l’apparition simultanée de trois foyers de feu au pied des éoliennes de la commune ne laisse planer aucun doute : l’incendie du 18 août est d’origine criminelle.

Un désastre écologique

Pour le moment, les premiers bilans recensent des dégâts matériels et écologiques, mais aucune victime n’est à déplorer. Hier, dans l’après-midi, les résidents du hameau de la Gare avaient été évacués par précautions mais ils avaient finalement repris le chemin de leurs habitations vers 21h.

Dans les prochains jours, l’enquête pour déterminer l’origine de ce désastre sera enclenchée par les pompiers, les gendarmes et les agents de l’Office national des forêts (ONF).

Une série noire

En ce moment, les départs de feu se multiplient dans le Sud de la France. Si le département du Var est actuellement le plus touché, l’Hérault suit de près avec une série noire d’incendies de forêt.

Au cours des deux derniers jours, les communes de Nissan, Aumes, Aumelas et Saint-Jean-de-la-Blaquière ont été touchées ou menacées par les flammes.

Les bons gestes

Si vous êtes témoin d’un départ de feu, vous devez contacter les pompiers au 18 ou les urgences au 112 (ou au 114 si vous êtes malentendant), puis vous mettre à l’abri. Attention, ne vous réfugiez pas dans votre voiture car elle peut également prendre feu.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.