Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Entreprises
Béziers

Florence Lambert veut relever la bataille de l’hydrogène vert à Béziers

Experte de la recherche dans le secteur de l’énergie, Florence Lambert, 48 ans, est nommée présidente de la société Genvia, spécialisée dans les technologies de production d’hydrogène décarboné. Et c’est le site de Cameron Béziers qui va être mis à contribution pour la fabrication d’électrolyseurs, en vue de projets de démonstration appliqués aux secteurs de l’industrie, de l’énergie et de la mobilité. Ce projet industriel d’envergure, porté par Schlumberger New Energy, le CEA et leurs partenaires (Vinci Construction, Vicat et l’Arec Occitanie), et soutenu par la Région Occitanie, a été révélé par l’HJE en novembre dernier.

Par Hubert VIALATTE

« À l’aube d’une grande révolution »

Florence Lambert, d’origine grenobloise, était auparavant directrice du CEA-Liten, laboratoire d’innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux, à Grenoble. « L’hydrogène est une clé de voûte dans la construction énergétique, déclare-t-elle à l’HJE. Il va apporter des solutions pour décarboner l’industrie, en particulier pour s’occuper de secteurs impossibles à électrifier. Il arrivera en complément de batteries pour les mobilités, ou électrifiera de très grosses batteries dans les domaines terrestre, maritime et aéronautique. » Autre impact, « ce déploiement permettra de revenir sur une production décentralisée d’électricité. On est à l’aube d’une grande révolution », s’enthousiasme celle qui a consacré sa thèse au stockage des énergies renouvelables, sujet innovant à l’époque. Convaincue que « le monde de l’énergie traverse une profonde révolution », cette passionnée de piano et de littérature veut également transmettre sa flamme au jeune public. « On n’a pas assez embarqué la société sur ces sujets technologiques. C’est au collège que les vocations se dessinent. Les technolabs doivent sortir de leur coquille. Il faut que les jeunes puissent expérimenter les technologies sortant des laboratoires. » Pour cela, elle n’a jamais hésité à faire bouger les lignes. Son credo ? « Entraîner au plus vite les usages, faire tomber les silos, décloisonner, sortir le scientifique de son cercle infernal », sourit-elle.

Avec Édouard Philippe et Nicolas Hulot à bord d’Energy Observer

Un mot revient souvent dans sa bouche : « bataille ». « Oui, je perçois la vie comme une bataille. C’est ainsi que j’ai su faire mes preuves en dirigeant plusieurs centaines de personnes au CEA, dès l’âge de 35 ans. » Mais cette mère de 3 enfants (de 16 à 22 ans), attachée à la cause du handicap, n’a « pas besoin d’un titre ou d’un nombre de personnes à gérer. Ce qui m’importe, c’est d’accomplir des choses. Au CEA-Liten, on a développé des paris impossibles, comme le catamaran Energy Observer », naviguant en totale autonomie énergétique et sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Elle n’est pas peu fière d’avoir embarqué à bord d’Energy Observer avec Édouard Philippe, alors Premier ministre, et Nicolas Hulot, en août 2017. L’hydrogène était déjà au cœur de ce projet.

Genvia doit générer « plusieurs dizaines de millions d’euros d’investissements » à Béziers. Une capacité de plusieurs mégawatts est projetée en 2024. Luc Mas, directeur du site, anticipe une reconversion future de l’outil industriel, actuellement dévolu à la production d’obturateurs de sécurité pour le secteur pétrolier et gazier.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.