Foire de Montpellier: UFC que choisir sort le carton rouge

 La loi sur la consommation (loi Hamon) du 17 mars 2014 a renforcé l’obligation…

 

La loi sur la consommation (loi Hamon) du 17 mars 2014 a renforcé l’obligation des exposants dans les foires et salons quant au droit de rétractation. Ainsi, l’arrêté du 2 décembre 2014 oblige l’exposant à afficher sur son stand de manière visible un panneau (au format au moins A3) portant la mention : “Le consommateur ne bénéficie pas d’un droit de rétractation pour tout achat effectué dans cette foire (ou sur ce stand)” (avec une police égale ou supérieure à 90). 

70 % des stands en infraction 

C’est pour vérifier l’application de cette obligation que les enquêteurs de l’UFC Que Choisir Montpellier se sont rendus à la foire de Montpellier (jusq'au 16 octobre) et ont parcouru samedi et dimanche 132 stands. A charge pour eux de détecter la présence du panneau et s’il existait sa visibilité.

Sur 132 stands visités :

  • Sur 92 (soit 70%) aucun panneau n’a pu être détecté. 
  • Sur 10 (7%) le panneau existait mais n’était pas très visible et pas forcément réglementaire. 
  • Sur 30 (23%) le panneau était bien visible.

L’UFC Que Choisir Montpellier va faire part de ce constat à la direction de la foire de Montpellier en lui demandant de rappeler cette obligation aux exposants et de contribuer à l’information des consommateurs notamment sur le site de la foire et à la Direction Départementale de Protection des Populations (DDPP) de l’Hérault à qui incombe la vérification du respect de la réglementation.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.