Foot-Héraultais : LE site pour les clubs amateurs

Depuis 2012, le football amateur régional connaît un nouveau souffle et une mise en…

Depuis 2012, le football amateur régional connaît un nouveau souffle et une mise en lumière sans précédent. Le site foot-occitanie.com, créé par Cyril Durand, offre une visibilité importante aux 160 000 licenciés répartis dans 1 200 clubs de football en région Occitanie. Foot-Occitanie est le père de 17 autres sites, dont Foot-Héraultais (34.foot-occitanie.com). Tous les mois, 7 millions de pages sont vues sur l’ensemble des sites. Cyril Durand revient avec nous sur les débuts, la révolution du football amateur, les déboires avec les instances, et les nouveautés.

 

 

Pouvez-vous commencer par nous raconter d’où vous est venue l’idée, un jour, de mettre en lumière le football amateur régional ?

 

En 2012, je ne me sentais pas à ma place dans les instances locales de la FFF (Fédération Française de Football), dans le fonctionnement de l’époque. À la fin de mon mandat, j’ai essayé d’être utile autrement avec la création d’une plateforme d’information départementale au bénéfice des clubs : information des clubs, animations, annonces, manifestation. Le site de base était foot-catalan.com et basé uniquement sur les Pyrénées-Orientales. Mais le site a fait des émules et s’est développé sur l’ensemble du Languedoc-Roussillon en mars 2013, puis, réforme territoriale oblige, sur l’ensemble de la nouvelle grande Région en décembre 2015.

 

Que peut-on retrouver sur Foot-Héraultais ?

 

Chacun peut retrouver les résultats de ses équipes locales, quel que soit le niveau de jeu, ainsi que les classements ; et quand les clubs jouent le jeu, les buteurs, compositions d’équipes, suivi des matches en direct. Le but final est de valoriser et médiatiser tous et toutes les pratiquant(e)s. Le site se veut interactif et doit permettre à chacun d’insérer les informations de son choix, comme les changements de clubs des joueurs ou l’information de chaque association.

 

Peut-on dire que vous dépoussiérez le football amateur ?

 

« Dépoussiérer » n’est peut-être pas le terme exact, mais ce média a pour but de valoriser le football depuis la base, de traiter un pratiquant lambda comme un professionnel, par exemple avec sa fiche individuelle, son parcours, ses statistiques. Cette somme de contributions donne un résultat remarquable : il n’est, et ne sera que le reflet de la participation de chacun.

 

En terme de réactivité, vous êtes bien plus avancé que la Ligue d’Occitanie ou le District de l’Hérault : vous publiez les calendriers avant eux, vous proposez à vos lecteurs de suivre les différents tirages au sort de Coupes en direct, ou bien encore vous contestez certaines décisions prises par les Commissions compétentes et à juste titre (!)… Et pour tout cela, un climat tendu s’est installé entre vous et ces instances. Pourquoi cet acharnement et que leur répondez-vous ?

 

Concernant la réactivité, nous essayons d’être les plus réactifs possibles notamment sur les tirages au sort qui sont très attendus par les pratiquants : le nombre de messages téléphoniques et sur les réseaux sociaux reçus quotidiennement en témoignent. En ce qui concerne les décisions, « contestation » n’est pas le terme adapté. Nous avons une lecture des textes en vigueur qui nous permettent d’essayer de « vulgariser » des systèmes d’accessions et de descentes dépendant des divisions supérieures et parfois complexes : ce n’est qu’une projection, une anticipation, toujours sous réserve des procédures postérieures. A-t-on condamné l’ensemble des médias qui valorisaient « l’accession en Ligue 2 » du club ariégeois de Luzenac, finalement interdit d’accession au monde professionnel suite à une interminable procédure ? Non.

Sur le volet réglementaire, nous donnons notre avis quand on le sollicite, mais je ne vous cache pas que mon passé et mes connaissances réglementaires font que je suis quotidiennement sollicité…

Concernant ce climat tendu avec les instances, je pense que chacun a son rôle et une place dans le milieu du ballon rond : les instances organisent, décident, gèrent… Les médias permettent une information toujours plus rapide, une valorisation, un angle différent. Chacun son rôle… Nous ne nous sentons pas pour notre part en opposition avec les instances, mais nous n’avons pas un média à étiquette « langue de bois » : bien sûr que l’on retient quand nous sommes en désaccord, mais nous valorisons également les actions, comportements ou décisions que nous pensons positives pour l’intérêt général du football local amateur.

 

Pour ce début de saison, vous franchissez un nouveau palier, avec la création d’un talk-show hebdomadaire, « La buvette du sud », sur la plateforme Call4Sport. Quel en est le principe ?

 

En effet, donner la parole à un licencié lambda afin de valoriser une performance, un parcours, de mettre en lumière une action, dans un ton ludique et décalé nous semble être l’objectif principal de ce début de saison. Il permet aussi une analyse audio, avec des intervenants, sur les différents tirages au sort : 3 000 personnes étaient en direct ou ont réécouté nos analyses sur le tirage du 3ème Tour de Coupe de France.

 

Le site Foot-Héraultais est prêt pour le début des championnats, ce week-end !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.