Frontignan : cyber-attaque, "la mairie se refuse à payer toute demande de rançon"

Reportage

La collectivité ont été la cible d’une cyber-attaque informatique.

Dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 octobre, la mairie de Frontignan a dû faire face à un piratage informatique.

Une demande de rançon

Les données de la collectivité ont été cryptées, les accès verrouillés et une demande une rançon afin de ne pas supprimer les données a été formulée.

Joint au téléphone par la rédaction, Michel Arrouy, le maire de Frontignan la Peyrade explique que  » la collectivité se refuse à payer toute demande de rançon comme des milliers d’institutions, d’entreprises et de collectivités territoriales qui ont subi ce type d’attaques, tout au long de ces derniers mois, et a porté plainte.« 

Le montant de la rançon n’est pas connu, ni la date limite de paiement car le fichier n’a pas été ouvert par mesure de précaution.

1 semaine de fichiers perdus

Les services informatiques de la ville, avec un prestataire spécialisé, sont à pied d’œuvre pour contenir le risque et récupérer les données. Michel Arrouy, estime qu’environ 1 semaine de données ont été perdues et que tout devrait revenir à la normale dans la semaine avec l’analyse de chaque ordinateur. Environ 300 pour la collectivité.

La DSIN (Direction des Services Informatiques et Numériques) de la ville de Frontignan a « coupé l’accès de tous les services de la collectivité à Internet ainsi qu’à la messagerie. En parallèle, un long travail est engagé pour récupérer l’ensemble des données attaquées, grâce à un système de sauvegarde crypté mis en place par la collectivité et qui n’a pas été affecté.« 

Un retour à la normale progressif 

Les services téléphoniques continuent de fonctionner, mais la communication par messagerie est toujours impactée pour le moment.

L’affaire est en cours de traitement par le pôle cybercriminalité de la police judiciaire de Montpellier.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.