Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

FRONTIGNAN - Jeunesse - Vacances Kifo : le bon vieux temps du jeu vidéo

A l’occasion des vacances Kifo d’hiver, qui se déroulent du 6 au 17 février 2017, le service jeunesse propose aux jeunes Frontignanais une plongée dans l’univers des premiers jeux vidéo, avec un stage de construction d’une borne d’arcade, un autre pour sa customisation et une soirée pour jouer, en fin de vacances. Bien que dépassés […]

A l’occasion des vacances Kifo d’hiver, qui se déroulent du 6 au 17 février 2017, le service jeunesse propose aux jeunes Frontignanais une plongée dans l’univers des premiers jeux vidéo, avec un stage de construction d’une borne d’arcade, un autre pour sa customisation et une soirée pour jouer, en fin de vacances.

Bien que dépassés depuis longtemps par les technologies modernes, à l’image des vinyles, les jeux old school, Mario, Sonic, Tetris, Space Invaders et autre Pac-man, … font leur grand retour. Alors que cette mode du rétro gaming fait flamber les prix des jeux vintage, le service jeunesse de la Ville propose aux jeunes Frontignanais, en partenariat avec les passionnés de l’association SCI FI Team, un retour vers le passé vidéo ludique, un voyage aux origines de ces jeux, notamment ceux qui ont fait la joie de leurs parents dans les années 80. Des jeux fondamentalement simples, sans images réalistes ni animations plein écran mais dont le succès est uniquement fondé sur le plaisir de l’amusement qu’ils procurent. Une sorte de transmission d’un patrimoine numérique peu ancien mais déjà très lointain.

Plus habitués au graphisme sophistiqué des jeux actuels, les jeunes vont pouvoir découvrir les jeux qui existaient avant les consoles de salon ou à l’heure des toutes premières.

La première semaine des vacances, un groupe de jeunes, de 14 à 17 ans, travaillera à la fabrication d’une borne d’arcade en bois, tandis qu’un autre groupe, âgé de 10 à 13 ans, s’emploiera à la customiser durant la deuxième semaine.

Puis, pour terminer les vacances dans la plus grande convivialité, une soirée de jeux est prévue, le 17 février, jusqu’à 22h.  Elle rassemblera tous les âges, autour de ces jeux sans âge.

A vos joysticks !

En pratique :

Stage de fabrication d’une borne d’arcade de jeux vidéo

Réservé aux jeunes de 14 à 17 ans

Du 6 au 10 février, de 9h à 13h,

Espace Kifo, avenue des Carrières

Stage de customisation d’une borne d’arcade de jeux vidéo

Réservé aux jeunes de 10 à 13 ans

Du 13 au 14 février, de 9h à 12h

Espace Kifo, avenue des Carrières

Soirée clôture des vacances spéciale jeux vidéo

De 10 à 17 ans

Le 17 février, de 19h à 22h

Espace Kifo, avenue des Carrières

Rappel : Pour participer aux vacances Pass’Kifo, il faut être détenteur du Pass’Kifo, qui offre aux jeunes de 10 à 25 ans, pour 5 € par an, de nombreux avantages, notamment l’accès libre à l’espace Kifo, la participation aux mercredis ainsi que des tarifs préférentiels à la piscine Joseph-Di Stefano (entrée à 2,20 €), au CinéMistral (ticket à 2,10 €) et des places à tarif réduit pour les spectacles de la saison culturelle de la Ville ou de la Scène nationale Sète-Bassin de Thau. La Ville et le Conseil municipal des jeunes (CMJ) travaillent également à développer de nouveaux avantages, comme des remises auprès des commerces frontignanais et des associations locales.

Vacances Pass’Kifo :
• Retrouver le planning sur la page Jeunesse du site de la Ville www.ville-frontignan.fr

• Toutes les activités ont un nombre de places limité et nécessitent une inscription

• Rens. : 04 67 18 50 84 – service Jeunesse, maison Voltaire, boulevard Victor-Hugo

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.