Frontignan : les expositions qui accompagnent le FIRN 2021

Pour accompagner le festival et l'ensemble des actions réalisées annuellement sur le roman noir, des exposition sont organisées.

Le Festival international du roman noir est un rendez-vous annuel avec une programmation riche et intense, mais c’est également des activités toute l’année. Pour accompagner cette édition 2021, voici les expositions à visiter.

Jusqu’au 12 septembre

Viva Sous-Bocks, de Lolmède & friends, salle Jean-Claude Izzo
Lolmède présente à Frontignan sa collection de sous-bocks dessinés, beaucoup par lui-même, certains par ses amis dessinateurs, d’autres par des artistes ou d’illustres inconnus, néophytes ou pas. Expo interactive et évolutive, elle redit l’importance du support dans la transmission, «quelque chose qui ne vaut rien et qui devient exceptionnel ». Un format simple et populaire qui ne réduit rien et bien au contraire transcende le dessin lui rendant une vraie humanité. Aux heures d’ouverture de l’exposition, ateliers permanents de dessins sur sous-bocks. Ouvert à tous, enfants, adultes, familles.

Jusqu’au 30 septembre

Dans la forêt, de Lomig, médiathèque de Mèze
Lomig a adapté en BD le splendide roman de Jean Hegland, Dans la forêt, et a su rendre, grâce à un trait souple, toute sa beauté à l’histoire de ses deux jeunes filles isolées dans la splendeur d’une forêt, protectrice et inquiétante, sans en écarter les moments les plus difficiles. Vernissage le 10 septembre, à 19h.

Jusqu’au 2 octobre

Vacheville, roman-photo, des jeunes de la MLIJ du Bassin de Thau et Hélène Couturier, vitrines des commerces et des halles du cœur de ville de Frontignan
Une vache a disparu. Certes ce n’est qu’un tableau, mais on y tient à Frontignan. D’autant qu’il doit faire partie des décors du prochain FIRN. Les jeunes du chantier d’insertion de la MLIJ, qui conçoivent toute la scénographie du festival avec les encadrants professionnels Leïla et Fabien (Cultures urbaines sans frontière), doivent une fois de plus relever leurs manches et partir à la recherche de la peinture… Story-Insta ou Roman-Photo ? La romancière, réalisatrice et peintre Hélène Couturier propose aux jeunes d’être les concepteurs et les acteurs de cette histoire qui se déclinera en 14 images dialoguées affichées sur les vitrines des commerçants pour une expo à ciel ouvert qui remet les jeunes au centre de la ville dans le cadre projet Action Cœur de Ville conduit par la municipalité. Visite commentée possible sous réserves. Renseignements : 04 67 18 50 97.

Du 9 au 22 septembre

On se casse à la campagne !, de Lilian Coquillaud, Marine Levéel et Thomas Verhille, librairie-atelier-galerie d’art En traits libres, Montpellier
Il ne sera pas ici question de permaculture ou de communauté hippie mais de violence et de nature abrupte. Une nature cruelle, acérée et brute : celle de l’homme, le tout au sein d’une Nature à la beauté renversante. Dans Battue et Ciao bitume, bandes dessinées parues aux éditions 6 pieds sous terre, de jeunes protagonistes quittent la ville pour aller vers une campagne qui ne sera pas de tout repos où ils vont tenter de tenir bon, de survivre, mais aussi de s’accrocher à ce qui leur semble juste. Aux lavis de Lilian Coquillaud répond le noir et blanc de Thomas Verhille, accrochez-vous ! Vernissage le 9 septembre, à 17h. Informations : @entraitslibres.

Jusqu’au 9 septembre

Qui a refroidi Lemaure ?, médiathèque Mitterrand (Sète) et du 10 au 23 septembre, médiathèque Montaigne (Frontignan)
Ce matin-là, au 26 rue Dampierre, un jeune homme est retrouvé défenestré. Suicide, meurtre, que s’est-il passé ? Muni d’une tablette interactive, venez arpenter les lieux de l’intrigue, collecter les indices, interroger les témoins… Cette aventure interactive vous invite à entrer dans une fiction pour en devenir l’un des protagonistes. Une expérience d’un nouveau genre à vivre en solo, en tandem, en famille… Durée de visite : 30 min. Tout public à partir de 13 ans. Plus d’informations : 04 99 57 85 00

Jusqu’au 14 octobre

Les nuits américaines, de MisterKots, Atelier de la Main noire, Frontignan
Créateur de l’affiche du FIRN 2020 et 2021 , photographe, graphiste, Misterkots, quand il ne détourne pas des images de l’univers du surf et de la pop-culture, façonne des nuits américaines, paysages, bâtiments, friches, qui disent un amour du noir et blanc que l’on retrouve régulièrement à travers ses portraits. Un travail photographique qui questionne aussi la profondeur de notre âme. Une expo proposée par l’association Horiz’Arts. Vernissage le samedi 11 septembre, 12h. Renseignement au 06 62 99 19 64

Jusqu’au 25 septembre

Arides, de Jessica Maupetit ( CRE -CRE), librairie associative Prose Café, Frontignan
Tatoueuse, fan d’urbexploitation, organisatrice d’événements culturels, Jessica Maupetit a récemment installé avec son compagnon sa boutique-atelier concept-store à Frontignan, derrière l’Hôtel de Ville. Peintre membre de l’association Arteliers, elle développe un univers onirique entre enfance et gothisme dont elle dévoilera les dernières toiles. Vernissage le 4 septembre, 11h. Informations : 04 67 25 62 11

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.