Frontignan : maîtrise des dépenses et stabilité de l'imposition

Caroline Sala, maire adjointe déléguée aux finances et à la gestion durable, a présenté le rapport d’orientations budgétaires (ROB) lors du conseil municipal du 15 février dernier. Les élus voteront le budget de la ville au prochain conseil.

Lors de ce conseil, il a été rappelé que “malgré cette période inédite de crise sanitaire, la municipalité s’est attachée tout au long de l’année 2021 à ce que les services publics, et plus précisément les activités concernant le scolaire et le périscolaire, la santé et le social, s’emploient à répondre aux besoins des habitants.” Le maire, Michel Arrouy a précisé que “conformément à nos engagements, les orientations budgétaires 2022, qui vont continuer de faire de Frontignan La Peyrade une ville dynamique, solidaire, humaine et toujours plus agréable à vivre, s’appuient sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement et de l’encours de la dette afin de garantir des capacités d’investissement indispensables au développement de la commune.”

Les points de gestion

  • Maîtrise des charges de fonctionnement avec : réduction des dépenses énergétiques (éclairage, isolation, chauffage, etc), optimisation du parc automobile et mise en place d’un parc vélos, optimisation de la fonction achat (politique d’achat par segment d’achat, recrutement d’un acheteur public), mise en œuvre d’une nouvelle organisation interne (avec de la transversalité, de la mutualisation, qui permet de réduire les coûts et de gagner en réactivité et efficacité).
  • Cette année encore, compte tenu des difficultés liées au pouvoir d’achat des habitants, le choix est de maintenir les taux de taxe foncière sur le bâti et le non bâti au même niveau que l’année dernière.
  • Optimisation des recettes avec : réalisation d’un travail de requalification des locaux, en collaboration avec les services des impôts, pour corriger la base de calcul de la taxe foncière afin d’augmenter les recettes fiscales directes mais également de veiller à une meilleure équité entre les contribuables; harmonisation de la politique tarifaire des prestations proposées sur tous les secteurs d’activités (culturels, sportifs, locations de salles, etc.); développement des partenariats et des réseaux pour l’obtention de subventions; réalisation d’un diagnostic sur le patrimoine communal afin d’optimiser l’utilisation des locaux.
  • Conformément aux engagements de mandat, l’encours global de la dette de la ville reste à un niveau supportable. Les charges générées par cette dette (frais financiers sur la section de fonctionnement et remboursement du capital sur la section d’investissement) doivent pouvoir être remboursées par la ville sans mettre en péril sa situation financière.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.