Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers / Insolite

“Georges Frêche ne serait pas le candidat du Parti socialiste pour les régionales en Languedoc-Roussillon.

“Georges Frêche ne sera pas le candidat du Parti socialiste pour les régionales en Languedoc-Roussillon “. C’est ainsi que  sont repris depuis une heure dans les médias nationaux et régionaux les propos de Martine AUBRY, secrétaire national du Parti Socialiste Français à l’occasion d’un déjeuner qui réunissait les Présidents de Région socialistes de l’hexagone. Georges […]

“Georges Frêche ne sera pas le candidat du Parti socialiste pour les régionales en Languedoc-Roussillon “.

C’est ainsi que  sont repris depuis une heure dans les médias nationaux et régionaux les propos de Martine AUBRY, secrétaire national du Parti Socialiste Français à l’occasion d’un déjeuner qui réunissait les Présidents de Région socialistes de l’hexagone.

Georges Frêche, président de la région Languedoc Roussillon répudié par son propre parti ne pouvait y participer et n’en aurait été informé par ses proches qu’au sortir du déjeuner.

Cette annonce, devrait être confirmée pour avoir tout son crédit  au bureau national du parti  Socialiste se tenant ce soir à Paris.

Quoiqu’il en soit cette annonce, même si elle fait son effet dans le microcosme politique Héraultais était apparemment espérée par bon nombre d’électeurs de gauche si l’on en juge les résultats de la fédération du Parti  Socialiste Héraultais emmené par l’allié inconditionnel de Georges FRECHE , l’ex-député Européen et néo sénateur :  Robert NAVARRO.

Devancé y compris dans son fief Montpelliérain,  par les verts de José BOVE et de Jean Louis ROUMEGAS le parti socialiste,  longtemps hégémonique sur la ville,  a du se contenter de la troisième place avec à peine 17 % des voix quand les verts, qui ne participent plus à la gestion locale depuis les dernières municipales,  ont fait  la course en tête à gauche avec plus de 23 % des voix.

Ce ne fût plus une gifle, mais un Waterloo politique pour le seigneur de la Septimanie !
Contesté par le président du département son ” ami “ André Vézinhet, en délicatesse avec le PC de François Liberti  et concurrencé par le président  de la fédération PS Audoise Eric  Andrieu, la fin de régne de Georges Freche espérée par ses contradicteurs prendrait forme si cette déclaration venait à être confirmée.

Cette nouvelle est elle un espoir pour la gauche ou pour Raymond COUDERC l’adversaire désigné de l’UMP ? Rien n’est joué car l’UMP , fragilisé par ses divisions depuis la contestation des résultats par Christian JEANJEAN ne navigue pas non plus sur une mer d’huile.

L’espoir de la gauche  pourra t’il être porté par un homme qui eut son premier mandat de député en 1973 à l’age ou bon nombre d’électeurs n’étaient pas nés ?
 A 72 ans en 2010, le baron du socialisme Régional  saura t-il tirer sa révérence ou persévèrera t-il dans sa candidature ?

Sitôt refermée le banc ces élections Européennes, Georges Freche déclarait  vendredi qu’il repartait à la bataille comme en 14 !  Contre qui ?
La bataille des Régionales est plus que jamais engagée et dès la fin du mois de Septembre un chef de file sera désigné.
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.