Georges FRÊCHE soutient Régis PASSERIEUX

Lundi 25 février à midi, Régis Passerieux et l'équipe « plus belle la ville…

Lundi 25 février à midi, Régis Passerieux et l’équipe « plus belle la ville » avaient invité les professionnels et agents économiques du Pays d’Agde à rencontrer Georges Frêche, Président de la région Languedoc Roussillon.

Quelques 200 personnes ont pu assister à ce débat malgré le temps peu clément.

Jean-Louis Guggisberg et Régis Passerieux ont successivement expliqué, plans à l’appui, le projet de revitalisation du centre historique par la création notamment d’un port de 600 à 800 anneaux sur la zone des Verdisses, de 1000 places de parking, et de l’installation d’une passerelle piétonne rendant ainsi le cœur de ville accessible à moins de 300 mètres. Figuraient dans l’exposé l’axe fluvial Bessan-Agde, le réaménagement des dessertes routières (2 fois 2 voies entre Agde, Vias et Bessan), la requalification des alentours de la gare SNCF et la création de parkings, la reprise de la convention SEBLI sur l’opération Cœur de Ville, le réaménagement de l’urbanisme au niveau cantonal, la réactivation de la politique touristique, et les objectifs en matière de transports en commun. En fait et en conclusion, Régis affirmait que : «  La ville n’est pas à prendre, elle est à gérer ».

L’intervention de Georges Frêche, très attendue, n’a déçu ni la curiosité des présents, ni leur intérêt pour l’appui conséquent apporté aux projet de la liste « plus belle la ville ».

Après une brève présentation, parfois humoristique, du paysage régional et de ses élus, Georges Frêche a confirmé la pauvreté, sinon l’absence, de la municipalité actuelle d’Agde dans la présentation de projets conquérants et innovants. Nous avions nous-même remarqué l’indigence des aides de la Région à notre Ville, mais en entendre les raisons par son Président élève la puissance de nos arguments. A contrario, il s’est clairement prononcé par des engagements fermes à soutenir nos propres projets pour leur originalité et leur efficacité en termes de relance économique.

Ainsi, et en respectant les compétences du Conseil Régional, Georges Frêche a annoncé son aide à la Ville d’Agde pour :
–    la création d’un port sur l’Hérault et l’instauration d’un axe nautique dynamique joignant le Grau-le Centre ville-Bessan,
–    le subventionnement à hauteur de 50% d’évènements d’ampleur internationale qu’ils soient culturels ou nautiques,
–    la création d’un pôle « Plaisance »,
–    la mise en place d’un centre de formation professionnelle pour les métiers de l’hôtellerie et du tourisme et le développement de l’enseignement supérieur,
–    l’ouverture d’une validation des acquis professionnels à la Maison des Savoirs,
–    la création d’une pépinière d’entreprises,
–    l’amélioration des dessertes ferroviaires et la modernisation de la gare d’Agde avec création des nouveaux parkings,
–    la réinsertion dans le contrat de plan du passage à 2 fois 2 voies de la liaison Bessan-Le Cap d’Agde.

Faut-il décrire l’enthousiasme des présents devant l’importance de ces engagements ?
En conclusion de cette réunion si riche en prises de décisions primordiales à l’égard de notre Ville, Régis Passerieux a renouvelé son appel à voter pour la liste « plus belle la ville » dès le premier tour, le 9 Mars. L’élan donné à notre liste sera le garant d’une volonté de changement exprimée par la population et d’une union claire et dynamique au deuxième tour pour réussir ce changement.

Nicole MONSTERLET, agde2008 plus belle la ville.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.