GIGNAC - La Liste « Unis pour notre canton »en campagne

Liste « Unis pour notre canton » Canton 9 – Gignac Candidats du centre UDI, de…

Liste « Unis pour notre canton »

Canton 9 – Gignac


Candidats du centre UDI, de la droite UMP et de la société civile, Catherine Cecchi et Jean-François Eliaou avec leurs remplaçants Marie-Caroline Coste et Gilles Boulouys, forment une équipe qui est pendant la campagne et sera, après leur élection, à l’écoute de tous.

Construire et mettre en œuvre des actions au service de l’intérêt général ne peut se faire qu’ensemble en prenant en compte la réalité du territoire.  

Au cours des réunions publiques ils aborderont les réelles priorités de notre canton et seront attentifs aux propositions qui leur seront suggérées.  

Ces réunions se tiendront à :


Popian – Lundi 9 mars, 18h30, Salle Polyvalente

Saint Jean de Fos – Mardi 10 mars, 18h30, Salle du Conseil Municipal

Saint Paul et Valmalle – Mercredi 11 mars,  18h30, Salle des Mariages

Saint André de Sangonis – Jeudi 12 mars, 18h30, Salle Polyvalente

Saint Pargoire – Vendredi 13 mars, 18h30, Salle Max Paux

Saint Saturnin de Lucian – Lundi 16 mars, 18h30, Salle des Fêtes

Aniane – Mardi 17 mars, 18h30, Salle Centre social Arnavielhe

Bélarga – Mercredi 18 mars, 18h30, Salle du Conseil Municipal


tr 42171Catherine CECCHI 

Native de l'Hérault, et l’ayant toujours habité,  je connais les ressources et les trésors de mon département. Il est indispensable de les préserver, de les valoriser afin de promouvoir leur rayonnement en France et au delà. Les richesses historiques, humaines et les valeurs qui s’y rattachent, tels que le travail de la terre, la connaissance de nos vins et de notre patrimoine font la diversité de notre territoire.

Ces ressources et ces richesses, pour lesquelles je veux m’investir avec passion et force, font, depuis mon enfance, partie de mon identité. De part mes attaches familiales et amicales et de par mes nombreuses activités sportives et culturelles, j'ai appris que l’une des ressources les plus précieuses de notre canton et de notre département est l’eau. Il  faut la préserver et bien la gérer afin que nos enfants puissent continuer à vivre et à valoriser les différentes ressources naturelles, touristiques et humaines de notre territoire. 

Mes souvenirs les plus chers se trouvent au cœur de notre canton comme faire de l'escalade à Saint Guilhem avec son Abbaye de Gellone où je me suis mariée, ramasser les cerises à Saint André de Sangonis avec mes enfants et mes parents, déguster en famille ou entre amis les saveurs de notre terroir, « faire le marché » de Gignac, d'Aniane, visiter les potiers de Saint Jean de Fos, randonner sur la Serrane, se balader autour de Saint Saturnin ou de Saint Bauzille de la Sylve jusqu’à la chapelle Saint Antoine, grimper au Mont Saint Baudille, se baigner au Pont de Gignac, faire du canoë au Pont du Diable, sortir en spéléo sur le Causse…

De ces activités et de ces expériences, j'ai appris que le respect des environnements de vie, qu'ils soient humains, géographiques, économiques, familiaux, patrimoniaux, etc., sont des valeurs essentielles. Elles sont le socle de mes engagements.

Des études en géographie de la santé et en économie, en complétant et en élargissant mes études en kinésithérapie, ont contribué à renforcer encore mes convictions et mon engagement. Elles m’ont permis de mieux comprendre les actions qui doivent être mises en place pour répondre aux attentes de tous ceux qui sont fiers de notre canton et qui souhaitent le valoriser.

Mes expériences professionnelles, personnelles, associatives et ma connaissance du territoire m'ont données des compétences que je veux mettre au service du développement du canton de Gignac et pour lequel je suis prête à m'investir avec passion, générosité, amour, professionnalisme et compétence.


tr 42172Jean-François  ELIAOU

Né à Nice en 1956, je suis arrivé à Montpellier en 1980.

J’ai été très rapidement conquis par ce territoire qui mêle tradition et modernité. Ici les « Gens sont vrais » et les ressources immenses. Etant appelé à voyager en France et à l’étranger, je ressens un véritable attachement à notre belle région et la fierté d’y vivre. Mes enfants sont nés et ont grandi ici. Ce sont de vrais héraultais et j’en suis également très fier.

Très tôt, la politique, au sens de l’intérêt pour la « chose publique », m’a passionné. Le lien entre mon métier de médecin et celui d’homme politique, au sens noble du terme, est évident : l’intérêt pour l’autre, s’efforcer d’améliorer son quotidien. C’est le côté humaniste de l’action politique qui me pousse, comme citoyen, à m’investir avec passion pour défendre les richesses humaines, économiques et touristiques de notre territoire ainsi que son patrimoine historique et culturel. Il me semble donc tout à fait naturel de présenter ma candidature dans ce canton que je connais bien et qui représente une très grande part de mon identité.

Depuis trente cinq ans, je sillonne nos villes et nos villages, je déguste en famille et entre amis les excellents crus de notre terroir, fruits d’un travail de la terre d’une incontestable qualité, je visite et revisite les magnifiques sites touristiques de notre canton que je fais découvrir à mes amis « étrangers ». Fréquenter nos caves et connaître nos vins, acheter sur nos marchés, admirer nos paysages, étudier notre histoire, voilà ce qui permet de comprendre qui nous sommes. Il est donc indispensable, non seulement de préserver ce patrimoine et ces richesses mais aussi d’en développer l’attractivité.

Ensemble avec tous ceux qui, comme moi, sont fiers d’être d’ici, j’ai la volonté de m’engager à défendre et valoriser notre territoire afin de le rendre encore plus attirant. Pour cela, nous devrons nous attacher à préserver et embellir nos environnements ; résoudre le problème d’alimentation en eau ; développer plus encore le tourisme axé sur nos richesses : le vin, les monuments, les paysages, la douceur de vivre ; et, bien sûr, amplifier la solidarité avec nos concitoyens les plus en difficulté. Ces engagements, je les prends avec passion, disponibilité et opiniâtreté. Face  aux défis qui nous attendent : réforme des territoires de la République, création des métropoles, etc., le rôle du Conseil départemental sera essentiel pour défendre les intérêts de notre Canton. Soyez certains que j’agirai dans ce sens avec conviction.

Mon amour pour ce territoire, ma volonté absolue de le voir prospérer afin qu’il soit l’un des plus beaux coins de France, seront mes forces pour être au service de notre Canton et de ses habitants.


tr 42173Marie-Caroline COSTE

Née en 1961 à Paris, je suis maman de deux enfants nés à Montpellier.

Très fière de mon village, Saint Jean de Fos, j’ai fait la campagne auprès du maire élu aux dernières élections municipales. 

Je n’en oublie pas pour autant toutes les années passées à Gignac (plus de 30 ans) et les nombreux Gignacois que j’ai pu connaitre et apprécier durant cette partie de ma vie. Je me présente comme remplaçante, convaincue que notre force est basée sur des valeurs sûres que sont la terre, ses richesses sans lesquelles rien n’existerait si nous n’avions pas l’intelligence et la main de l’homme.
 Nos anciens nous ont laissé un patrimoine, témoignage de leur attachement à cette belle région.

Il est important de laisser en héritage aux générations futures des lieux préservés, conviviaux, chargés d’us et coutumes, mais aussi une terre d’emploi, d’accueil et de loisirs.

Cette transmission ne pourra se faire qu’avec la conviction et la sincérité que j’ai trouvées auprès de Catherine, Jean-François et Gilles.


tr 42170Gilles BOULOUYS

 Né en 1961 à Montpellier et papa de deux enfants, j’ai grandi à Popian. Pour des raisons professionnelles, je suis parti sur Sète, Lunel puis Montpellier. Voulant revenir dans la ville de mon enfance, je me suis installé définitivement sur Popian il y a une quinzaine d’années.

Attaché à ma commune, je me suis présenté aux élections municipales en 2008 et en 2014.

Ce que j’aime dans notre région, c’est la ruralité et la viticulture. D’ailleurs, je profite de notre merveilleuse nature en pratiquant ma passion : la chasse.

Aujourd’hui, je me présente comme remplaçant aux élections départementales afin de faire prospérer mon canton.

Je pense qu’il est nécessaire de développer l’attractivité de notre département. En effet notre territoire est riche et il est temps de faire connaître nos ressources aux touristes.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.