GILETS JAUNES - L'individu qui agresse les gendarmes est un ancien boxeur de haut niveau

Près de 50.000 personnes ont manifesté hier à travers la France pour «l’acte VIII»…

Près de 50.000 personnes ont manifesté hier à travers la France pour «l’acte VIII» de la mobilisation des «gilets jaunes» qui a parfois viré à l’affrontement avec les forces de l’ordre, suscitant l’indignation du chef de l’Etat.

Une séquence a été vue des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Un “boxeur” au corps à corps avec un gendarme mobile qui le frappe à coups de poings sur les quais de Seine, alors que ce dernier tente de se protéger en utilisant son bouclier et il recule avec les autres membres des forces de l'ordre.

l'individu a été identifié Il s'agit d'un boxeur professionnel, champion de France poids lourds-légers à plusieurs reprises dans les années 2000, prénommé Christophe Dettinger.

 L'individu de 1,92 m, à la carrure imposante, est fonctionnaire territorial dans une mairie de l'Essonne. 

Surnommé le « Gitan de Massy », le boxeur professionnel francilien de 37 ans dispose d'un joli pedigree. Sacré champion de France des poids lourds-légers (90 kg) le 30 octobre 2007, il a conservé sa ceinture en 2008. Christophe Dettinger, qui a déposé les gants de boxe en 2013, peut se targuer d'avoir remporté 18 combats, pour seulement 4 défaites et un nul.

Jacky Trompesauce, qui l'a entraîné jusqu'à ses 31 ans, est surpris par le comportement de son ancien élève. « Je le reconnais sur les images mais pour moi, il a dû se passer quelque chose qui n'apparaît pas sur la vidéo. Christophe est un sportif de haut niveau, c'est un homme respectueux, ce n'est pas un voyou”

Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) et le ministère de l'Intérieur n'ont pas hésité à dévoiler la photographie du sportif sur les réseaux sociaux. 

Pour les autorités, il s'agit du combat de trop. «  Pour un boxeur, vous ne respectez apparemment pas beaucoup de règles. Nous allons vous apprendre celles du Code pénal », a cinglé le SCPN sur Twitter.

S'il est reconnu coupable, il est passible d'une peine d'emprisonnement.

Un geste également condamné par la fédération française de boxe.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.