Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Guy TOURREAU : La passerelle entre les hommes ...

La nouvelle passerelle située au dessus de la départementale 612  relie désormais le Mont Saint Loup au Mont Saint Martin. Elle porte officiellement depuis ce Samedi 5 Octobre 2013 le nom de ” Passerelle Guy TOURREAU ”  . Dans le même temps, le  sentier qui monte au Mont Saint Loup Avenue François Mitterrand, et qui longe […]
La nouvelle passerelle située au dessus de la départementale 612  relie désormais le Mont Saint Loup au Mont Saint Martin.
Elle porte officiellement depuis ce Samedi 5 Octobre 2013 le nom de ” Passerelle Guy TOURREAU ”  
Dans le même temps, le  sentier qui monte au Mont Saint Loup Avenue François Mitterrand, et qui longe à l’est la nouvelle extension du golf jusqu’à la passerelle susvisée  porte pour sa part le nom de  ” Promenade Guy TOURREAU “
 
Une passerelle entre Agde et le Cap d'Agde : 
 
Guy TOURREAU fut un homme de contact et de dialogue.  Habile politique, il savait tisser les liens et rapprocher les hommes. Mieux que quiconque, ce pied noir déraciné d'Algérie avait compris l'état d'esprit des pionniers du Cap d'Agde. 
Il fut le lien , la passerelle entre les Agathois de naissance et les Capagathois d'adoption. Les querelles de clochers pointaient du doigt à l' heure de l'ancrage du Cap d'Agde dans ce qui deviendra un archipel de vie.
C'est lui qui apaise la fronde indépendantiste menée par Gérard DENESTEBE en 1980. Les deux hommes s'apprécient et très vite lient une amitié solide.
La sagesse prévaudra. Le Cap d'Agde obtiendra une reconnaissance accrue et s'arrimera définitivement à la cité phocéenne. 
La main tendue était devenue passerelle.

Au delà des sensibilités, l'humaniste Guy TOURREAU avait su poser la première pierre d'un édifice commun donnant tout son sens a une mission humaine : Rapprocher les hommes.


Le Docteur Guy TOURREAU (1930-2003), a notamment été élu au Conseil Municipal d’Agde de 1971 à 2001 et Conseiller Général de 1982 à 1994. 
Il incarne une personnalité agathoise qui a beaucoup oeuvré dans sa vie professionnelle pour la ville et ses habitants.
 
Guy TOURREAU s'installe en Agde en 1958 et y exerce jusqu'en 1999. Il ne quittera jamais cette ville ou il fut au delà des partis un médecin de famille reconnu et appréciée de tous .
 
Elu Conseiller municipal d'Agde sans interruption de 1971 à 2001 il fut maire adjoint de Pierre Leroy Beaulieu de 1978 à 1989 .Délégué aux finances, l'efficacité de sa gestion fut unanimement reconnue.
En 1982, s'ouvre une autre étape importante de son parcours politique: il devient Conseiller général du canton d'Agde et le restera jusqu'en Mars 1994.
 
Si le médecin a toujours servi les autres ; l'homme politique était au service du bien commun. La relation médecin-patient avait pour lui une signification toute particulière. Son intégrité, sa disponibilité, sa compassion, son sens du devoir, son dévouement et son humanisme ont toujours été au service de ses patients. Cette qualité exceptionnelle de la relation intime qu'il chérissait avec chaque malade est exemplaire. Médecin de Tous comme il était l'élu de Tous .
 
Il n'était pas rare de croiser dans son cabinet un de ses adversaires politiques venu en patient . 
ll fut durant plus de quarante ans …Vice président puis président du comité d'Agde de la Croix Rouge et vice président départemental . A ce goût de l'humanitaire s'est ajouté celui du sport , il présida le Racing Club Agathois de 1960 à 1966 et emmena l'équipe Agathoise dans une mémorable 16 eme de finale de la coupe de France de Football.
 
Président de la régie des ports d'Agde en 1981 Guy TOURREAU fut Officier dans l'ordre National du mérite, Chevalier de l'ordre du mérite maritime, Croix d'argent de la croix rouge Française, Croix d'or du dévouement Francais.

Guy TOURREAU avait une rare élégance d'âme, un sens aigu de la liberté et cette simplicité qui signale les grands hommes. 


Ci dessous le verbatim du discours prononcé par le maire d'Agde : Gilles D'ETTORE


Rarement un homme aura marqué aussi durablement notre cité que ne l’a fait le Docteur Tourreau. Que l’on fasse référence au médecin, au président d’associations sportive et humanitaire ou encore à l’élu, c’est une vie d’engagement au service de sa ville et de ses concitoyens à laquelle nous allons rendre hommage aujourd’hui.

Pourtant, Guy Tourreau n’était pas né à Agde. Il venait, comme nombre d’Agathois et son ami et confrère Laurent Antoine, d’Afrique du Nord, d’Oran plus précisément, où il était né en 1930. Diplômé de la Faculté de Médecine de Paris, il avait choisi, à la fin des années 50, de s’installer en Agde, ouvrant son cabinet médical rue Richelieu, au sein duquel officie désormais son fils Ghislain.

Très vite, le Docteur Tourreau devient ce que l’on appelle une personnalité locale. Son cabinet ne désemplit pas et des générations d’Agathois se souviennent encore de cette salle d’attente qui portait si bien son nom. Des générations au renouvellement desquelles il participait notamment au sein de la maternité, mais aussi parfois à domicile, en aidant de nombreuses mamans à accoucher.

Dans la continuité de son action de médecin, l’humaniste qu’il est s’investit très tôt au sein de la Croix-Rouge, dont il deviendra plus tard le Vice-Président de la Délégation Départementale. Un engagement là encore sur la durée, qu’ont tenu à saluer les actuels bénévoles de la Croix-Rouge, présents aujourd’hui en tenue d’apparat.

Plus étonnant, compte tenu de la personnalité réservée de Guy Tourreau, son implication au sein du Racing Club Agathois, dont il fut le président entre 1960 et 1966. Ce fut pourtant une riche période pour le club, puisque c’est durant son mandat que l’équipe des Rippol, Pradelle, Géraud, Belluire, Estournet, j’en passe et des meilleurs, enflammera la Ville en parvenant, pour la première fois en 16ème de finale de la Coupe de France, contre ces fameux Pierrots de Strasbourg, qui mirent tant de temps à nous écarter de la suite de la compétition.

Et c’est en 1971, aboutissement logique de ces multiples engagements, que Guy Tourreau commence à s’investir en politique, en se faisant élire au Conseil Municipal, aux côtés de Pierre Leroy-Beaulieu.

Initialement simple Conseiller Municipal, il devient en 1980 Adjoint au maire délégué aux Finances, puis, trois ans plus tard, 1er Adjoint. C’est l’époque de la construction du Cap d’Agde, des polémiques qu’elle suscite chez les uns, mais aussi et surtout des opportunités nouvelles qui s’offrent à notre cité qui, dès lors, va connaître un nouveau développement.

Aux côtés de Pierre Leroy-Beaulieu, de Laurent Antoine, de mon père et de bien d’autres – qu’ils me pardonnent de ne pas tous les citer ici – Guy Tourreau devient, grâce à son sens de l’écoute et à sa capacité à traiter les dossiers les plus complexes, un interlocuteur privilégié par les Agathois, soucieux de voir aboutir leurs initiatives et projets.

Et dans cette période charnière de l’histoire de notre cité, il devient, lui le médecin installé en Cœur de Ville mais très impliqué dans le développement du Cap d’Agde, notamment de son port de plaisance, un symbole vivant d’une unité agathoise dont il se veut l’un des bâtisseurs.

Aussi, ce n’est que justice si la passerelle que nous inaugurons aujourd’hui et qui relie, via nos espaces naturels les plus remarquables, Agde au Cap d’Agde, porte désormais son nom. Je vois là une matérialisation symbolique de ce que fut son action au bénéfice d’un territoire rassemblé et unifié.

En 1982, le parcours politique de Guy Tourreau prend une nouvelle dimension, puisqu’il est élu Conseiller Général de l’Hérault, représentant notre canton avec passion et dévouement jusqu’en 1994. Parallèlement, soucieux là aussi de rassembler les énergies sur un territoire élargi, il crée le Sivom du Canton d’Agde, dont il assure la présidence de 1984 à 1989.
En 1994, il choisit de ne pas se représenter aux élections cantonales et met un terme à une vie politique active, après les élections municipales de 1995.

Vint le temps des honneurs et de la reconnaissance, pour un parcours citoyen par bien des aspects exemplaire. Déjà fait Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 1979, il en devient Officier en 1988. Il est par ailleurs, lui qui fut longtemps Vice-Président de l’association des ports de plaisances du Languedoc-Roussillon, Chevalier de l’Ordre National du Mérite Maritime et titulaire, parmi d’autres distinctions, de la Croix d’Or du Mérite et Dévouement Français.

Voilà, retracée en quelques lignes, ce que fut la vie de ce grand Agathois, qui nous a quittés il y a 10 ans déjà, le 14 avril 2003, et dont le souvenir est toujours aussi vivant dans notre mémoire collective.
Je tiens naturellement à saluer ici la mémoire de Madeleine Tourreau, qui fut la compagne d’une vie et éleva leurs deux enfants, Ghislain et Régine, tout en exerçant en Agde le métier de dentiste. Tous ceux qui l’ont connue savent le rôle important qu’elle joua, tout au long de ces années, auprès de son époux et au sein de leur famille.
Je veux pour finir me tourner vers tous les enfants et petits-enfants de Guy Tourreau, qui sont, je le sais, nombreux à être présents aujourd’hui, pour leur dire, en ma qualité de Maire d’Agde, combien ils peuvent être fiers de leur grand-père et de l’œuvre remarquable qu’il a accompli au service d’Agde et des Agathois. 


Cliquez ici et Soyez fan de la Page FACEBOOK HERAULT TRIBUNE



DSC07511

INAUGURATION MINI GOLF 07 1984
Guy TOURREAU avec Jean et Marie Thérèse MIQUEL lors de l'inauguration du Mini Golf

EEALIOT MARIE BOREL TOURREAU

Guy et Madeleine TOURREAU avec Michéle ALLIOT MARIE , Jean Claude BOREL GARIN , Pierre LEROY BEAULIEU , Anne Marie DENESTEBE

BLANC TOURREAU PLB

Guy TOURREAU avec Jacques BLANC  et Pierre LEROY BEAULIEU 

BORDERES TOURREAU DENESTEBE

Guy TOURREAU avec Gérard DENESTEBE et André BORDERES

DENESTEBE RAMOS TOURREAU

Guy TOURREAU avec Lucie MATHIEU, Anne Marie DENESTEBE et William RAMOS

ECHECSAUCAP

Guy TOURREAU avec Gérard DENESTEBE , Suzanne SERNA, Jean MIQUEL et Pierre LEROY BEAULIEU 

MARCHAND TOURREAU
Guy TOURREAU  avec Yves MARCHAND alors Maire de Sete 

INAUGURATION PLACE ARBRE

Guy TOURREAU assite à l'inauguration de la Place de l'Arbre Gérard DENESTEBE en 1999
Avec Régis PASSERIEUX , Anne Marie et Didier DENESTEBE

LIBERTYS TOURREAU

Guy TOURREAU avec Christian VILA et Michel DESNOS

JCBG TOURREAU PLB

Guy TOURREAU  avec le Controleur Général de la Police Nationale  Jean Claude BOREL GARIN et Pierre LEROY BEAULIEU 

JCBG TOURREAU

Guy TOURREAU  avec le Controleur Général de la Police Nationale  Jean Claude BOREL GARIN 

TOURREAU DENESTEBE DIDIER

Guy TOURREAU  avec Anne Marie et Didier DENESTEBE

PLACE DENESTEBE INAUGURATION

Guy TOURREAU  avec Anne Marie et Didier DENESTEBE

num%C3%A9risation0001

Guy TOURREAU  avec Liliane ROCINES au Casino du CAP d'AGDE en 1987

TourreauGuy2



 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.