HERAULT - ATSEM en lutte, la colère grandit ! La grève continue mercredi 1er février 2017

Le 14 décembre 2016, à l’appel de l’intersyndicale CGT, FAFPT et FO, des milliers…

Le 14 décembre 2016, à l’appel de l’intersyndicale CGT, FAFPT et FO, des milliers d’ATSEM étaient en grève. La mobilisation s’élargit : FSU et SUD rejoignent l’intersyndicale CGT, FO, FAFPT. Les ATSEM ne lâchent rien et revendiquent haut et fort une reconnaissance de leur cadre d’emploi, que ce soit en termes de niveau de rémunéra- tion, de déroulement de carrière, de niveau de pénibilité ; alors même que de nouvelles missions liées à l’évolution des rythmes scolaires sont ve- nues créer une surcharge de travail conséquente pour des personnels déjà débordés!

La CGT déplore qu’aucun résultat n’ait été obtenu malgré cette large mobilisation.

Le 14 décembre 2016, le bureau du Conseil Supé- rieur de la Fonction Publique Territoriale, sur pro- position de son président et contre l’avis de l’inter- syndicale, a décidé, sans aucune raison valable, de reporter l’examen du rapport en autosaisine sur le cadre d’emploi des ATSEM, prévu lors de la séance plénière du même jour.

Pour le Président du CSFPT, « il n’est pas acceptable que le Conseil Supérieur se réunisse sur la pression de la rue».

Nous dénonçons haut et fort ces prétextes invo- qués et appelons au respect de la démocratie so- ciale.
Même les représentants du ministère, qui ont reçu la délégation intersyndicale le 14 décembre 2016, reconnaissent la légitimité des besoins de ces agents : reconnaissance des missions éducatives du cadre d’emploi, respect des quali cations, di- gnité et considération dans la communauté éduca- tive, nécessité d’une ATSEM par classe.

LA RÉSIGNATION N’EST PAS À L’ORDRE DU JOUR!

Dans une société de progrès, l’éducation doit être un moyen de donner aux enfants la possibilité de devenir des citoyens, participants actifs de la trans- formation des sociétés démocratiques dans les- quelles ils vivent.

L’éducation commence par l’école maternelle. Quelle place nos gouvernants lui réservent-ils? Quels moyens mettent-ils en place pour l’avenir de nos enfants? Nos écoles maternelles ne sont pas des garderies, mais bien le début d’un parcours scolaire qui fera de nos enfants les citoyens de l’avenir.

Loin de la stigmatisation et des menaces proférées, contre les agents publics, par des candidats à la prochaine élection présidentielle, la réalité appelle à des réponses de progrès social!

Accueil, scolarisation : investissons pour leur avenir ! La CGT appelle les parents d’élèves, les enseignants et leurs organisations à soutenir ce mouvement. Pour cette nouvelle année, la CGT poursuit la lutte a n d’être en n entendue sur ces revendications.

LA CGT EXIGE :

– L’affectation d’une ATSEM par classe.
– La clari cation des missions des ATSEM.

– La résolution du problème de double hiérarchie (Éducation na- tionale – collectivité territoriale). xFormation professionnelle tout au long de la carrière et le réta- blissement à 1 % de la cotisation CNFPT.

– Un déroulement de carrière sur la catégorie B.
– La reconnaissance de la pénibi- lité : catégorie active pour tous.

– La reconstruction de carrière : lors des transpositions des accords JACOB, les ATSEM ont toutes vu leur ancienneté remise à zéro. xQue les collectivités ne sup- pléent pas à l’éducation nationale qui doit assurer son rôle (rempla- cement enseignant, AVS).

– La titularisation des précaires
– La mobilisation des moyens – nanciers nécessaires au bon fonc- tionnement des collectivités terri- toriales.
– Le respect des principes sta- tutaires en matière de formation et de pénibilité, à l’inverse de la logique portée par les projets de Compte personnel de formation et de Compte personnel d’activité. xLe minimum Fonction publique à 1 800 € brut mensuels, le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat accumulées depuis 2000, le rétablissement de l’avancement d’échelon à la durée minimale, la revalorisation des grilles et la juste reconnaissance des quali cations, à l’opposé de ce qu’impose le pro- tocole minoritaire PPCR dont nous demandons l’annulation.

LE RAPPORT DE FORCE MONTE!

Le mercredi 1er février, la CGT appelle les ATSEM à participer massivement à des rassemblements en territoires et à Paris : Rassemblement de 11 h00 à 14 h00 sur le parvis du Musée du Quai d’Orsay, Paris 7e – Métro Ligne 12, arrêt Assemblée Nationale

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE MERCREDI 1er FÉVRIER 2017

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.