Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

HERAULT - Bilan 2016 de l’Opération Interministérielle Vacances

CONSOMMATION Le département de l'Hérault est l'une des premières destinations touristiques en France. L’objectif de cette opération était de permettre aux estivants de profiter pleinement de leurs vacances, en les protégeant contre les pratiques déloyales, les abus et les problèmes de sécurité par une présence renforcée des services de l’État. Cet été, la vigilance des […]

CONSOMMATION

Le département de l'Hérault est l'une des premières destinations touristiques en France. L’objectif de cette opération était de permettre aux estivants de profiter pleinement de leurs vacances, en les protégeant contre les pratiques déloyales, les abus et les problèmes de sécurité par une présence renforcée des services de l’État.

Cet été, la vigilance des services de l’État a plus particulièrement porté sur trois thématiques : les événements saisonniers, les activités sportives et de loisir, et le volet numérique du tourisme. De plus, le suivi des secteurs économiques ayant présenté le plus d’anomalie en 2015, la restauration commerciale et les marchés de plein air, a été reconduit en 2016.

Le bilan des 1066 contrôles est globalement positif, compte-tenu des critères de ciblage, avec un taux moyen d’anomalie de 37%, dont 17% d’anomalies graves, comparable aux résultats des trois dernières années. Ces taux moyens présentent néanmoins des disparités fortes selon les secteurs d’activité.

Il ressort ainsi un constat de nette amélioration pour les marchés de plein air. En effet, 69 % des étals sont conformes, contre 60 % en 2015. De même, le taux d'anomalies graves diminue de 13 % à 6 %.

Les trois thématiques prioritaires confirment cette tendance avec des taux d’anomalies graves également faibles, 10 % pour l’offre numérique, 9 % pour les événements saisonniers et 5 % pour les activités sportives.

Inversement, des taux d’anomalie très élevés persistent dans le secteur de la restauration commerciale avec, en 2015, 54 % de taux global d’anomalie et 31 % d’anomalies graves et pour 2016, respectivement 61 % et 30 %. Elles correspondent à des faits variés :

·                    En matière d’hygiène : locaux sales et inadaptés, denrées périssables transportées directement dans les coffres des voitures alors que les températures sont caniculaires

·                    En matière de loyauté : des ingrédients nobles annoncés sur les menus étaient, soit indisponibles, soit remplacés par des ingrédients de moindre valeur et de qualité gustative inférieure tels que thon, espadon et saumon annoncés comme « frais » alors que les produits servis sont décongelés ou issus de préparation de poissons décongelés avec eau et additifs ajoutés ; de fausses origines « France » annoncées pour des magrets de canard hongrois, des souris d’agneaux de Nouvelle-Zélande, des viandes bovines issues d’animaux polonais, allemands ou néerlandais…

Pour les établissements gravement non conformes, outre les suites pénales, des mesures ont été systématiquement imposées : fermeture, travaux, nettoyage et désinfection, achat de matériel…

Ce dernier secteur est d’ores et déjà une priorité pour 2017.

 https://twitter.com/Prefet34  https://facebook.com/prefet34

 Site internet : http://www.herault.gouv.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.