L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

HERAULT - Candidature d'Agnès GIZARD-CARLIN avec le soutien soutien de Charles SULTAN

ELECTIONS LEGISLATIVES DES 11 ET 18 JUIN 2017 * Vous êtes candidate écologiste et reconnue comme telle par vos actions militantes associatives. Pensez-vous que l'écologie politique à sa place dans cette élection législative ? -> Oui, l'écologie est bien au centre des préoccupations . En effet, notre président Emmanuel MACRON a tout fait pour que […]

ELECTIONS LEGISLATIVES DES 11 ET 18 JUIN 2017

* Vous êtes candidate écologiste et reconnue comme telle par vos actions militantes associatives. Pensez-vous que l'écologie politique à sa place dans cette élection législative ?

-> Oui, l'écologie est bien au centre des préoccupations . En effet, notre président Emmanuel

MACRON a tout fait pour que Nicolas HULOT intègre le gouvernement afin de traiter les questions liées à l'écologie. Personnellement, j'ai été investie par EELV en décembre 2016. Je suis membre du Conseil Programmatique National, et j'ai donc contribué, au sein de cette instance nationale, à la rédaction de notre programme “BIEN VIVRE” pour ces élections législatives.

Lien vers le programme : https://midipyrenees.eelv.fr/wpcontent/blogs.dir/7/files/2017/03/Bien_vivre_projet_2017.pdf

Mais un accord des appareils EELV – PS, nous a rendu orphelin à l'élection présidentielle par le retrait de Yannick Jadot. Aujourd'hui, cet accord renonce notamment à la sortie du nucléaire.

Je me suis opposée à toutes les lois proposées par le gouvernement de François Hollande (Loi Macron, loi El Komri, Loi renseignement, … ) contre lesquelles je suis descendue dans la rue.

Les électeurs veulent de la cohérence chez les femmes et les hommes politiques. S'il me fond confiance en m'élisant députée, je proposerai l'abrogation de ces lois. Les formations politiques dites gouvernementales sont pour le maintien des programmes nucléaires :

prolongation des centrales anciennes, poursuite de l'EPR qui est un gouffre financier.

A ce jour, candidate écologiste indépendante, j'ai le soutien du Conseil Politique Régional d'EELV par un vote à l'unanimité. Je suis donc la seule candidate écologiste sur la 7ième circonscription de l'Hérault.

* Mathieu BOUCHARD qui est votre suppléant, est aussi très engagé sur son territoire,

Pourquoi vous a-t-il suivie dans cette démarche?

-> Mathieu BOUCHARD, piscénois, était il y a encore trois semaines, Porte Parole Régional de EELV. Il a décidé de démissionner pensant que sa candidature sans le logo EELV n'était pas compatible avec son poste de Porte Parole, sachant que le logo est affiché par une personne qui n'a pas porté, pendant cinq ans de mandat, nos combats écologistes. Notre candidature Agnès GIZARD-CARLIN Agrégée d'Ecologie Candidate Ecologiste sur la 7ième circonscription de l'Hérault a le soutien de Charles SULTAN, Pédiatre Endocrinologue luttant contre les Perturbateurs Endocriniens s'inscrit hors des “tambouilles” des partis politiques, sans polémique, aucune. Nous défendons nos valeurs et comptons les mettre en oeuvre dans la prochaine assemblée parlementaire.

* Certains journalistes vous ont qualifiés de “Petit poucet” pour votre combat pour la défense d'une espèce protégée, en tant que Présidente de l'Observatoire du Pays de Thau, face à Mr Commeinhes, président de Thau Agglo. Serez vous le “Petit Poucet” de cette élection ?

-> Mon militantisme écolo de terrain, associatif de longue date, me permet de me présenter à cette élection pour porter nos valeurs, notre combat écologiste sur le territoire de Thau, et jusqu'à Servian. De nombreux habitants de notre territoire attendent une candidature écologiste capable de porter les problématiques d'atteinte à la biodiversité, à une gestion propre des déchets, à la gestion durable de l'eau par la mise en place d'un Service National de l'Eau (qui doit être inscrite comme Bien Commun dans notre constitution), d'atteinte à notre santé par les perturbateurs endocriniens, pour l'abrogation des permis d'exploration des Gaz de schistes, contre le déploiement des compteurs Linky, pour l'arrêt du projet Aquadomitia qui va à l'encontre de la directive européenne de Loi cadre de l'Eau, tant l'eau du Rhône est polluée ! …

Les surprises se sont succédées durant l'élection présidentielle, il en sera peut être de même aux élections législatives.

* Le député sortant de la 7ième circonscription de l'Hérault a travaillé sur l'avancé du droit des Femmes. Approuvez vous cela ?

->Oui, bien sûr. Mais lors de interview d'un journaliste de Médiapart qui était venue me suivre pendant 24h durant les dernières élections départementales (car j'avais été sélectionnée parmi l'ensemble des candidates du territoire français) Mr Le député a répondu “Non” à une question sur la possibilité de parité à l'Assemblée Nationale. Je ne me reconnais pas dans certains courants féministes, mais je milite à ma manière, pour la parité à l'Assemblée Nationale d'abord, pour l'instauration d'un congés d'allaitement maternel ensuite, et pour l'allongement du congés de paternité.

* Avez vous d'autres engagements citoyens sur le territoire ?

-> Oui, je suis mobilisée depuis plus de Cinq ans pour l'ouverture d'un vrai service d'urgence à l'Hôpital d'Agde. L'ARS et le maire de la ville viennent encore de réduire les horaires d'ouverture. C'est une honte de ne pouvoir rendre ce service 24h sur 24h à la population du Pays agathois et aux nombreux touristes venant sur une période de plus en plus élargie. Des services d'urgence en Agde et à Pézenas ne sont pas opposables. Ces deux bassins de vie doivent offrir ce service à l'ensemble des contribuables. La France est la 5ème puissance mondiale et les services publics, notre spécificité frnaçaise, sont progressivement retirés des territoires qui en ont le plus besoin, à savoir le milieu rural (fermeture de l'agence Pôle Emploi d'Agde) . Ce n'est pas admissible.

Je reste mobilisée également contre la création d'un arrière Port à Poussan (ancien Hinterland) pour réaliser une ZAD, Zone Éco-logistique avec dépôt de conteneurs. Le but étant de libérer des espaces sur le Port de Sète, zones excessivement polluées, pour y construire des marinas de luxe en bord de mer Méditerranée. Non, le Port de Sète doit garder sa vocation. C'est une zone d'emplois non négligeable.

Je milite également pour la protection de notre environnement, de notre qualité de vie, et cela passe par la mise en place de nouvelles pistes cyclables (j'ai signé la charte Parlons Vélo), une limitation de l'urbanisation entrainant toujours plus d'imperméabilisation des sols, de blocage de l'écoulement des eaux vers le bassin de Thau qui en a fondamentalement besoin pour son équilibre écologique, et donc économique. Nos villes et villages doivent garder leur authenticité et une qualité de vie sans pollution. Stop à l'extension non maitrisée des grandes surfaces (je milite avec “Des Terres pas des Hypers” et “En toute franchise”), notamment celle de Balaruc.

Je m'inscris aussi dans la démarche “Zéro Waste” en tant que Colobri agathoise, et “Programme Veggie” qui porte : « Manger mieux et moins de viande », nécessaires pour notre santé et la survie de notre Planète, mais aussi pour l'utilisation des logiciels libres.

* “Solidarité” est un mot que l'on retrouve souvent dans le programme des écologistes.

Pouvez vous nous en dire un mot ?

La solidarité est indissociable de l'écologie. La coopération entre individus, entre espèces a guidée l'évolution des espèces et celle de l'Homme. A mon sens, l'aboutissement de cette évolution solidaire humaine, ce sont les Services Publics. Ce sont également notre système de retraite par répartition, notre Sécurité Sociale. Ce sont deux piliers auxquels nous tenons particulièrement. Il est nécessaire d'élire des députés qui seront capables de s'opposer à la destruction annoncée de ces deux principes majeurs de solidarité de la société française, ainsi que du code du travail. Dans une société construite comme la notre, ce sont les lois, les codes qui protègent les plus faibles, les plus pauvres. Le libéralisme veut tout détruire. Cela signifie rendre leur liberté aux plus forts, aux plus riches ! Contre cela nous lutterons !

* L'emploi est une préoccupation première des citoyens ? Ne fera-t-il pas partie de vos priorités ?

En tant qu'écologiste, je travaillerai pour la mise en place de la Transition Energétique comme source d'emplois, environ 1 million de postes. Le développement économique est bien sûr un de mes combats. C'est pour cette raison que je milite pour le partage du travail : diminution du temps de travail hebdomadaire à 32h, départ à la retraite à 60 ans, ce qui compte pour moi c'est le bien être de mes concitoyens avec un épanouissement au travail et la sauvegarde d'une vie de famille paisible. Je ne souhaite pas d'ouverture de grands commerces le dimanche pour permettre la vie familiale et favoriser les petits commerces de proximité, de coeur de ville. Je ne défendrai pas les emplois dans l'industrie de fabrication d'armes qui se retrouvent dans les mains de terroristes, de mines anti-personnelles sur lesquelles des enfants perdent un membre, ou leur vie, … ni les emplois de l'industrie nucléaire trop dangereuse pour les populations, notamment avec le stockage des déchets radioactifs ! Je veux une réelle indépendance énergétique avec les énergies renouvelables.

La recherche de pétrole génère actuellement les guerres dans le Monde. Je serai vigilante en tant que député sur les permis pour la prospection des gaz de schiste extrêmement polluante et destructrice pour le sous-sol et l'eau. La paix passera par le développement des énergies renouvelables, produites localement sans structure industrielle.

Ce sont les mêmes industries qui produisent les pesticides = perturbateurs endocriniens et/ou cancérigènes et les médicaments nécessaires pour soigner des pathologies qu'ils engendrent.

Je suis honorée du soutien à ma candidature du Professeur Charles SULTAN, pédiatre endocrinologue au CHU de Montpellier (Membre de la Task Force Internantional Pesticides –

Public Health) et largement connu pour ses travaux sur les perturbateurs endocriniens. Je l'avais découvert pour la première fois en 2001 dans l'émission Sept à Huit sur TF1, et son soutien me va droit au coeur. Il m'a écrit ceci :

“Au moment où le gouvernement actuel et demain, la future majorité n'affichent pas une volonté politique de considérer les problèmes environnementaux comme une priorité, et alors que la Commission européenne continue de tergiverser sur la définition des perturbateurs endocriniens, il y a urgence a soutenir activement les futurs députés qui se sont toujours engagés dans le combat d'une protection de notre environnement. Mme Agnès GIZARD-CARLIN appartient à la société civile et s'est investie dans l'expertise des problèmes environnementaux depuis longtemps, avec une détermination et une volonté singulières. Aidez-la, soutenez-la pour que son combat soit entendu à l'Assemblée Nationale.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.