L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

HERAULT - Christophe Euzet et son équipe vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d'année

Bonnes fêtes à toutes et à tous Christophe Euzet, député de la 7ème circonscription de l’Hérault Quel message voulez-vous faire passer à la veille de ces fêtes très particulières ? Dans cette période de grandes incertitudes quant à l’avenir, je voudrais adresser mes vœux de bonheur les plus chaleureux à mes compatriotes et, bien sûr, […]

Bonnes fêtes à toutes et à tous

Christophe Euzet, député de la 7ème circonscription de l’Hérault

Quel message voulez-vous faire passer à la veille de ces fêtes très particulières ?

Dans cette période de grandes incertitudes quant à l’avenir, je voudrais adresser mes vœux de bonheur les plus chaleureux à mes compatriotes et, bien sûr, tout particulièrement à ceux de la 7ème circonscription de l’Hérault. Ce mandat, qui a débuté à l’aune de l’été 2017, sera décidément le plus compliqué qu’il ait été donné de gérer à une législature depuis la guerre d’Algérie. Un constat s’impose cependant : malgré nos errements et nos doutes, et même si la période est difficile, grâce aux efforts de chacun, nous nous en tirons collectivement très convenablement, dans un contexte international des plus désastreux.

Vous vous inquiétez pour l’avenir ?

Les craintes concernant l’avenir, nous en avons tous. En tant qu’époux, en tant que père de deux enfants, en tant que fils de parents qui avancent dans l’âge, je m’inquiète comme tout le monde pour demain. Pour notre santé, pour la situation économique et l’emploi, pour la stabilité de notre pays, pour la situation internationale : les crises qui durent ne sont jamais bonnes au regard de l’Histoire. Je crois toutefois qu’il nous faut profiter du moment qui s’offre à nous, même si c’est compliqué, pour partager ce qui peut l’être, nous appeler quand ce n’est pas possible, parler, donner un peu de chacun de nous à cette période que nous vivons tous un peu en creux.

Que ferez-vous pour noël ?

A titre personnel, je recevrai mes parents pour le repas de noël avec la même appréhension et le même dépit que tout le monde, dans le respect rigoureux des gestes barrières comme on dit, ce qui n’a rien d’enthousiasmant, il faut le reconnaître. Je n’ai qu’une hâte : que notre vie reprenne un cours normal ; que nos restaurants, nos cinémas, les cafés auxquels nous sommes tant attachés puissent reprendre une activité normale. Que nos cinémas, nos théâtres, nos musées et nos fêtes traditionnelles reprennent vie. Que nous puissions accueillir les amis qui nous sont chers. Que nos enfants retrouvent le chemin d’une jeunesse normale. Que les inquiétudes relatives à la situation de l’emploi se dissipent. Nous sommes tous fatigués, parce que nous sommes moralement mis à très rude épreuve : je pense qu’il faut que les jours qui arrivent soient ceux d’une pause régénératrice. Qu’ils nous permettent de laisser nos angoisses, nos rancoeurs, nos combats à venir de côté, et d’apaiser nos consciences qui en ont bien besoin. A titre personnel, ces confinements et cette période si étrange m’ont permis de faire le point sur beaucoup de choses et de réapprendre à distinguer l’essentiel de ce qui l’est moins. Les parents, la famille, les vrais amis, la cohésion du pays dans lequel nous vivons m’apparaissent comme essentiels. J’ai le sentiment que cultiver la haine et les ressentiments, ne nous apporte rien de bon. Quand c’est difficile et compliqué, mieux vaut serrer les coudes ; s’entraider et faire corps ; pour faire face. Je l’ai toujours pensé, mais j’en suis aujourd’hui plus que jamais persuadé.

Vous ferez une pause pour les fêtes ?

Oui. J’essaierai de prendre quelques jours entre noël et le premier de l’an. J’ai demandé à toute mon équipe d’en faire autant. Tout le monde est fatigué. Il nous faut nous ressourcer auprès de ceux qui nous sont chers. Tout va redémarrer très vite, dès après. Le travail parlementaire va être soutenu car il faudra des dispositifs juridiques pour combattre les effets néfastes de la pandémie et donner vie à ce fameux plan de relance, sur lequel nous misons beaucoup pour rebondir tous ensemble.

Et à vos concitoyens de la 7ème circonscription de l’Hérault, vous dites quoi en cette veille de noël ?

Je leur dis qu’ils peuvent compter sur mon investissement et que je leur ferai un état des lieux précis de mon activité et de mes perspectives d’avenir dès que cette période festive sera passée. Aujourd’hui, ce n’est pas le moment. Je leur dis que je leur souhaite de très belles fêtes, malgré les conditions difficiles dans lesquelles elles se déroulent ; que notre abnégation individuelle et notre courage collectif seront bientôt récompensés ; qu’il ne faut pas céder au climat délétère de défaitisme permanent entretenu par ceux qui veulent tout mettre par terre ; que 2021 sera, je l’espère, – en tout cas je ferai, entouré de mon équipe, tout ce qui sera à petite ma mesure pour y contribuer-, une année d’espoir retrouvé, d’optimisme régénéré et de bonheur en construction pour les jeunes générations pour qui nous travaillons par-dessus tout. Je leur dis enfin qu’après l’hiver revient toujours le printemps et que, mobilisés tous ensemble, avec abnégation, nous avons les moyens de bâtir un printemps plus prospère et heureux.

Belles et heureuses fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.