Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers / Insolite

Hérault : des conchyliculteurs en colère bloquent la RD 613

Depuis un mois, la récolte et la commercialisation des produits de l'étang de Thau est interdite. En cause, un phytoplancton toxique, l'alexandrium présent en trop forte concentration dans le bassin. D'aprés le Comité Régional de Conchyliculture de Méditerranée (CRCM), la méthode de mesure employée par les autorités est contestable.   Ce lundi soir, les conchyliculteurs sont en […]

Depuis un mois, la récolte et la commercialisation des produits de l'étang de Thau est interdite. En cause, un phytoplancton toxique, l'alexandrium présent en trop forte concentration dans le bassin. D'aprés le Comité Régional de Conchyliculture de Méditerranée (CRCM), la méthode de mesure employée par les autorités est contestable.
 
Ce lundi soir, les conchyliculteurs sont en colère et le font savoir, ils ont bloqué la RD 613 au niveau de Bouzigues en mettant le feu à des palettes et de pneus. 

Un impact économique conséquent

L'heure est à la mobilisation. Les fêtes de fin d'année représentent 30 % des ventes de l'année et pour l'instant, la grande et moyenne distribution aurait bouclé leurs catalogues de fin d'année… sans y commercialiser l'huître de Thau.

Des tests contestés

La prolongation de la mesure de suspension aura sans nul doute des conséquences graves dans cette branche d'activité mais “la sécurité des consommateurs doit avant tout primer” note les autorités. Et les dernières analyses ne sont pas claires.

Les résultats des « tests souris » sur les prélèvements du lundi 27 ont été bons pour les huîtres. Mais contre toute logique, les résultats des « tests souris » sur les prélèvements du mercredi 29 ont été supérieurs au seuil (885 au lieu de 800 µg/kg) alors qu’il n’y a plus de cellules d’Alexandrium dans l’eau depuis une semaine. Tout cela à cause d’un test archaïque, dans sa réactivité comme dans son fonctionnement (prélèvements lundi et résultats vendredi), alors que des techniques modernes, plus réactives et plus fiables, existent. ” note Philippe ORTIN, le Président du CRCM.

L'action de ce lundi soir avait donc pour objet de solliciter “des tests chimiques plus fiables” limitant ainsi la fréquence et la durée des fermetures « inutiles » tout en préservant la sécurité des consommateurs.

Ce lundi soir, la circulation était encore difficile dans ce secteur.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.