Faits divers

HERAULT - Etat des ressources en eau de l'Hérault 

Renforcement des restrictions sur l'ouest et vigilance pour le reste du départementEn ce début septembre,…

Renforcement des restrictions sur l'ouest et vigilance pour le reste du département

En ce début septembre, le maintien des conditions climatiques estivales persistantes (absence de pluie, fortes chaleurs, vent) accentue la baisse des ressources.

Sur l'ouest du département, la situation se dégrade : on observe notamment les débits des rivières affluentes de l'Orb qui ont encore diminué et présentent des niveaux particulièrement bas. La situation est également délicate sur le canal du midi.

Ainsi suite à la réunion du 2 septembre  2016 de la cellule sécheresse en charge de la surveillance de la ressource en eau, le préfet de l’Hérault décide :

  • de renforcer les restrictions (niveau 2) sur l'ouest de l'Hérault : tous les affluents de l'Orb (hors fleuve Orb), les bassins versants de l'Aude aval et de l'Argent double
  • de maintenir les restrictions de premier niveau sur le secteur alimenté par la nappe astienne
  • de mettre le reste du département en vigilance

C%3AUsersLACOMB~1AppDataLocalTempmsohtml101clip image003  Sur le reste du département en vigilance, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions.Il est donc demandé :

– aux collectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries…). Par ailleurs, elles doivent s’assurer du bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas aggraver les risques d’altération de la qualité biologique des cours d’eau.

– à chacun d’être économe dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées  (limiter le remplissage des piscines, l’arrosage des jardins, les lavages divers, préférer les douches aux bains…).

Par ailleurs le canal du midi rencontre des difficultés particulières. Malgré les réalimentations réalisées à partir de ressources héraultaises et compte-tenu des limitations des usages coté audois, il est demandé aux préleveurs héraultais de limiter le plus possible leur prélèvement.

TOUTES LES INFORMATIONS (arrêté préfectoral, carte détaillée des zones concernées…) sont sur le site internet des services de l’État : www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Eau/Secheresse

Un nouveau point de la situation sera fait fin septembre.

ATTENTION : toute infraction est passible d’une contravention de 5ᵉ classe de 1500 € ou de 3000 € en cas de récidive

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.