HERAULT - Gérard PRATO Candidat aux élections législatives 8 ème circonscription de l'Hérault

DU DROIT D’ETRE ENTENDULes élections législatives du 11 et 18 juin 2017 vont désigner…

DU DROIT D’ETRE ENTENDU

Les élections législatives du 11 et 18 juin 2017 vont désigner un nouveau député. Le Front National se présente en qualité de favori incontesté dans plusieurs départements. Appuyés par cette légitimité, nous sommes déterminés à concrétiser la volonté du peuple. Aussi, j’ai l’honneur et la chance de représenter mes concitoyens, mon département, ainsi que le Front National. Mon mandat et ma volonté seront de représenter TOUS les électeurs au sein de l’Assemblée Nationale.

UN PARMI VOUS

Né dans un milieu très modeste et de parents immigrés italiens,  j'ai partagé mon enfance avec des personnes issues de toute origine et mon terrain de jeu était la rue. Je connais donc parfaitement l'école de la vie.

J'habite Frontignan depuis 23 ans et ceux qui me connaissent vous diront que je suis franc, ouvert et à l'écoute. Abordable, j’ai gardé la simplicité de mes origines et de mon éducation, j’ai aussi des défauts qui vous feraient sourire, bref je suis comme monsieur tout le monde !

UNE EQUIPE OPERATIONNELLE

Élu municipal et élu régional j'ai travaillé déjà certains dossiers. Secrétaire départemental du Front National de l'Hérault, je connais les rapports de force, mais aussi la négociation.

M’élire, c’est être sûr d'avoir un député opérationnel tout de suite. J’ai en outre la chance d’être secondé par une adjointe compétente, Sylviane GIL, qui habite Juvignac et qui a toute ma confiance. J’ai donc la conviction que nous formerons un très bon binôme, nous vous le devons.

POURQUOI ETRE DEPUTE

Un député a plus de poids. Il est plus influent, propose des lois et peut faire du lobbying pour sa région. Il peut obtenir de bons résultats, s’il en a toutefois la volonté et surtout la réflexion.

Je pense que mon profil ouvert pourra permettre des solutions de négociation «intelligentes» à l’Assemblée, même s'il faudra beaucoup s'opposer avant tout, à cette politique gouvernementale désastreuse à venir.

UNE METHODE

Une grande CASSE SOCIALE nous est promise. Qui aujourd'hui, à part les élus du Front National, peut prétendre être encore présent dans 2 ans, pour s’opposer à ce gouvernement aux mains de la haute finance et du grand patronat?

Ma stratégie sera donc de proposer des lois nationales cohérentes, incluant une demande régionale.

Je consulterai par Internet mes électeurs, pour les votes les plus importants. 

Ma suppléante assurera, au même titre que moi, des permanences régulières afin que chacun d'entre-vous puisse être écouté.

UN CHOIX DE SOCIETE

Le système nous a donné un nouveau président Emmanuel MACRON. Ce dernier veut une société à deux vitesses, à l'image du modèle japonais, ou allemand !

Macron promet d'exonérer 80 % des français de la taxe d'habitation, principal financement, avec la taxe foncière, des communes. Cette mesure, si elle voit le jour, mettra encore plus de pression fiscale sur les 20 % restants et supprimera encore plus de services aux administrés. Le réexamen du code du travail et le retour à la loi El Khomry 1 verra le retour du contrat-jour et enfin, les retraités verront dans peu de temps une augmentation notoire de leur CSG !

D’autres projets, plus funestes encore, arrivent. Beaucoup de candidats EN MARCHE sont des patrons, il y a peu ou prou de salariés. l’Homme d’une manière générale n’a jamais été autant maltraité dans notre société actuelle, nous y avons perdu notre solidarité.

La défense du modèle social français est indispensable, je vous demande donc de trouver la force de vous  opposer fermement à cette politique destructrice.

En dehors de la nécessité impétueuse de sécuriser notre territoire, notre pays et de protéger l’économie locale, ma priorité sera également l'action sociale ! 

Nous n’avons plus le droit d'ignorer la détresse de bon nombre de français, alors que l'on accueille, à bras ouverts, des migrants venant de tout horizon, très souvent mieux considérés que nos propres concitoyens dans la misère (exemple l'achat par l'Etat français de 62 hôtels au groupe Accord, pour y loger des migrants).

UNE ACTION CONCRETE ADAPTEE ET IMMEDIATE

Mon constat est peut-être choquant, mais notre région souffre. Elle souffre économiquement, elle souffre au niveau sécuritaire, mais elle souffre surtout socialement. La précarité sociale existe sous toutes ses formes : chômage, manque de soins médicaux notamment dentaires, simple difficulté de se nourrir, de se chauffer, de vivre dignement, tout simplement. Bien souvent ce sont les enfants les premières victimes.

Je suis allé, depuis maintenant plus de 3 ans, à la rencontre de personnes en proie à de gros problèmes économiques et sociaux et je peux témoigner de leurs grandes difficultés. Le constat est malheureusement sans appel. Ces personnes n’ont que faire de promesses de ligne de tramway ou d’autres fariboles des candidats ! Celles-ci sont dans l’urgence d’assurer leurs simples besoins vitaux et ces personnes ne sont pas, contrairement à ce que l'on pourrait penser, minoritaires sur notre circonscription.

Si agir sur l’économie locale est certes indispensable, agir socialement est une nécessité absolue qui ne peut attendre, ce sera donc MA priorité. Ma vigilance, au niveau national, sera d’empêcher que l'on porte atteinte aux droits de la personne, tout en préservant la cohésion nationale. Je ferai également et sans scrupule, du lobbying pour promouvoir mon territoire qui le mérite largement.

La réserve parlementaire des députés qui devrait être abrogée prochainement selon le souhait du ministre de la Justice, François Bayrou, ne devrait pas l'être avant 6 mois. Aussi, si j'en ai la possibilité, j’utiliserai la totalité de celle-ci pour toutes actions à caractère uniquement social.

MES PREMIERES ACTIONS EN TANT QUE DEPUTE

Propositions à venir :

  • amendement pour modification du plafond en cas du cumul de salaire et pension pour les pensionnés civils.
  • loi nationale pour fixer des quotas de mouvements au sein des départements, pour les populations dépendantes des aides sociales, pour désengorger économiquement et socialement les régions du sud.
  • loi pour lutter efficacement contre la radicalisation en France
  • loi nationale sur les opérateurs téléphoniques, obligeant les centres d’appels à opérer depuis le territoire français.
  • loi nationale de création de la première police scientifique et technique municipale.
  • proposition de loi pour une extension plus importante des prérogatives de la police municipale.
  • révision de la loi sur la vidéo-protection concernant le signalement des caméras.
  • lobbying pour obtenir l’installation de sous-traitants AIRBUS-Toulouse, sur Montpellier dans le cadre de la grande Région Occitanie.
  • lobbying pour lutter contre la pollution de l’étang de Thau (financement pour l'augmentation des capacités des bassins d'épuration des communes limitrophes).

Croyez, chers électeurs, fermement en ma détermination !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.