Politique — Département Hérault

Hérault : Le député Julien Gabarron, gérant de bar puis ingénieur passé du sarkozysme au RN

Défenseur des traditions taurines, gérant de bar puis ingénieur, le délégué départemental du Rassemblement national de l'Hérault, Julien Gabarron, élu dimanche sur les terres du couple Ménard à Béziers est passé du sarkozysme à l'extrême droite.

A 43 ans, celui qui a rejoint le RN il y a quatre ans, a créé la surprise en battant la députée sortante Emmanuelle Ménard, épouse du maire de Béziers Robert Ménard, anciennement proches de Marine Le Pen. Fils d’enseignants né le 1er mars 1981, Julien Gabarron a passé ses premières années à Lille avant de rejoindre le sud à l’adolescence.

Père de quatre enfants, il est titulaire d’une licence de droit obtenue en 2003 à la Faculté de Montpellier et d’un diplôme de clerc de notaire. Durant près de dix ans, de 2010 à 2019, celui qui se décrit comme un “défenseur des traditions taurines” a été le propriétaire-gérant du bar Le Plaza à Béziers, lieu névralgique de la bouvine, situé face aux arènes.

Depuis 2020, en marge de ses responsabilités politiques, il est ingénieur commercial au sein de l’entreprise Fiducial, spécialisée dans l’accompagnement au développement du numérique des notaires. Ancien adhérent UMP, encarté jusqu’en 2010, Julien Gabarron raconte avoir été “proche des opinions politiques de Charles Pasqua (ancien ministre de l’Intérieur) et de Nicolas Sarkozy”, ancien président de la République.

“Lorsque je me suis à nouveau intéressé à la politique en 2019, après quelques années de retrait, je me suis senti orphelin de la droite sociale que j’appréciais chez Nicolas Sarkozy. J’ai trouvé, au Rassemblement national, les valeurs politiques que je cherchais”, a-t-il expliqué à l’AFP.

D’abord sympathisant, il s’est ensuite engagé pour le parti, et a été désigné, en octobre 2023, délégué départemental de l’Hérault, chargé notamment de “faire vivre l’étiquette du Rassemblement national dans une circonscription où le couple Ménard se montrait trop proche de la Macronie”, a-t-il estimé.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.