Hérault : l'artiste Joël Bast, créateur des Présences, s'est éteint ce mardi matin

L'artiste Joël Bast, autodidacte, a longtemps sculpté le bois et la pierre. Il réalisait depuis le début des années 2000 des personnages grandeur nature qu’il appelait "Présences", en collant des bandes de papier journal sur une structure en grillage, créant ainsi un univers onirique autant que poétique…

Joël Bast s’est éteint ce mardi 2 novembre au matin, jour des défunts. Difficile de croire que cet homme aussi pétillant et plein de vie ait disparu aussi brutalement, six jours à peine après avoir annoncé à ses amis et aux réseaux sociaux être atteint d’un cancer incurable. Il avait assuré bien prendre la nouvelle de son décès prochain, et avait remercié ses amis et proches de “ce beau voyage ensemble”. La nouvelle de sa disparition a été communiquée par sa fille ce matin… 

Après avoir longtemps « habité » Sète, ses Présences en papier mâché avaient intégré le château de Grabels, où il vivait. Mais il les promenait de ville en ville le temps d’événements culturels ou artistiques. Elles peuplaient les jardins, les rues et les intérieurs, donnant une âme à ces lieux. Nous avions rencontré Joël Bast, artiste empreint d’humanité, il y a quelques années. Il avait évoqué sa philosophie en tant que créateur…

joel-bast-garagiste-par-philippe-fontaine
© Philippe FONTAINE.

Joël Bast puisait son inspiration dans la contemplation des gens ordinaires. Il les considérait comme des « héros du quotidien ». Et refusait d’être inféodé à tel ou tel mouvement. On pouvait toutefois apparenter son travail à de l’art singulier. Notamment par la modestie des matériaux utilisés pour créer ses œuvres : grillage et papier mâché. Il était très proche également de l’art modeste cher à Hervé Di Rosa.

joel-bast-trois-personnes-par-pascal-adam-deux
© Pascal ADAM.

Un message de tolérance et de “vivre ensemble”

L’artiste vivait au quotidien parmi et avec ses créations, sortes d’ « amis » qui l’accompagnaient dans l’existence. «Même s’il m’arrive de leur tenir quelques discours, j’évite de tourner fada en leur prêtant existence trop humaine», disait-il dans un sourire. «Parmi les Présences, Paloma, fidèle passagère attitrée de chaque voyage, est ma préférée, mais bien d’autres ont droit à mon attention : Bébi, l’éternel curieux de tout, qui balade sa tétine dans les festivals ; le Photographe, le Mécano, le Vigile, la Mamé… Toutes mes Présences ont quelque chose d’attachant, un trait de caractère qui se dégage… J’en connais certaines depuis dix-sept ans ! Ça crée des liens !» plaisantait alors Joël Bast.

joel-bast-touareg-par-virginie-moreau
© Virginie MOREAU.

Plus généralement, un message semble se dégager de ses créatures : ses Présences sont le reflet d’une société idéale, de la convivialité, de la tolérance et du fameux « vivre-ensemble ». Les personnages nés des mains de Joël Bast sont multiculturels et intergénérationnels. Blacks, blancs, beurs et Touaregs ont ici droit de cité, tout comme les enfants, les ados, les adultes et les personnes âgées. 

joel-bast-photographe-par-philippe-fontaine
© Philippe FONTAINE.

Créer par pur amour de l’art et de la rencontre avec le public

« Mes Présences ne sont pas à vendre, ce qui me permet d’échapper à l’art commercial et au besoin de vendre absolument pour vivre. Je propose des installations – des « manœuvres », comme on les appelle  au Canada – lors d’événements, et loue mes Présences à ces occasions… Je vends seulement des personnages réalisés sur commande et qui n’ont pas acquis le statut de Présences, car jamais présentés au public. Toutefois, je préfère largement créer sans les contraintes de la commande », indiquait-il.

L’artiste parcourait les routes, à faire voyager ses personnages de lieu en lieu, de festival en place de village, formant ainsi une caravane insolite.

joel-bast-caravane-par-virginie-moreau
© Virginie Moreau

Chaque installation de ses Présences dans une ville ou au cœur d’un événement éveillait la curiosité des passants. Ici, un personnage juché sur un rocher attirait l’œil ; là, un « homme » tenant à la main un bouquet de fleurs semblait l’offrir à la foule.

joel-bast-bouquet-fleurs-par-bruno-patri
© Bruno PATRI.

Le public ne restait jamais insensible aux Présences, dont l’humanité est troublante. Il arrivait souvent de prendre une Présence pour une vraie personne de chair et de sang. Là résidait le talent de Joël Bast, qui donnait quasiment vie à des objets inanimés. Il laisse derrière lui une formidable leçon de tolérance et de joie de vivre.

joel-bast-serveur-par-virginie-moreau
© Virginie MOREAU.

joel-bast-pecheur-par-nino-cordier
© Nino CORDIER.

joel-bast-mamie-enfant-par-pascal-adam
© Pascal ADAM.

bast-joel-par-nadine-vessier
© Nadine VESSIER.

Remerciements aux contributeurs photographiques de cet article.

Voir des vidéos sur Joël Bast



Cette vidéo a été réalisée par l’écrivain et vidéaste Lilian Bathelot.

La réaction de l’adjointe à la culture de Frontignan

“Je tiens à rendre hommage à cet artiste hors normes qui, avec ses Présences entraînait le promeneur dans un univers profondément humain. Fin août dernier, Frontignan la Peyrade avait eu l’honneur d’accueillir une trentaine de ses sculptures grandeur nature, installées en cœur de ville, entre les places de l’Hôtel de Ville, du château, de l’ancienne poste et Jean-Jaurès”, a témoigné Valérie Maillard, maire adjointe déléguée à la culture, au patrimoine et à l’égalité hommes/femmes de Frontignan la Peyrade.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Joël. Je suis tombée amoureuse de tes Présences en admirant la présence de tes pensées qui raisonnaient en moi. Je suis fière d’avoir de toi une amie de chaque jour, de chaque instant, que tu m as laissée.
    À la maison lors de notre expo du vent d’août, dans le petit village des hautes corbieres, “davejan”, quand je t ai dit “je la veux !”, tu m as demandé pourquoi . Cette amie “la Présence africaine”, ma réponse a dû te satisfaire puisqu’une heure après, elle était allongée dans ma cuisine avec sa jupe de colombes… J’en suis fière car je ne te l’ai pas commandée. Juste un accord entre toi et moi. Juste une pensée pour toi à tout jamais, une Présence de toi pour moi. Toutes mes pensées t accompagnent. ANOUK FLOCHE.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.