Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Le Cirque dolomitique de Moureze par Girault Jefferson

Chaque semaine de nombreux rédacteurs et photographes contribuent bénévolement à l'information de tous et…

Chaque semaine de nombreux rédacteurs et photographes contribuent bénévolement à l'information de tous et nous les en remercions vivement.

Nous avons souhaité mettre en lumière chacun de ces talents et poursuivons cette série.

Cette semaine, nous vous proposons de partir à la découverte du Cirque dolomitique de Moureze, avec Girault Jefferson.

Le cirque est voisin du lac du Salagou et du village de Villeneuvette.

Il s'agit d'un cirque dolomitique où l'érosion a façonné un paysage ruiniforme, aux formes extraordinaires.

La dissolution différentielle de la dolomie et la présence d'un massif fortement diaclasé explique la formation d'un champ de panneaux et de pinacles rocheux aux formes parfois suggestives. Les pinacles sont nommés[1] : le Sphynx, le Gardien, l'Oracle, l'Ours et le Berger, les Hauts Fourneaux, le Cerbère, la Tour du Guetteur, la Tour de la Brèche, la Tour du Poulailler, etc.

Certaines de ces colonnes pétrifiées prennent des formes étranges, évoquant un crâne humain, la silhouette d'un rapace ou encore d'un phallus (des cartes postales en vente à Mourèze étaient d'ailleurs légendées « le zizi »). Une des scènes du film Le Bénévole de Jean-Pierre Mocky montre une aliénée se “frottant langoureusement” à la base de ce pinacle à la forme si particulière[2].

Le cirque de Mourèze, a autrefois abrité des hommes de la préhistoire (plusieurs oppida et cavernes), puis accueilli les charbonniers et les bergers. Le site a été fouillé pour une première fois par G. Vasseur en 1911, les résultats ont été publiés en 1914 et plusieurs vestiges de l'âge du bronze final III sont exposés au musée Borély de Marseille.

De 1920 à 1980, l'écrivain Gaston Combarnous (1892- 1987) s'intéressa au lieu et publia deux monographies. Il fut le premier à réaliser un cartogramme du cirque, effectua plusieurs prospections et attribua un nom à la plupart des rochers.

Installé en 1940 à Mourèze, il y écrivit plusieurs ouvrages scientifiques, mais aussi des romans sur la région. Au début des années 1960, l'association des Chênes Verts effectua plusieurs sondages sur le site des Courtinals. Leurs recherches conclurent à une occupation du lieu allant du néolithique moyen au début du l'Age du fer.

Sous la conduite du professeur Dominique Garcia de l'université d'Aix-en-Provence, des fouilles ont été effectués en 1991 à travers six sondages et coupes horizontales. Pendant ces fouilles, une cabane de l'Age du Bronze a été retrouvé en bon état de conservation et les fondations d'une construction chalcolithique ont pu être dégagées. Aujourd'hui, l'absence de troupeau laisse la végétation recouvrir le site, surtout fréquenté par les promeneurs qui viennent se perdre dans le labyrinthe naturel de ses rochers aux formes étranges.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.