Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Le samedi 25 avril, une journée qui en dit long ...Pour le PS : nouvelle région, nouveaux enjeux, nouvelles ambitions

Le samedi 25 avril, une journée qui en dit long ... Pour le PS…

Le samedi 25 avril, une journée qui en dit long …

Pour le PS : nouvelle région, nouveaux enjeux, nouvelles ambitions 

Pour la droite : l'apprentissage de la démocratie reste une terrible épreuve


 Carole Delga et Damien Alary ont réuni pour la première fois le samedi 25 avril 2015 à La Redorte dans l'Aude, les principaux élus et responsables socialistes de la nouvelle région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, soit plus d'une centaine de participants.

Ce rassemblement a permis d’évoquer la stratégie de la campagne et l’élaboration participative du programme.

Ce défi passionnant que représente l'union de Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées sera relevé avec l'implication de chacune et de chacun ; la condition première de son succès dépendra du respect scrupuleux de l’équilibre entre les territoires, les deux aires métropolitaines, mais aussi les territoires ruraux. La Fédération Socialiste aura l'occasion d'y revenir dans les prochains jours en prenant une initiative à ce sujet.

Pendant que les socialistes étaient au travail avec leurs candidats Carole Delga et Damien Alary qui ont été investis par 10.000 militants, la droite était recluse dans un hôtel de Sète pour se trouver un leader.

A cette occasion, la droite aura réussi la prouesse de restaurer le suffrage censitaire (40 élus dont on ne sait sur quels critères ont-ils été choisis), de réunir un conclave et de finir par introniser le Prince Reynié.

En réalité pour la droite, c’était une journée sans faux suspense puisque le résultat était connu à l’avance. En effet, en coulisses le président déchu de l’UMP Jean-François Copé distillait les consignes de vote par SMS pour barrer la route à tel candidat , tandis que le président revenu de l’UMP Nicolas Sarkozy sommait ses ouailles de dégager le terrain pour son candidat favori, le Prince Reynié.

La méthode préconisée par Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et retenue par la droite pour choisir son leader se voulait moderne ; nous constatons qu'elle rappelle furieusement les vielles pratiques orchestrées par Charles Pasqua dans les années 70 lorsqu'il arrangeait les votes du comité central du RPR réuni dans une arrière salle d'un hôtel parisien.

A droite, les temps changent, les noms du parti changent, les protagonistes changent mais l'apprentissage de la démocratie reste une terrible épreuve.

Hussein BOURGI 

Premier Secrétaire Fédéral du PS Hérault

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.