Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - « Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas ! Nous ne devons plus fermer les yeux ! »

Christian ASSAF, Député de l’Hérault, communique : « Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions…

Christian ASSAF, Député de l’Hérault, communique : « Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas !Nous ne devons plus fermer les yeux ! »

Depuis des mois, des années, l’actualité est rythmée par des naufrages de réfugiés qui quittent leur pays où guerre, massacres et terrorisme font rage. Depuis des mois, certains de ces radeaux de fortune, où prennent place des femmes, des hommes et des enfants prêts à risquer l’inconnu et la mort pour ne plus subir l’abominable, s’échouent en mer. Depuis des mois, quelques voix s’élèvent, souvent trop peu nombreuses, que trop oreilles feignent de ne pas entendre, pour dénoncer cette situation, devenue crime par l’absence de réaction.

En ce début de mois de septembre, alors que nos enfants mettaient sur les épaules leur cartable pour faire leur rentrée des classes, il aura fallu une image, celle d’un corps sans vie, celui d’Aylan Kurdi, 3 ans, échoué sur une plage de Bodrum, pour que l’opinion publique, la presse, les gouvernants prennent conscience et s’indignent. Trop tardivement, certes ! Mais, cette image et ces indignations ne doivent pas rester sans lendemain. Nous ne pourrons plus dire aux générations futures que nous ne savions pas. Nous ne pouvons plus soulager notre esprit en zappant d’une actualité à une autre. Une prise de conscience est advenue, des réactions doivent survenir, des décisions doivent être prises.

Oui, l’accueil des réfugiés est de notre ressort car il est l’obligation de solidarité de l’humanité ! Oui, l’Europe doit être au rendez-vous de son Histoire car ce sont sur ses côtes que ces réfugiés échouent, vivants ou morts, en premier ! Oui, la France doit porter un message fraternel et formuler des propositions concrètes car elle connaît les dégâts de la guerre sur un territoire national, car son peuple sait ce que veut dire être contraint à l’exil et d’être recueilli par des populations solidaires, car dans son Histoire elle a su être une terre d’accueil et d’entraide !

C’est à notre passé que nous devons de réagir, pour ceux qui ont combattu et aidé avant nous, pour pouvoir simplement regarder sereinement notre avenir.

Ne laissons pas les propos nauséabonds et les voix sombres rappelant une autre époque gagner du terrain et nier notre devoir de solidarité. Ne laissons pas les raccourcis et les amalgames reniés notre Histoire et notre responsabilité. Ne laissons pas prospérer davantage ceux qui veulent ériger des murs, tirer des barbelés, murer les frontières quand c’est à l’humanité tout entière que les défis sont lancés. Chacun, citoyens, élus, prenons notre part aux enjeux qui se présentent à nous et disons « Oui, à l’accueil ! ». 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.