Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Où l'on comprend mieux l'intérêt de recevoir des migrants...par Myriam Roques, conseillère régionale d'Occitanie

Lengadoc-Infos nous apprend il y a deux jours que le conseil départemental vient de…

Lengadoc-Infos nous apprend il y a deux jours que le conseil départemental vient de voter une subvention de 1,46 million d'euros à une association favorisant l'accueil des migrants, « Un Toit Où Apprendre », chargée de la mise en œuvre du nouveau projet « Approche intégrée d’accueil des mineurs non-accompagnés et jeunes majeurs de l’Hérault ». 
Ce projet doit permettre, entre autre, d'accueillir ces jeunes clandestins, de leur apprendre le français ou de les aider à obtenir des papiers. Cette somme vertigineuse eu égard aux besoins des héraultais touchés par le chômage et la pauvreté sera financée par moitié par des fonds européens, les 730 000 euros restant à la charge du département.

Somme vertigineuse mais essentiellement scandaleuse puisque nous savons tous que les clandestins font immanquablement régner la terreur dans les villes où ils sont logés, toujours au frais des contribuables locaux. Le Midi Libre s'est fait écho des innombrables agressions commises chaque nuit et des plaintes des riverains jouxtant les lieux d'accueil, notamment à Montpellier.

La presse regionale se fait régulièrement l'echo de faits divers impliquant  des “mineurs isolés” .
La liste est très longue. 

Dans ces conditions, nous ne pouvons que nous indigner de cette subvention et nous apportons notre soutien à Franck Manogil, élu patriote qui a osé défier l'assemblée départementale en proposant à ses collègues généreux avec l'argent public d'accueillir chez eux ces “mineurs isolés”, qu'on appellera bientôt “mineurs esseulés”, au lieu de clandestins. 

D'autant que ces fonds semblent être d'un rapport juteux et la charité (dévoyée) un véritable fromage. En effet, le directeur du projet cité plus haut, « Approche intégrée d’accueil des mineurs non-accompagnés et jeunes majeurs de l’Hérault » et le chef de service seront payés respectivement 7 833 € et 5 500 € par mois pendant deux ans, ce que nous apprend encore Lengadoc-Infos. http://www.lengadoc-info.com/5239/societe/mineurs-isoles-etrangers-herault-directeur-7800-euros/

On comprend bien mieux l'intérêt qu'ont certains à accueillir ces faux migrants, faux mineurs, mais vrais clandestins et vrais prédateurs.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.