Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Philippe Huppé : Nos agriculteurs sont au rendez-vous, demain il ne faudra pas l’oublier 

Grâce à nos agriculteurs, les Français sont aujourd’hui nourris, en garantissant la maitrise sanitaire…

Grâce à nos agriculteurs, les Français sont aujourd’hui nourris, en garantissant la maitrise sanitaire et la diversité de leur alimentation. Toute la filière a été au rendez-vous, la chaine alimentaire a tenu et aucune pénurie n’a eu lieu. Le député Philippe Huppé s’en félicite mais a souhaité interpeller le ministre de l’agriculture pour demain, être en mesure de gérer la main d’oeuvre. Le député plaide notamment pour une pérénnisation du dispositif TO-DE, qui constitue un allègement de charges pour les Travailleurs Occasionnels et Demandeurs d’Emploi pour les exploitations agricoles. 

Ce sont près de 22 millions de Français en plus qui ont mangé à la maison alors qu’ils n’y étaient pas habitués et pourtant la réorganisation de la chaine a tenu. En outre, les Français ont joué le jeu du patriotisme alimentaire. Par exemple, tous les agneaux français mis sur le marché pour le week-end de Pâques ont été vendus. La vente directe ou encore le drive rencontrent un grand succès et on peut s’en féliciter: le circuit-court est aujourd’hui devenu une évidence pour les Français. 

Grâce à la mobilisation générale lancée par le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation , plus de 250 000 Français se sont enregistrés sur la plateforme “Des bras pour ton assiette” pour aller travailler auprès des agriculteurs dans les champs, dans les vignes, permettant d’assurer l’emploi nécessaire à la récolte de fruits et de légumes. Ce sont 5000 exploitations agricoles qui ont ainsi pu bénéficier de la main d’oeuvre nécessaire, rendu possible notamment grâce à l‘ordonnance permettant le cumul du chômage partiel et le travail dans les exploitations. 

Pour autant, un besoin en main d’oeuvre risque de se faire pleinement sentir dans les toutes prochaines semaines et particulièrement à partir du 11 mai et ce, durant de longs mois, en raison de la reprise de l’activité et de la limitation des flux de travailleurs au sein de l’espace Schengen. 

Aussi, le député Philippe Huppé a alerté le Ministre de l’Agriculture et de l‘Alimentation pour anticiper dès à présent les solutions qui permettront à nos exploitations de perdurer. 

C’est la raison pour laquelle le député de l’Hérault plaide pour la pérénnisation du dispositif d’allègement des charges sur les contrats saisonniers, le TO-DE. 

A la fin de l’année, le Parlement avait en effet voté l’amendement de Philippe Huppé pour prolonger le TO-DE au titre de l’année 2019 et 2020. Indispensable à la survie d’un grand nombre d’exploitations, il convient désormais de le pérenniser. 

Plus que jamais en effet, pour assurer la souveraineté alimentaire et bâtir le modèle agricole français, nos exploitations doivent demeurer compétitives. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.