HERAULT - Présentation de Sybille SAINT GIRONS Candidate aux législatives Hérault 5e circonscription

Cinquième circonscription : Sybille SAINT GIRONSNée le 3 novembre 1967 à Saint-Mandé. 49 ans,…

Cinquième circonscription : Sybille SAINT GIRONS

Née le 3 novembre 1967 à Saint-Mandé. 49 ans, divorcée et mère d’un fils, reconnue handicapée.

Adhérente à l’U.P.R depuis 2015 après 1 an de vérification des faits exposés par M. Asselineau.

Autodidacte devenue consultante en développant pendant 16 ans des logiciels de gestion sur mesure pour divers types d’entreprises (de la multinationale au théâtre local).

En 2003 j’entre par la VAE en Master 2 “Dynamique Humaine et Développement des Organisations” à l’Université Evry – INSEAD, thème que je continue d’explorer depuis.

Quelques publications :

“Woman of the Day who is ‘Co-Creating the P2P Society’”, P2P Foundation, 26 March 2015, https://www.facebook.com/groups/p2p.open/permalink/918459824864864/

“L’intelligence collective, co-créons en conscience le monde de demain”, Ed. Yves Michel, 2014

“S'approprier les clés de la mutation”, Ed. Chroniques Sociales, 2013

“Au-delà de la crise financière – Nouvelles valeurs, nouvelles richesses”, Ed. L'Harmattan, 2012

Présidente de l’association Valeureux, qui fournit des conseils, des formations et des outils (jeux, méthodes, logiciels) aux associations en France et en Europe. En partenariat avec de très nombreux réseaux autour de la transition sociale, écologique et économique, nous apportons notre expertise en organisations, monnaies et indicateurs alternatifs.

J’ai auto-construit ma maison à ossature bois en 1995, acheté une propriété rurale à Riols dans un but d’en faire un “commun” et je porte également le projet de création d’une SCIC de services informatiques dans le St Ponais.

Anglais bilingue ; espagnol courant : catalan, brésilien, italien sommaires

Adresse : 34220 Riols

Pourquoi voter pour vous ?

  • car je suis honnête (casier judiciaire vierge), travailleuse et en recherche du bien commun.
  • car j’ai des compétences concrètes et spécifiques par exemple en économie et informatique, et une approche transversale qui me semble nécessaire pour aborder la complexité des problèmes à résoudre.
  • En tant que députée je m’engage à contrer les lois scélérates du prochain gouvernement et notamment celles qui affaiblissent les droits sociaux, les libertés individuelles et la démocratie
  • proposer de bonnes lois
  • contrôler l’application de ces lois
  • alerter les citoyen-es
  • soutenir les initiatives coopératives de la circonscription
  • demander une commision d’enquête sur la Justice (en soutien à l'initiative citoyenne)
  • mettre en place une plateforme participative citoyenne
  • être transparente
  • sur les allocations de l’enveloppe parlementaire que je souhaite allouer à des projets de SCOP locales
  • sur les recrutements et allocations de mes futurus assistant-es
  • sur les rendez vous accordés

autre Bio

J’ai 49 ans, 1 fils de 30 ans avec lequel nous avons acheté il y a 3 ans une propriété rurale à Riols, dans le but d’en faire un commun, un projet à la fois de restauration du patrimoine et de savoirs anciens et d’innovation sociale et écologique.

J’ai aussi le projet de créer une SCIC de services informatiques dans le St Ponais. Je tiens à donner à cette terre qui m'accueille, même si je ne suis pas d’origine locale, mon coeur est à ce pays et il a tant d’atout que j’ai envie d’y contribuer.

Pour vous parler un peu de moi – je suis passionnée par la possibilité que nous avons nous humain de produire le meilleur comme le pire. et depuis mon enfance, je cherche ce qui pourrait nous aider à agir vers ce que nous souhaitons tous au fond de nous “une belle vie pour tous”.

Après 16 ans à développer sur mesure les logiciels de gestion de nombreuses et diverses entreprises, je me suis consacrée aux dynamiques humaines dans les organisations.

Comme il est établi que nous avons toutes les ressources sur Terre pour vivre tous, et que le seul problème est d’arriver à s’entendre, j’ai effectué des recherches universitaires et empiriques sur les conditions favorables à la coopération.

J’ai alors compris que nos systèmes actuels permettent de moins en moins les conditions favorables à la coopération.

Depuis je contribue à éveiller, entraîner, faciliter la mise en place de ces conditions favorables et plus particulièrement par de nouvelles architectures organisationnelles, monétaires et informatiques.

L’association Valeureux que je préside, fournit des conseils, des formations et des outils (jeux, méthodes, logiciels) aux associations en France et en Europe.

Pourquoi vous présentez vous dans la 5e sous cette étiquette ?

c’est l’existence de M. Asselineau et l’UPR qui m’a motivée à être candidate.

Jusque là je pensais que les actions associatives et citoyennes changeait les choses peu à peu.

Mais devant la gravité de la situation présente, il m’a semblé urgent d'oeuvrer à un autre niveau.

Selon mon analyse l’UE, la loi NOTRE, l’EURO structurent des conditions absolument défavorables à la coopération véritable.

Cette perte de souveraineté en cascade à chaque niveau (de l’individu, à la commune, au département, à l’état) au profit d’entité opaque et omnipotente me semble pernicieuse, infantilisante et même nocive. On voit s’amplifier les délocalisations, l’assèchement économique, les détresses engendreuses de conflits…

Cela me semble aller contre l’émergence de cet état d’esprit P2P, de cette soif de démocratie, de cette pléthore d'initiatives citoyennes et entrepreneuriales.

Je souhaite nous libérer de cette machine, et que chaque niveau retrouve son indépendance tout en étant bien sûr relié aux autres.

La technologie informatique nous permet aujourd’hui d’envisager une organisation de la société plus souple, où les décisions seraient prises au bon niveau, sans un diktat venant d’en haut.

Le monde est trop complexe pour les organisations pyramidales, les travaux de nombreux experts le montrent. Il est temps de passer à une organisation plus organique, comme la nature nous le montre.

Sortir de l’UE permet de rétablir des conditions favorables pour que les françaises et francais déploient leur génie et rebâtissent la France. Sortie de la cage de l’UE nous pourrons nous ouvrir sur le monde, renforcer des coopérations internationales P2P et aimanter une 3e voie avec nos cousins francophones pour peser sur la diplomatie mondiale.

J’apprécie aussi particulièrement la libéralisation des semences, l'interdiction des OGM et le référendum d’initiative populaire qui permettrait d’améliorer pas à pas notre société.

J’ai donc choisi de me présenter pour porter la parole de l’UPR qui est totalement ostracisé des médias afin que le plus de personnes comprennent ce qui se passe et quelles sont les options.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.