Hérault : un médecin condamné pour propos antisémites et racistes via un réseau social

Condamnation d'un médecin anesthésiste de 71 ans pour des propos antisémites et racistes via un réseau social.

En début de semaine, le tribunal de Béziers a condamné un médecin anesthésiste à une peine de 8 mois d’emprisonnement avec sursis et de 8000 euros d’amende pour des faits d’injures publiques et de provocation publique à la haine ou la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion.

Publication de condamnation et privation de droit d’éligibilité

L’association Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA) avait déposé plainte le 16 avril 2020 suite à la découverte de propos à caractère antisémite publiés sur un compte du réseau social russe VKontakte.

précise le tribunal judiciaire de Béziers

Entre le 24 mars 2020 et le 29 mai 2020, l’enquête a permis de relever plusieurs publications à caractère antisémite mais également raciste. Le titulaire du compte et auteur des propos litigieux et l’auteur a été clairement identifié.

Le médecin a été entendu par les gendarmes de la brigade de Capestang et a reconnu les faits. Il expliquait “ne pas avoir su que ses écrits étaient publics et affirmait qu’il les avait rédigés alors qu’il avait contracté la Covid 19, qu’il avait dû s’isoler sans pouvoir soigner ses patients et qu’il était en désaccord avec les mesures sanitaires prises par le Gouvernement.

Lors de l’audience, il a justifié ses publications par la fatigue et l’exaspération, et a tout de même présenté ses excuses.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.