Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Hérault : un nouveau loup identifié au Somail

L’Hérault est situé sur le front de colonisation du loup depuis plusieurs années. Un nouvel individu vient d'être identifié.

La préfecture de l’Hérault vient d’apporter de nouvelles précisions sur la présence d’un loup, repéré dans le secteur du Somail, dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc. Elle rappelle que la présence du loup avait été mise en évidence dès 2013 par le réseau d’observation, après une forte augmentation du nombre d’indices de présence en 2020 et 2021 (75 indices retenus à ce jour, dont près de 40 sur le secteur du Somail).

Avec également un nombre de cas de prédations pour lesquelles la responsabilité du loup n’a pas été écartée soit 17 constats classés “loup non écarté” pour les années 2020 et 2021 dont 13 sur le secteur du Somail. Durant la période de suivi de l’espèce réalisée au cours de l’hiver 2020-2021, plusieurs nouveaux échantillons ont pu être collectés dans le Tarn et l’Hérault, dans les secteurs Somail et Caroux. Les résultats des analyses viennent d’être communiqués par l’Unité Grands Prédateurs de l’OFB Occitanie.

Lignée italo-alpine

Ces derniers confirment la présence dans le Tarn et l’Hérault d’un nouveau loup mâle de lignée Italo-Alpine non identifié jusqu’à présent (échantillon d’urine collecté le 6 janvier 2021 sur la commune d’Anglès, à la limite du département de l’Hérault). Par ailleurs, des échantillons de poils et d’urine, collectés le 11 décembre 2020 sur la commune de Murat-sur-Vèbre, également située en limite du département de l’Hérault, ont permis la réalisation de nouvelles analyses génétiques qui ont confirmé la présence du loup mâle déjà identifié génétiquement depuis 2016 sur la zone de présence permanente (ZPP) du Caroux.

Loup

Tout savoir sur le Loup gris

Pour tout savoir sur le Canis lupus italicus rendez-vous sur le site loupfrance. Conçu et actualisé par l’Office de la Biodiversité, il recense toutes les réponses que l’on peut se poser à propos de ce canidé hors normes. Saviez-vous par exemple, que si notre ami le loup est un grand carnivore – il en consomme en moyenne 2 et 5 kg par jour en alternant des repas jusqu’à 8kg et des périodes de jeûnes – il peut compléter son alimentation d’insectes, de batraciens, d’oiseaux et de reptiles, voire même de fruits mais de manière plus anecdotique.

Crédit photo : P. Orsini /MNHN Toulon

Deux loups mâles

Deux loups mâles différents sont donc présents sur le nord-ouest du département de l’Hérault et le sud-est du département du Tarn, indique la préfecture. D’autres indices biologiques collectés durant l’hiver sont encore en cours d’analyse.

Classement ZPP en attente

Conformément à la réglementation relative au plan national loup, le classement en Zone de Présence Permanente (ZPP) du secteur du Somail sera déterminé après l’hiver 2021-2022, en fonction des indices de présence qui seront collectés. En Occitanie, on dénombre actuellement 7 zones de présence permanente (ZPP) non structurées en meutes, c’est-à-dire sans reproduction identifiée.

Une autre présence au sud du plateau du Larzac

Un autre secteur est également surveillé dans l’Hérault depuis la fin de l’année 2020 sur le sud du plateau du Larzac où plusieurs indices de présence ont été confirmés et plusieurs constats de prédations ont été classés “loup non écarté”.

> Plus d’infos sur le site internet www.loupfrance.fr

loup trace pas

Le Plan national Loup

Suite à la présence avérée du loup, le plan national loup a été mis en place de manière graduée et proportionnée à l’échelle départementale, explique la préfecture. Avec une mobilisation de crédits d’urgence du ministère de l’Agriculture pour la mise en œuvre de mesures de protection jusque début 2021, la délivrance de 9 autorisations de tir de défense en 2021, et l’ouverture début 2021 de la mesure protection du plan de développement rural pour bénéficier de subventions de l’Etat et de l’Europe dans 31 communes des secteurs Caroux, Somail-Espinouse, plateau du Larzac…

Aides aux éleveurs

La préfecture rappelle que les éleveurs qui pourraient être concernés par un cas de prédation sur leur troupeau doivent contacter la DDTM de l’Hérault dans les meilleurs délais afin d’enclencher la procédure pour réaliser le constat de dommages ainsi que la mise en place de mesures de protection des troupeaux : DDTM34 – Tel : 06 72 09 85 07 (bien préciser vos noms et coordonnées à l’interlocuteur ou sur la messagerie)

loup face

En savoir plus sur le Plan national loup

Toutes les informations actualisées sur le loup sont accessibles sur le site Internet des services de l’État : https://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technolo-giques/Nature-et-Biodiversite/Especes-protegees/Lo

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.