Hérault : une Biterroise de 27 ans jugée ce lundi pour la mort de son fils de trois mois

Ce lundi 18 octobre, une jeune mère de famille comparaît devant la cour d’assises de l’Hérault pour avoir causé la mort d'un de ses jumeaux le 13 mars 2019.

Au cours de l’instruction, la Biterroise de 27 ans a avoué qu’elle avait été dépassée par la naissance de ses jumeaux et sa situation de mère célibataire en charge de trois jeunes enfants. Pour l’avocat de Marie-Julie Mandonato, la jeune femme a agit alors qu’elle se trouvait en pleine dépression post-partum. 

Des traces de morsures découvertes sur le corps

D’après le médecin légiste, la mort du bébé est liée à de multiples lésions et fractures, ainsi qu’un traumatisme crânien. Au cours de son analyse, il a relevé deux traces de morsures sur le corps. Des marques similaires ont été constatées sur son frère jumeau. 

Actuellement, l’enfant et son frère aîné sont sous la responsabilité de l’aide sociale à l’enfance.

Une mère à bout

Pendant l’instruction, la jeune femme a reconnu qu’elle avait eu des pensées violentes après la naissance de ses jumeaux. Après avoir nié tout acte de violence, elle a admis sa responsabilité dans la mort de son fils.

Au cours du procès, la juge d’instruction pourrait examiner le rôle des services sociaux dans cette affaire. Pour elle, il est important de faire la lumière sur le fait que la jeune mère avait cessé tout contact avec eux “sans que cela ne suscite une quelconque réaction alors que tout démontrait que ces enfants étaient en danger.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.