HERAULT - VÉHICULES ÉLECTRIQUES : Inauguration des bornes de recharge à PÉZENAS et SAINT GÉLY DU FESC

Le 23 septembre 2016, le Syndicat Mixte d’Energies de l’Hérault - Hérault Energies, la…

Le 23 septembre 2016, le Syndicat Mixte d’Energies de l’Hérault – Hérault Energies, la Coopérative de Saint Martin de Londres – CESML et les villes de Pézenas et de Saint Gély du Fesc inaugurent, au siège d’Hérault Energies à Pézenas, et au siège de la CESML à Saint Gély du Fesc, les premières bornes publiques héraultaises de recharge de véhicules électriques du réseau régional RÉVÉO. À fin 2017, 110 bornes seront installées dans l’Hérault (hors périmètre de la Métropole de Montpellier compétente par ailleurs) ; 925 sur la région Occitanie.

Jacques Rigaud, Président d’Hérault Energies ; Monsieur Jean-Marc Ravaille, Président de la CESML ; Madame Michèle LERNOUT, Maire de St Gély du Fesc ; Monsieur Alain VOGEL-SINGER, Maire de Pézenas, couperont le traditionnel ruban et effectueront les toutes premières recharges.

Le Syndicat Hérault Energies a participé à une démarche collective innovante. Neuf syndicats d’électricité de la région Occitanie, ainsi que les métropoles de Montpellier et Toulouse, ont agi de concert pour proposer aux usagers un service harmonisé : un nom RÉVÉO, un tarif et une application mobile communs sur l’ensemble du territoire et pour tous les véhicules électriques (dont hybrides et vélos). 

Les syndicats ont retenu la candidature de Bouygues Energie & Services adossée à une commande groupée de bornes auprès de différents fabricants. Le syndicat Hérault Energies a choisi les produits de la société Cahors, et de la société G2Mobility , et opté pour des bornes à recharge accélérée : 2 points par borne (avec 3 socles de prises), une puissance de 22 kW et un temps de charge complet de 2 heures, et pour des bornes de recharge rapide (celles inaugurées le 23 septembre) une puissance d’environ 50 kW et un temps de charge de l’ordre d’une vingtaine de minutes..

L’objectif d’Hérault Energies est de faire du véhicule électrique un élément central de la mobilité. Le gouvernement prévoit la mise en place de 7 millions de points de charge en France d’ici 2030, surtout dans les grands centres urbains. La démarche menée par le groupement permet d’aller plus loin en maillant le territoire rural. Le marché du véhicule électrique est en pleine expansion : 15 000 véhicules électriques vendus en 2015 contre 10 000 en 2014 en France.

Le projet bénéficie du soutien de l’Etat, dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) géré par l’ADEME. Sa mise en œuvre s’exerce dans le cadre d’un transfert de compétences des Installations de Recharges de Véhicules Électriques (IRVE) opéré par les communes vers les syndicats d’énergies de France. 

Sommaire 

Bornes de recharges de véhicules électriques

PEZENAS : De l’idée à l’inauguration

Une facilité d’utilisation pour les usagers

Des bornes performantes dans le 34

Un déploiement sur deux ans dans le 34

Le réseau Révéo

Les prestataires

Le Syndicat Mixte d’Électricité de l’Hérault

Hérault Energies et la transition énergétique 

Carte des communes participant au réseau RÉVÉO 

PÉZENAS ET SAINT GÉLY DU FESC : DE L’IDÉE À L’INAUGURATION 

Pézenas point de départ du projet en 2014

Le projet d’installation d’infrastructures de recharges pour véhicules électriques (IRVE) est issu d’une réflexion des élus du comité syndical afin d’accompagner la politique générale de transition énergétique.

Hérault Energies participera donc à l’appel a projet de l’ADEME, par convention. Le syndicat mixte contribuera à soutenir l’effort d’innovation de ses collectivités membres par un complément de subventions :

–  Communes de moins de 2 000 habitants : 30 %

–  Communes de plus de 2 000 habitants : 10 % Sur les investissements réalisés.

Critères de choix du premier emplacement

Les premières bornes sont installées proche du centre ville tant a Pézenas qu’à saint Gély du Fesc, tout en restant accessibles et en offrant une capacité de charge rapide.

Aides financières pour un investissement vert

Afin de soutenir les solutions innovantes favorisant la transition énergétique, l’Etat déploie des aides financières pour les projets respectant la norme européenne. Un soutien financier (subventions) contribue ainsi à l’émergence de nouveaux points de recharge. 

FACILITÉ D’UTILISATION POUR LES USAGERS 

Un tarif accessible

Le coût d’abonnement annuel de la carte RÉVÉO est fixé à 12 euros.

Le coût par recharge sera de 1,50 euros TTC pour les abonnés et 3 euros TTC pour les non abonnés jusqu’à la première heure de charge.

Au-delà, le tarif sera décompté à la minute (1,50 euros TTC par heure, soit 0,025 centime la minute, abonné ou pas).

Une simplicité de paiement

L’abonné pourra gérer son compte en ligne. Le paiement pourra se faire soit via une carte d’abonnement, soit via l’application mobile.

Une mobilité facilitée sur toute la région

L’usager bénéficiera du même abonnement et des mêmes tarifs sur la quasi-totalité de la région Occitanie (hors zones vertes). Un site dédié sera prochainement en ligne : www.reveocharge.com

Une application avec géolocalisation

A la rentrée 2016, les usagers disposeront d’une application mobile (Versions Androïd et IOS). Elle permettra la géolocalisation des bornes Révéo sur la région Occitanie. L’usager pourra savoir quelle est la borne la plus proche, si elle est libre ou à quelle heure elle le sera. 

DES BORNES PERFORMANTES DANS L’HÉRAULT

Dans l’Hérault (hors métropole), HE laisse le choix entre deux modèles de borne (Cahors ou G2mobility) :

  • 104 bornes à charge accélérée,
  • un potentiel de 7 bornes à charge rapide.

Ces bornes ont d’abord pour vocation de rassurer les utilisateurs de véhicules électriques en leur permettant de faire un complément de charge.

Il existe trois types de bornes sur le marché :

  • charge normale : borne souvent installée à domicile (charge totale : 10h environ),
     
  • charge accélérée : adaptée aux bornes publiques pour des stationnements de courte durée (charge totale : 2h environ),
     
  • charge rapide : souvent proposée par des acteurs privés et sur certaines aires d’autoroute (charge totale : 30 minutes environ). 

Description technique de la borne

  • Nombre de points de charge : 2 points par borne (soit 2 véhicules rechargés en même temps), 3 socles de prises.
  • Type de prises : domestique, T2 et T3 Puissance : 22 kW en AC2
  • Temps de charge totale : 2 heures
  • Sécurisée : grâce à des trappes verrouillables, l’usager peut s’absenter le temps de la charge
  • Visibilité : des leds permettent de repérer facilement la borne et de connaître sa disponibilité
  • Ecran tactile
  • Entretien facilité pour les communes : Bouygues Energies & Services effectue une maintenance préventive et curative des bornes.

Il existe différents types de prises sur le marché :

  • prise domestique : 3 kW (AC monophasé) ou EF
  • T2 : de 3 à 43 kW (AC triphasé)
  • T3 : de 3 à 22 kW (AC triphasé)
  • Prises spécifiques permettant une recharge à tous les véhicules 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 09 14 a%CC%80 15.07.21

Hérault : UN DÉPLOIEMENT SUR DEUX ANS

Une démarche équitable

Le véhicule électrique est un élément central de la mobilité durable. Hérault Energies souhaite favoriser un aménagement équilibré du territoire, permettre un accès à l’énergie à tout moment et en tout lieu, urbain comme rural.

Les points électriques des bornes de recharge feront l’objet d’un achat d’énergie groupé, visant à réaliser une économie financière de 10 % par an.

Un engagement bilatéral

La commune qui souhaite bénéficier de l’aide technique et financière du syndicat et, par conséquent de l’ADEME, transfère la compétence IRVE (Infrastructure de Recharge de Véhicules Électriques) à Hérault Energies, par délibération.

La commune s’engage à offrir la gratuité du stationnement aux véhicules électriques et hybrides pour 2 ans minimum, sur l’ensemble de son parc.

Coût et financement

Le coût d’une borne de charge accélérée est de 15 000 euros TTC en moyenne. Une partie du financement est pris en charge par l’ADEME, une autre par Hérault Energies et la commune. 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 09 14 a%CC%80 15.18.23

Les coûts de fonctionnement sont pris en charge par Hérault Energies jusqu’au 31 décembre 2018. Pour 2019, la contribution des collectivités aux charges d’exploitation sera la suivante : 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 09 14 a%CC%80 15.19.29

  • Les communes participant au déploiement des bornes sur le territoire héraultais, bénéficieront d’une mise à disposition d’une carte d’abonnement utilisateur gratuite, pour leurs véhicules de service. 

UTILISATEUR -Carte d'abonnement : 12€ TTC par an (en année glissante)

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 09 14 a%CC%80 15.20.40

En France, 15 000 véhicules électriques ont été vendus en 2015 contre 10 000 en 2014 (multiplié par 3,5 depuis 2012) – sources automobile-propre.com

Une réponse harmonisée aux besoins des habitants

Neuf syndicats de la région LRMP et les métropoles de Montpellier et Toulouse se sont regroupés pour construire ce projet. Cette initiative collective répond à des objectifs multiples : un service unifié sur l’ensemble de la région pour les usagers, de bornes interopérables espacées de 30 à 50 km maximum pour un maillage optimal du territoire, une offre incluant véhicules électriques dont hybrides et vélos.

Une commande groupée a été passée pour un total de 925 bornes. L’opération a été coordonnée par le SYADEN, le syndicat d’énergie de l’Aude. 

Liste des participants (source : dossiers déposés à l’ADEME) :

Ariège – 40 bornes
Aude – 150 bornes
Aveyron – 80 bornes
Gard – 149 bornes
Hérault – 110 bornes
Lot – 82 bornes
Lozère – 40 bornes
Pyrénées Orientales – 100 bornes Tarn – 100 bornes

Montpellier Méditerranée Métropole – 65 bornes Toulouse Métropole – 9 bornes
* Le nombre de bornes est prévisionnel.

LES PRESTATAIRES

Bouygues Energies & Services

Bouygues Energies & Services assure la commande et l’installation des bornes. Cette société spécialisée dans la performance énergétique gère aussi le site web, l’application, la monétique et l’entretien des bornes.

L’interlocuteur du groupement est basé à l’Union (près de Toulouse). Son antenne dans l’Hérault se situe a Saint Gély du Fesc.

Bouygues Energies & Services – 2 rue du Casse Saint-Jean – 31 241 L’UNION

Groupe Cahors

Le groupe Cahors a soufflé ses cent bougies en 2010. Il réalise aujourd’hui un CA consolidé de 205 millions d’euros. Le groupe est aujourd’hui implanté sur plusieurs continents : Europe (France et Espagne), Amérique Latine, Asie (Inde et Chine) et Afrique du Sud et du Nord (Tunisie).

Le groupe Cahors bénéficie de quinze années d’expérience dans les « Smart Grids », les réseaux de distribution d’électricité dit « intelligents », à savoir des réseaux utilisant des technologiques informatiques pour optimiser production, distribution et consommation d’électricité, du producteur au consommateur.

Les sites de production de bornes de recharge sont installés en France à Pessac (Gironde) et Cahors (Lot).

Groupe Cahors – ZI de Regourd – BP 149 – 46 003 CAHORS Cedex 9

G2Mobility

La société G2mobility a été créée en 2009 et a participé dès 2010 aux groupes de travaux gouvernementaux français dans le cadre du Plan National de Développement du Véhicule Electrique. Une partie des programmes de recherche et développement a reçu le soutien et le financement de l’ADEME dans le cadre du plan « Véhicule du Futur » des Investissements d’Avenir.

Afin de garantir un engagement Qualité, G2mobility a fait le choix de « construire français » afin de minimiser le bilan carbone de ses produits.

Les sites de production sont situés en Vendée et Normandie pour les enveloppes « tôlerie » ; les enveloppes « plastique polycarbonate » proviennent d’Europe et sont assemblées en Ile-de-France dans des ateliers solidaires d’entreprises ; La fabrication et l’assemblage des cartes électroniques G2mobility à Dieppe.

G2mobility – 7 avenue de l’Europe – 92 310 SÈVRES 

HÉRAULT ÉNERGIES

Hérault Energies : un acteur départemental de la transition énergétique. Maîtrise et économie d’énergie

Hérault Energies veille à la maîtrise et à l’économie d’énergie de ses adhérents, notamment à travers la réalisation d’études énergétiques de conseils en consommation d’énergies, de déploiement des énergies renouvelables en partenariat avec l’Ademe, de faisabilité et d’installations d’éclairage public, d’achat groupé d’énergies, et dernièrement un achat d’énergie pour l’éclairage public avec une volonté affichée d’achat d’énergie à 100 % verte.

Performance énergétique de l’éclairage public

Hérault Energies a proposé à ses adhérents un diagnostic de leur patrimoine d’éclairage public, cette action a été menée sur plus de 150 communes du département, et le diagnostic a porté sur plus de 60 000 points lumineux. L’objectif de cette étude est de rechercher une meilleure qualité de l’éclairage, une réduction de la pollution lumineuse et surtout une réduction de la consommation et des coûts de l’éclairage grâce à des solutions éco innovantes. A L’issue de cette démarche, le Syndicat propose aux collectivités la compétence investissement sur l’éclairage public.

Energies renouvelables

Hérault Énergies accompagne les communes dans la maîtrise de l’énergie, notamment dans le cadre d’un programme d’aide sur l’investissement, le développement des énergies renouvelables, l’accès à la distribution d’énergie par générateur photovoltaïque pour les sites isolés. Des projets d’installations photovoltaïques sur le patrimoine des collectivités sont en cours d’étude.

Ce partenariat sur le déploiement des Energies renouvelables avec l’ADEME conduira prochainement à la signature d’un nouveau plan d’actions : un Contrat de Développement Territorial d’Energies Renouvelables (CDTER) pour les énergies Biomasse, Solaire Thermique, et Géothermie. Son objectif : donner accès aux projets de petite et moyenne envergures aux crédits « Fonds Chaleur » de l’Etat, jusque là réservés aux projets de plus grande envergure.

Les achats d’énergies

Le syndicat Hérault énergies accompagne les communes et les collectivités dans une démarche d’optimisation des coûts énergétiques : il est en charge de la coordination d’un achat groupé sur l’électricité et sur le gaz.
Très prochainement, un important projet d’achat d’énergies pour l’éclairage public sera mis en œuvre, avec un approvisionnement certifié de 100% en énergie renouvelable. 

1(31)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.