Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HÉRAULT - Vers un nouvel épisode cévenol lundi et mardi

Alors que notre région sort d'une tempête qui a causé de très fortes rafales…

Alors que notre région sort d'une tempête qui a causé de très fortes rafales de vent et parfois des précipitations conséquentes sur les reliefs, la semaine prochaine s'annonce encore bien maussade, avec la mise en place d'un épisode cévenol non-exceptionnel et classique pour notre région. En effet, un thalweg s'est mis en place sur le long des côtes Atlantiques Européennes et favorise un flux marin humide qui, en rencontrant le massif des Cévennes, va occasionner des pluies orographiques et porter des cumuls parfois significatifs. 

Quelques paramètres sont à surveiller :

Ce nouvel épisode ne présente pas de sévérité particulière pour notre région, étant donné que la température de la mer est à présent plus froide qu'il y a quelques mois, et surtout l'instabilité est manquante pour provoquer la mise en place d'orages diluviens. Donc nous misons sur des pluies orographiques classiques, parfois soutenues, mais qui risquent de perdurer sur une durée de 36 à 48 heures. 
Cette stationnarité portera des cumuls parfois significatifs sur le massif du Caroux, puisqu'ils pourront localement atteindre les 90 à 120 mm. De même sur le massif de l'Espinouse, les cumuls pourront évoluer entre 100 et localement 150 mm dans les secteurs enclavés. Souvent dans ce type de configuration, les plaines seront évidemment bien plus épargnées malgré quelques précipitations qui en l'espace de 3 jours porteront des cumuls à 10 voire 30 mm dans l'intérieur des terres. Le bord de mer connaîtra des cumuls inférieur aux 5 mm.

Cet épisode sera classiquement accompagné d'un vent de secteur Sud-est soutenu. D'ici demain lundi, les rafales pourront atteindre 60 à 70 km/h sur le littoral, localement davantage. Sur le massif de l'Espinouse, les rafales pourront atteindre les 80 à 100 km/h par l'effet d'autan. Partout ailleurs, ces dernières seront comprises entre 40 et 60 km/h. Malgré des vitesses de vent localement soutenues, cela reste classique dans ce type de configuration. 
Cet épisode sera aussi accompagné d'une houle parfois importante. Le pic de houle sera atteint dans la nuit de lundi à mardi, avec des hauteurs qui pourront atteindre 3,00 mètres sur le littoral Agathois (Le Cap d'Agde, Marseillan-Plage) et 2,50 mètres sur le littoral Biterrois (Vias-Plage, Portiragnes-Plage, Sérignan-Plage, Valras-Plage et Vendres-Plage). Toutefois il ne devrait pas y avoir de débordements significatifs en lien avec cet épisode de houle. 

Pour conclure, nous nous attendons donc à un épisode cévenol classique, significatif mais non-exceptionnel. Néanmoins, sur des sols saturés, ces nouvelles précipitations seront susceptibles de générer quelques crues faibles à modérées sur les petits bassins et les affluents des reliefs (Mare, Agout, Jaur). Selon nous, l'Orb devrait connaître une montée non-significative, notamment en amont. Toujours en lien avec cette saturation des sols, des ruissellements urbains sont possibles dans les communes où les pluies orographiques seront par moment fortes. Pour finir, il n'y a pas de risque significatif en plaine pour le moment. Il convient toujours de rester prudent face à ces types de phénomène que notre région connait.

Crédits photographiques :

Image 1 – Carte des cumuls de précipitations, Modèle Arpege de Météo-France, Météociel.

Image 2 – Carte des rafales maximales de vent, Modèle Arome de Météo-France, Météociel.
Image 3 – Carte de la houle prévue, Modèles Méditerranée, MARC Ifremer.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.