Villetelle, Castries, Saint-Jean-de-Fos : voyagez dans l'histoire ou en pleine nature tout près de chez vous

Reportage

Les vacances d’été approchent et l’Hérault regorge d’endroits insolites. Pas la peine d’aller très loin pour être complètement dépaysé et vivre de grandes aventures le temps d’une journée ou d’un week-end.

Cet été sera l’occasion pour vous de découvrir ou redécouvrir le patrimoine historique, culturel et naturel du département. La rédaction a imaginé pour vous plusieurs journées ou week-ends dans des lieux peu connus et magiques à visiter. 

Journée et nuit insolites et patrimoine romain

Archéologie au site-musée Ambrussum

Au cœur d’un environnement protégé, le sentier archéologique Ambrussum à Villetelle (35 minutes de Montpellier) est pourvu de 15 panneaux d’explications qui vous donneront un aperçu de l’histoire de l’ancienne ville gallo-romaine et de ses monuments. Tout comme le site archéologique, le musée est également gratuit et en libre accès. À l’accueil de celui-ci, un dépliant de visite contenant un plan du site et quelques éléments d’histoire sur Ambrussum vous sera fourni. N’hésitez pas à passer dans le musée avant de vous engager sur le parcours extérieur. Les salles d’exposition présentent du mobilier archéologique contemporain datant de l’occupation romaine et gauloise d’Ambrussum. Le hall accueille, quant à lui, des expositions temporaires à découvrir tout au long de la belle saison. Un site archéologique en pleine garrigue à vous couper le souffle, qui vaut le détour. 
Informations et réservations : http://www.ambrussum.fr/

Ambrussum
Site archéologique d’Ambrussum

Des cabanes dans les arbres au Domaine Saint-Jean de l’Arbousier

Après avoir passé la matinée ou la journée à Villetelle, on continue avec un autre endroit insolite, à 20 minutes de là. À mi-chemin entre Nîmes et Montpellier, le Domaine Saint-Jean de l’Arbousier est situé sur les hauteurs du village de Castries, entre vignes, mer et montagne. Cette ancienne propriété des Templiers datant de 1235 appartient à la même famille depuis 4 générations. D’une superficie de 110 hectares, le Domaine abrite un vignoble de 40 hectares. Depuis quelques années, la famille à mis en place un gîte, mais également des chambres d’hôtes nichées dans les arbres. Ces cabanes se cachent un peu partout dans le domaine, ceinturé par les arbousiers et les pins parasols.
Chacune de ces cabanes séduit par son originalité et offre une vue dégagée sur les montagnes (pic Saint-Loup, mont Aigoual et mont Ventoux), le vignoble ainsi que sur la mer Méditerranée. Les cabanes étant éloignées les unes des autres, elles invitent à la détente et à l’évasion tout en préservant l’intimité. 
Réservations et informations : https://www.cabane-arbousier.fr/

Cabane du domaine de l'Arbousier
Une des cabanes du domaine de l’Arbousier

En Vallée de l’Hérault, un week-end magique

Cascade de l'Eventail
Cascade de l’Eventail

Située à Saint-Jean-de-Fos, village le plus proche du Pont du Diable, l’auberge Le Diablotin n’est pas une simple auberge de jeunesse. Vous serez accueillis par les Mak, une famille passionnée, chaleureuse et attentionnée. On viendrait presque dans la Vallée de l’Hérault rien que pour les rencontrer. L’auberge, qui a ouvert ses portes il y a moins d’un an, est chargée d’histoire et d’anecdotes. Historiquement, cette maison de village abritait le bar de la commune jusqu’au début du XXe siècle. Quand Robert et Brigitte Mak arrivent au début des années 80, Robert y installe son atelier de menuiserie. Un beau jour, alors qu’il était en train de travailler, Robert remarque sur le mur des yeux qui le fixent. Perturbé, il décide de voir ce qui se cache sur ces murs et découvre un trésor. Sous le vieux papier peint se cachait en réalité une fresque datant de la fin du XIXe siècle. La famille fait alors appel à une restauratrice qui en sauvera une partie. La fresque se situe dans la pièce commune de l’auberge et fait aujourd’hui partie intégrante de son identité. 
Les parents Mak donnent très tôt l’amour du voyage à leurs trois fils. C’est entre deux avions qu’Elie, le benjamin de la famille, lance l’idée de l’auberge. Ce qui pourrait être un pari fou s’est transformé en une évidence pour tous les membres de la famille. Après deux ans de travaux (en famille bien sûr !), Le Diablotin ouvre ses portes à la fin 2020. L’équipe propose de découvrir des lieux complètement uniques de la Vallée de l’Hérault, loin des sentiers battus. 

À moins de 5 minutes de voiture, la cascade de l’Eventail, surnomée « Le Parapluie », est un dépaysement total. Un petit coin de paradis où vous pourrez vous baigner sous les rideaux végétaux qui forment la cascade. Vous découvrirez aussi le point de vue du berger, avec son incroyable panorama situé au-dessus des vignes de Puéchabon. Face à vous se trouvent Saint-Guillhem-le-Désert, village classé au patrimoine de l’Unesco, le château du géant, Saint-Jean-de-Fos ainsi que les nombreuses combes, grottes et les autres villages qui dessinent la Vallée. 

Saint-Jean-de-Fos est reconnu pour être un village de potiers. En vous promenant dans ses petites ruelles, vous pourrez admirer les fameuses gouttières et autres emblèmes de l’artisanat du village depuis des siècles. Dans le bas du village, un musée y est même dédié. Argileum est un véritable atelier de poterie du XIXe siècle entièrement rénové où vous découvrirez l’histoire de la céramique et le savoir-faire des potiers de Saint-Jean-de-Fos. 

Les frères Mak sont des amoureux de leur patrimoine. Ils ont à cœur de préserver ce qu’ils aiment appeler le « patrimoine populaire » : les petites anecdotes, les légendes, les personnages, ou bien encore les vestiges picturaux et artistiques qui font l’identité de la Vallée. Nigel, le cadet, a encore beaucoup de projets pour l’auberge. Dans peu de temps, il proposera entre autres avec son frère un parcours d’œnotourisme à travers la Vallée. Ainsi, vous pourrez découvrir un panel de vignerons et apprécier leurs vins à l’occasion de dégustations dans les vignobles.

Le Diablotin vous accueille toute l’année, en dortoir ou en chambre individuelle, pour une nuit entre deux randonnées ou même un séjour plus long, afin de découvrir ce bijou qu’est la Vallée de l’Hérault. 
Plus d’informations et réservations : https://hosteldiablotin.com/

Vue d'une des chambre de l'auberge Le diablotin
Vue d’une des chambres de l’auberge Le Diablotin

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.