Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Histoire et patrimoine : l’énigme du blason de Bessan (2e partie)

Deuxième et dernière partie de l’énigme du blason de Bessan par Antoine Iniguez, pour…

Deuxième et dernière partie de l’énigme du blason de Bessan par Antoine Iniguez, pour la « Guilde 2 Bessan, patrimoine et traditions ».

 En 1220, Amaury cèdera Florensac au mari de sa sœur, Guy de Lévis, maréchal des armées de son père, déjà comte de Mirepoix en Ariège, et qui laissera son nom dans la région. Ce Guy de Lévis marié à une fille de Simon, Guyburge de Montfort, mariera sa fille Jeanne à un certain Philippe II de Montfort fils de Philippe I et petit-fils de Guy de Montfort, le demi-frère de Simon. Guy de Montfort marié à Helvise d’Ibelin décèdera en 1228 au siège de Varilhes dans l’Ariège. Amaury n’ayant pas, ou plus de descendance masculine – son fils Jean étant seigneur ailleurs et décédé en 1249 – et ayant uni ses filles à d’autres seigneurs, Bessan est-elle passée sous l’autorité de Philippe I de Montfort ?

 

Il ne le semble pas car ce Philippe I, marié à Eléonore de Courtenay, fille de l’empereur et de l’impératrice de Constantinople, reprendra une partie des titres de son père : seigneur de Castres-en-Albigeois, de Ferté-Alais, et surtout, de Tyr et de Sidon en Orient. Nous n’avons aucune trace de lui dans la région, ni de son épouse en tant que seigneuresse de Bessan, il semble que l’Orient aura eu sa préférence. De plus, son fils Philippe II prendra vraisemblablement à sa place le titre de comte de Castres-en-Albigeois, puisque tous deux sont décédés en 1270. 

Il semble donc que ce soit lui, Philippe II, installé dans la région, certainement dans son comté de Castres, qui soit devenu le nouveau seigneur de Bessan. Jeanne de Lévis, au décès de son mari Philippe II en 1270, se fera nommer seigneuresse de Bessan. Un document de 1279 la nomme ainsi. Le couple aura plusieurs filles dont Eléonore (ou Aliénor) née vers 1255 qui héritera, lors du partage successoral effectué en 1290, des châteaux de Bessan et de Vias. Touroulle passera visiblement aux Lévis, car en 1353 c’est Bertrand I de Lévis, descendant de Guy de Lévis / Guyburge de Montfort qui en sera le seigneur. Eléonore de Montfort, héritière de son père, sera ainsi la seigneuresse de Bessan. 

Cette « dame » de Bessan épousera le 28 février 1302 Jean V, comte de Vendôme. Ils auront un fils, Bouchard VI de Vendôme qui épousera à son tour, en 1320, Alix de Dreux fille du Duc de Bretagne. Il sera le nouveau seigneur de Bessan. Alix de Dreux, au décès de son mari Bouchard VI en 1353, se fera à son tour nommer seigneuresse de Bessan. Un document de 1376 la nomme ainsi. Avant ces trois « dames », les seigneurs de Bessan étaient tous des hommes.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.