Insécurité : la vérité éclate au grand jour à Sète

Les faits me donnent hélas raison. Depuis des mois, j'interpelle le maire afin de…

Les faits me donnent hélas raison. Depuis des mois, j'interpelle le maire afin de dénoncer l'insécurité galopante à Sète. A cela je ne me heurte qu'au dédain et au résultat d'un sondage complaisant. Pourtant François Commeinhes vient d'être rattrapé par la dure loi de la réalité. Vendredi, rue Euzet, des policiers de la sécurité publique ont effectué une descente et interpellé trois frères notoirement connus avant de fermer un bar-restaurant. Ce matin, lundi, ce sont près de 15 personnes de l'île de Thau et du centre-ville qui ont été arrêtés. Avant de penser à installer des marinas, le maire de Sète devrait assurer la sécurité de ses administrés. Pour l'instant notre ville est plus connue pour les opérations menées par le SRPJ, les CRS ou le RAID que pour ses touristes fortunés débarquant sur nos quais. Il y a le Sète légal, celui inventé par Commeinhes, et le Sète réel celui que nous subissons tous.    

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.