INSOLITE - CUIT L'EUT CRU ? Born to be Grau d'Agde avec Patrick Hernandez, Valérie et Alain Merlo !

Cuit l'eût cru ?Patrick Hernandez, le célèbre chanteur à la canne, auteur compositeur interprète…

Cuit l'eût cru ?

Patrick Hernandez, le célèbre chanteur à la canne, auteur compositeur interprète du succès mondial “born to be alive” était de passage ce vendredi au Grau d'Agde chez Valérie et Alain Merlo qui oeuvrent tous les jours de l'année à apporter une cuisine de qualité du coté de Saint Vincent, au restaurant Cuit l'eût cru.

L'auteur compositeur interprète est un “one hit wonder”, il surfe depuis plus de trente ans sur le même succès planétaire lui assurant une rente à vie.
De quoi laisser un peu de temps libre et d'assouvir avec modération une autre passion, celle des bons crus !

Résidant dans le département voisin du Vaucluse, il connaît bien notre région et les bons crus des hauts cantons de l'Hérault à tel point d'en sélectionner un et d'en faire son best seller, le born to be a Wine de Saint Jean de Minervois.

Born to be alive, un bon cru qui a mis du temps à se bonifier 

Cette chanson magique a mis du temps à sortir des limbes. Un premier essai en 1973, puis en 1975, elle restera pourtant dans un fond de tiroir, sa tonalité pop-rock ne convainc pas. “On s'est fait jeter pendant des années, aucune maison de disques n'était intéressée. Elles trouvaient la chanson trop rapide et se demandaient qui était ce type qui chantait en anglais avec un nom espagnol” s'en amuse encore le bonhomme. 

Il faudra attendre 1978 pour qu'une orchestration disco lui donne l'air que l'on connaît aujourd'hui. Un succès qu'il ne s'explique pas vraiment, mais dont il parle avec passion, en résumant assez bien l'affaire. “Je préfère avoir vendu 27 millions de disques d'un coup plutôt que d'en avoir vendu 1 million par an pendant 27 ans.”

Au final, le titre est disque d'or ou disque de platine dans une cinquantaine de pays.

Un concours de circonstances

L'onde de choc Born to Be Alive est si forte que Patrick Hernandez provoque des émeutes dans les aéroports. Le chanteur ne se déplace qu'en limousine, entraînant des foules immenses sur son passage. Son look lord anglais lui donne une allure de dandy qui renforce la curiosité du personnage mais là, il s'agit d'un concours de circonstances.

Pour ma tenue, j'avais choisi ce costume pour une autre chanson, pour laquelle je voulais être un Monsieur Loyal comme dans les revues de Jean-Marie Rivière à l'Alcazar. Son côté décalé a été tout de suite mémorisé et imité. La canne est devenue un porte-bonheur, tout le monde voulait la toucher. Même Madonna.”

Depuis ce temps, il les collectionne, à défaut d'autres tubes, car il n'a jamais pu ou su reproduire un tel succès.

C'est pas faute d'avoir essayé mais çà n'a jamais plus marché ! ” s'en amuse t-il non sans une certaine philosophie.  Du triomphe planétaire, il est passé à l'échelle confidentielle mais “je n'ai jamais changé, j'avais les mêmes amis avant, pendant et après.

Une bien belle rencontre pour les touristes qui ont pu converser avec lui au Grau d'Agde, “the place to be” ce vendredi, à défaut d'y être né  !

 


Restaurant Le Cuit L' Eut Cru

Avenue François Mas, plage St Vincent au Grau d'Agde 

 04 67 21 14 20


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.