Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

INSOLITE - Samuel Kistohurry, boxeur qualifié pour les JO de Tokyo vient transmettre les valeurs du sport à la jeunesse agathoise

C’est une rencontre plutôt insolite à laquelle ont eu droit les élèves d’une classe de CP/CE1 du Grau d’Agde. Grâce à l’impulsion d’un papa, lui-même ancien champion de boxe, les élèves ont pu accueillir dans leur classe un boxeur qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2021. Rencontre…




« Dans ma jeunesse, j’étais un enfant plutôt turbulent alors pour me canaliser, ma mère a décidé de m’inscrire dans un club de boxe » témoigne Samuel Kistohurry devant une classe attentive.

Déterminé, acharné, le jeune prodige révèle des qualités indéniables dans cette discipline sportive à tel point qu’il intégrera l’INSEP – l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance – dès l’âge de 14 ans.
Situé au cœur du bois de Vincennes à Paris, l’établissement accueille les athlètes français de haut niveau afin de les préparer aux compétitions internationales dont les Jeux olympiques.


Au programme, un esprit de discipline, des entraînements sur-mesure, un suivi médical, un accompagnement psychologique, mais aussi des formations et des notions de reconversion professionnelle à l’issue de leur carrière sportive.
« L’INSEP, c’est un peu ma seconde famille » indique Samuel qui est marié et père d’une petite fille de 4 ans. Originaire de l’île Maurice, l’athlète habite la région bordelaise où il a perdu son père l’âge de 12 ans. « Cette injustice a déployé une force en moi » à tel point que sa rage de gagner est vite repérés par les instances fédérales et nationales.

« Au final, j’ai retrouvé la paix en moi grâce au sport, la boxe m’a permis de m’épanouir, elle m’a aussi beaucoup aidé pour l’école, car dans le sport, c’est comme à l’école, il faut se concentrer, planifier ses actions, s’organiser et ne pas perdre de temps inutilement » témoigne le sportif de haut niveau qui après une centaine de combats, a décroché une qualification au JO de Tokyo.

Après Brahim Asloum en 2000 et Tony Yoka en 2016, Samuel Kistohurry a pour objectif de décrocher l’or cet été.
« Avec un minimum de 4 heures d’entrainement quotidien, il faut se fixer un but chaque matin, s’accrocher, respecter les règles, croire en soit, avoir de la rigueur et de la discipline. Avec de la volonté, on arrive à atteindre les objectifs que l’on s’est fixés ! »

boxe Samuel Kisthurry



Les yeux émerveillés, les élèves écoutent le champion et posent des questions : combien gagnes-tu ? Est-ce dur de s’entraîner ? Est-ce que tu rentres chez toi tous les soirs ? Est-ce que tu reviendras nous voir avec une médaille autour du cou ?

Des questions auxquelles le jeune sportif a répondu en toute franchise et simplicité.

Cette belle rencontre a pu se réaliser grâce à Elyesse Méziane, ancien champion de boxe reconverti depuis dans le domaine du consulting. « Avec mon parcours sportif, j’ai gardé de nombreuses amitiés avec les athlètes de haut niveau, Concentrés dans leur discipline, ils ont souvent besoin de conseil en matière juridique, de patrimoine ou de recherche de sponsors. Fort de mon réseau, j’ai ouvert ma propre agence de consulting et je conseille actuellement une dizaine d’athlètes dont Samuel. Je suis également un amoureux de ma ville, le Cap d’Agde et j’imagine ici un centre de préparation pour les athlètes en vue de leur préparation des JO de Paris en 2024. Avec toutes les infrastructures sportives dont dispose la ville, nous avons tout ce qu’il faut pour accueillir de grands champions dans d’excellentes conditions » affirme l’ancien sportif qui n’oublie qu’Agde dispose du label Terre de jeux 2024 en raison de la qualité de ses infrastructures.

Elyesse Méziane et Samuel Kisthurry
L’agathois Elyesse Méziane est l’agent de ce champion de boxe qualifié au JO de Tokyo



Des propos confirmés par Samuel Kistohurry qui s’est déjà essayé durant son séjour agathois au fractionné en montant le mont saint loup et au footing sur les 14 km de sables fins que comptent le Cap d’Agde.
En tout cas, la gentillesse et la disponibilité de Samuel Kistohurry auront déjà conquis toute une classe qui sans nul doute suivra cet été derrière le petit écran, le parcours de ce champion avec espérons-le, une médaille autour du cou !

terre de jeux 2024
Par la qualité de ses infrastructures sportives, Agde a décroché le label terre de jeux 2024
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.