Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

INSOLITE - Violemment agressée, la mamie de 80 ans réussit à mettre en fuite son agresseur

C'est certainement ce qui s'appelle garder bon pied bon oeil ! À 80 ans, une agathoise a réussi à faire fuir son agresseur en lui mettant un coup de pied dans les parties génitales. Ce frontignanais de 21 ans se souviendra longtemps de sa journée du 17 novembre. Venu avec un complice en terre agathoise à l'aide d'une […]

C'est certainement ce qui s'appelle garder bon pied bon oeil ! À 80 ans, une agathoise a réussi à faire fuir son agresseur en lui mettant un coup de pied dans les parties génitales.

Ce frontignanais de 21 ans se souviendra longtemps de sa journée du 17 novembre. Venu avec un complice en terre agathoise à l'aide d'une moto volée, il se présente en milieu d'après-midi au domicile d'une personne âgée. Entendant sonnée, cette dernière ne voit pas malice et ouvre spontanément la porte.

Une violente agression à domicile 

Immédiatement, l'homme, porteur d'un casque de moto, force l'entrée et pointe une arme de poing sur sa tempe et exige argent et bijoux. Dans son élan malveillant, il essaye alors de lui retirer avec violence une bague qu'elle porte ainsi qu'un collier. La vielle dame ne se démonte pas et avec courage, affronte son agresseur. Elle arrive à se saisir de son arme et lui porte un coup de genou dans les parties génitales.

Elle crie alors de toutes ses forces pour alerter le voisinage. Devant tant de résistance, l'homme se décide à quitter les lieux, non sans menacer des voisins attirés par les cris.

Il enfourche alors une moto sur laquelle l'attendait un complice et prend la fuite.

Le lendemain, un deux roues abandonné dans la garrigue de Frontignan et correspondant à celui utilisé par les agresseurs était retrouvé par la police municipale locale. Les recherches font apparaître qu'il a été dérobé à Castelnau-le-Lez le 16 octobre 2020.

L'enquête confiée au commissariat d'Agde a vite progressé

Le parquet de Béziers confie l'enquête au commissariat de police d'Agde qui procède alors à de très nombreuses investigations. En particulier, les investigations de police scientifique permettent de prélever des empreintes digitales sur la porte d'entrée de la victime ainsi que sur la moto abandonnée. Bingo ! Elle correspond à un homme déjà connu de la Justice.

Les enquêteurs identifient deux autres hommes susceptibles d'avoir participé à ces faits. Mardi, deux d'entre eux sont interpellés et placés en garde à vue mais le principal suspect manque à l'appel. Il se présentera de lui-même au commissariat d'Agde dans la soirée de mercredi.

Des talkies-walkies et un gilet pare-balles

Face aux preuves accablantes des enquêteurs, le pilote et le passager de la moto ne peuvent que reconnaître les faits. La perquisition au domicile du pilote de la moto permet de retrouver notamment des talkies-walkies et un gilet pare-balles. Le troisième individu placé en garde à vue reconnaissait avoir récupéré en voiture les deux autres à Frontignan à leur retour d'Agde, mais il affirmait qu'il ignorait tout des actes commis par ceux-ci.

À l'issue de leur garde à vue, ce dernier est remis en liberté alors que le pilote de la moto et son passager, tous deux âgés de 21 ans et résidant à Frontignan, étaient présentés au parquet de Béziers puis placés en détention provisoire en attente de leur procès.

Ils seront jugés pour tentative de vol avec violences ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieur à huit jours et recel de vol de la moto. Un tel vol aggravé fait encourir notamment les peines maximales de 10 ans d'emprisonnement et 150 000 € d'amende, multipliées par deux en cas de récidive ce qui était le cas de l'agresseur de la vielle dame, pour avoir été déjà condamné à cinq reprises notamment en janvier 2018 pour des faits de vols et de recel.

Le courage de cette vieille dame, associé au travail des enquêteurs du commissariat d'Agde aura permis de mettre hors d'état de nuire cette équipe de malfaiteurs au comportement particulièrement détestable. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.