Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Intervention de Sabrina BOUSQUET, suppléante d’Henri COUQUET.

Intervention de Sabrina BOUSQUET, suppléante d'Henri COUQUET. (Réunion publique de Marseillan)Henri m'a proposé de…

Intervention de Sabrina BOUSQUET, suppléante d’Henri COUQUET. (Réunion publique de Marseillan)

Henri m’a proposé de collaborer avec lui, pour deux raisons : mon parcours et bien sûr mes idées, et si moi j’ai accepté de le suppléer, c’est pour deux raisons également : son expérience, et évidemment ses idées !
Mon parcours peut ressembler à celui de nombreux nouveaux habitants du canton. Car avant de venir m’installer dans la région (et oui je ne suis pas une enfant du pays, du moins pas totalement), j’ai été « touriste », et ce depuis mes toutes premières vacances. En effet, mes grands parents sont propriétaires d’un appartement au Cap d’Agde, où j’ai vécu mes plus beaux étés ! D’ailleurs mon rêve quand j’arrivais le long de cette longue allée de lauriers roses, était de vivre ici un jour… C’est ce que j’ai fait il y a 5 ans !
Et c’est avec bonheur que je longe cette même route du Cap, aujourd’hui ! Par contre, ça n’a pas été facile pour moi ! La première difficulté a été de trouver un « vrai » travail ! Car bien évidemment j’ai travaillé en « saison », mais on ne vit pas de saison, car pour trouver un logement il m’a fallu d’abord un emploi en CDI ! Et ça, cela ne court pas les rues ! J’ai un peu tout fait, serveuse, femme de ménage, vendeuse, barmaid, aide cuisinière, téléprospectrice pour au bout de 2 ans trouver mon emploi actuel : un CDI à temps complet ! C’est de l’or que j’ai entre les mains ! C’est pourquoi, comme beaucoup de personnes, je suis très sensible à la question de l’emploi. Et c’est pourquoi aussi, l’emploi fait partie de nos priorités à Henri et à moi.

J’ai dû attendre ensuite qu’un an de travail en CDI se soit écoulé pour pouvoir espérer accéder à la propriété, et là encore, la tâche n’aura pas été simple, car mon emploi a beau valoir de l’or à mes yeux, il ne l’est pas pécuniairement ! Me voilà donc partie faire les banques avec mon petit SMIC ! Des portes se sont fermées, mais heureusement, j’ai réussi à avoir un prêt, et c’est vers Bessan que je me suis tournée !
Un village qui m’a beaucoup plu, la vie y avait l’air saine et paisible, et elle l’est ! Vous comprenez aisément pourquoi, là aussi, je suis aussi sensible, comme beaucoup d’autres, à la question du logement et de l’accession à la propriété. Le logement est donc une deuxième priorité pour nous, car je fais partie des gens qui pensent qu’il vaut mieux capitaliser chaque mois dans « ses pierres » plutôt que de payer un loyer. Maintenant, il faut aider les habitants du canton car cette situation a encore empiré, et l’accession à la première propriété devient mission impossible.

Je ne prends pas ma vie pour exemple, mais j’ai retrouvé ces mêmes préoccupations lors de nos rencontres avec les jeunes. C’est ce qui les inquiète et à juste titre. Ils se résignent à partir pour essayer de trouver un emploi. Cela, il faut l’arranger. Il faut favoriser l’implantation des entreprises dans notre canton afin de créer de l’emploi. Si les jeunes trouvent du travail ici, ils resteront ici.
Le sens de mon engagement dans ces élections cantonales trouve son origine dans mes convictions, mais aussi dans mon vécu. Mais je crois qu’il faut agir. C’est pour ça que je suis avec Henri, sa suppléante, car j’ai confiance dans ses capacités à faire bouger les choses pour l’avenir des jeunes chez nous, pour notre avenir.

                        Sabrina Bousquet.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.