Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Jeux du foulard dans nos écoles

Le Jeudi 26 Mars à eu lieu une conférence sur les jeux dangereuxLa volonté…

Le Jeudi 26 Mars à eu lieu une conférence sur les jeux dangereux

La volonté de faire une réunion sur le sujet n’est pas nouvelle. Le service jeunesse municipal avait initié les choses il y a deux ans. Ensuite le projet a été repris par le comité consultatif chargé des affaires scolaires qui regroupe la mairie, les parents d’élèves, les enseignants et des personnes non élues intéressées par la vie locale. La réunion a été pilotée par Mme MICCIO, représentante de l’APEAS (association de parents d’enfants accidentés par strangulation) et le docteur Frédéric JOYE de Carcassonne. C’est la première fois qu’un comité consultatif s’occupait de ce sujet. L’action qu’il y a eu envers les parents se fera, sous une autre forme, auprès des jeunes, en liaison avec les responsables éducatifs (projet adapté aux enfants : concours de dessins…). Un bilan sera fait ultérieurement au sein du comité consultatif.

 Parmi les invités on a constaté la présence de Mons Stéphane Bonet-Pépin  premier adjoint au Maire ainsi que Mons Alain  Barthes  principal du collège Victor Hugo de Bessan.

Étaient invités à la réunion : les parents d’élèves de bessan, les enseignants du village mais on a vu aussi la participation de quelques représentants de villes voisines.

Le jeux du foulard et la strangulation  en général ont été les deux sujets les plus longuement traités, mais je souhaiterais souligner que dans nos écoles se pratiquent  également  d’autres jeux dangereux comme le jeu du MIKADO, de la machine à laver, de l’autoroute ,de l’aérosol , du sternum , de la pièce , de la canette , le jeu de Beyrouth et d’autres .J’ai été moi-même , par l intermédiaire de ma petite fille treize ans confronté à ce problème .

Exemple : papy on a un nouveau jeu  on doit boire le plus grand volume de cola en moins de temps possible ….

Mais les plus répandus restent les jeux de strangulations qui ont divers noms, jeu du rêve indien, le jeu de la tomate  de la serviette etc….

Une vidéo d’une demi-heure ou des parents d’enfants décédés se sont exprimés à suivi  le débat.

Le but de la réunion était surtout d’apprendre à nos enfants et petits enfants de dire NON  surtout lorsque les camarades disent t’es pas cap ..

Le docteur Frédéric JOYE a surtout insisté, sur le fait de surveiller nos enfants (traces suspectes, lien, corde ceinture, maux de têtes violents récidivants, rougeurs suspectes, et bien faire attention parce que les enfants posent souvent des questions sur les effets  de la strangulation.

En France meurent chaque année encore une douzaine d enfants, décès lié  aux jeux dangereux.

En fin de réunion la parole a été donnée aux invités pour des questions diverses. En sachant qu’un enfant sur quatre dans notre pays  s’est vu proposer de participer à un jeu dangereux j’ai été  surpris de ne pas entendre dire 🙁 Je suis parent d’enfant  agresseur, comment réagir ?)

Pour conclure je pense que ce genre de réunion devrait  être généralisé dans les villes et villages   ainsi que dans les établissements scolaires.

                                                                                                                                                                                                                    DICKS Marcel

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.