Journées européennes des métiers d'art du 31 mars au 2 avril 2017 : "savoir(-)faire du lien"

Dans la continuité de l'énergie citoyenne de l’édition 2016, les Journées Européennes des Métiers d’Art 2017 invitent les artisans d'art à valoriser la notion de « lien », à en rappeler l’absolue nécessité et à encourager la création et le partage de ce lien dans une dimension universelle. Le thème « Savoir(-)Faire du lien » met en avant la vitalité actuelle des métiers d’art, par la diversité d’une programmation qui se renouvelle chaque année grâce à l’engagement des 5 000 professionnels participants…

Trois jours pour découvrir la diversité des métiers d’art

En seulement 11 éditions, les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) sont devenues la plus importante manifestation du secteur dans le monde. Orchestrées par l’Institut National des Métiers d’Art (INMA), elles invitent les jeunes et le public à découvrir, le temps d’un grand week-end, les métiers d’art dans toute leur diversité.

Lyne Cohen-Solal, présidente de l’Institut National des Métiers d’Art, indique : 8 500 événements sont prévus pour faire découvrir les savoir-faire dans les ateliers, mais aussi au travers d’expositions, de parcours de ville, dans le cadre de workshops et de performances originales qui incarneront la multiplicité des liens que génèrent les métiers d’art : lien culturel reliant le citoyen à notre patrimoine immatériel et bien vivant, lien économique que représente l’achat par le consommateur d’un objet fabriqué par l’agilité et l’esprit d’un artisan créateur, lien social créé par l’emploi non délocalisable d’un atelier, repère de la mémoire collective d’un bassin d’emploi et de vie, lien avec sa destinée personnelle dans la reconversion et l’épanouissement de soi dans un métier où l’on “fait” de ses mains”.

Elle ajoute : Treize ambassadeurs en région les incarneront à leur manière, par la signature de leurs savoir-faire ancrés dans nos territoires, du plus rural au plus urbain, à la fois sources d’inspiration de l’excellence de notre luxe et laboratoires de l’innovation pour nos industries, partout les métiers d’art font lien : dans l’objet du quotidien, la création d’exception, comme dans la commande sur-mesure”. 

Yann Pajot, charpentier de marine, a été sélectionné comme “ambassadeur” de la région Occitanie.

Lors de cette édition qui invite à “réduire la distance entre les gens, entre la culture et les citoyens, entre les territoires et entre les peuples en Europe”, chaque personne pourra organiser son parcours à la faveur des circuits de visites proposés ou librement selon ses goûts, grâce au site Internet journeesdesmetiersdart.fr et à son entrée locale.

Focus sur la jeunesse

Dans chaque région participante, des expositions, des ateliers-découverte, des animations et des visites guidées à vocation ludique et pédagogique seront organisés pour familiariser les enfants avec les matières, stimuler leur créativité et leur faire découvrir des métiers qui associent passion et épanouissement.

Sur le site Internet des Journées Européennes des Métiers d’Art, l’internaute peut effectuer sa recherche en utilisant le champ “Programmation spéciale Jeunesse”.

Les Journées Européennes des Métiers d’Art 2017 en quelques chiffres

• 8 500 événements attendus partout en France
• 5 000 ateliers participants
• plus de 1 500 animations jeune public
• 700 manifestations
• 150 centres de formation
• 60 circuits de découverte
• 14 régions françaises mobilisées
• 19 pays européens impliqués

Les métiers d’art en chiffres

• Les métiers d’art représentent 38 000 entreprises qui emploient 59 000 salariés.
• Ce sont en majorité des entreprises de moins de 250 salariés
• Ils génèrent un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros dont 727 millions d’euros à l’export
• Le secteur de la bijouterie représente le chiffre d’affaires le plus important (soit plus de 1,8 million d’euros HT)
• Les secteurs des métiers d’art qui comptent le plus grand nombre d’entreprises sont :
– le secteur du bois (7629 entreprises)
– le secteur du bijou (6544 entreprises)
– le secteur textile (4195 entreprises)
– le secteur de la mode (4029 entreprises)
– le secteur de la pierre (3607 entreprises).

Le saviez-vous ?

La loi du 18 juin 2014 relative à l’Artisanat, au Commerce et aux Très Petites Entreprises a reconnu les métiers d’art comme un secteur économique à part entière. La loi du 8 juillet 2016 relative à la Liberté de Création, à l’Architecture et au Patrimoine a étendu son champ législatif en reconnaissant la pluralité des statuts des professionnels des métiers d’art, les professionnels relevant de la liste des métiers pouvant exercer sous différents statuts selon la nature de leur activité (artisan, artiste-auteur, profession libérale, salarié, fonctionnaire…).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.