L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Entreprises

JVWEB lance une nouvelle version payante de Seiso et recrute

Fondé en 2004 à Montpellier, le spécialiste du référencement sur Internet poursuit sa croissance et affichera 12,6 M€ de CA pour son bilan 2019 (clôture mai 2020), dont 25 à 26 % réalisés à l’export (40 % si l’on intègre les filiales étrangères des comptes français) essentiellement en Suisse, en Chine mais aussi en Angleterre, […]

Fondé en 2004 à Montpellier, le spécialiste du référencement sur Internet poursuit sa croissance et affichera 12,6 M€ de CA pour son bilan 2019 (clôture mai 2020), dont 25 à 26 % réalisés à l’export (40 % si l’on intègre les filiales étrangères des comptes français) essentiellement en Suisse, en Chine mais aussi en Angleterre, aux Pays-Bas et en Allemagne. JVWEB lance une offre payante pour son outil digital Seiso.

Intégrée au réseau CroissancePlus, faisant partie du Top 10 européen des partenaires de Google, l’entreprise de Jonathan Vidor a permis de faire réaliser 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires cumulé à ses 400 clients, dont des majors intervenant à l’international. JVWEB, implanté en Europe et qui a son siège à Montpellier et des bureaux à Paris, en Suisse et en Chine, travaille également outre-Atlantique. “Nous travaillons avec la Chine, dont nous sommes en quelque sorte un référent unique pour l’Europe, ce qui simplifie son approche d’un marché européen composé de 300 millions de consommateurs mais multilingue et très complexe dans son approche commerciale” indique le jeune patron, qui a créé JVWEB à l’âge de 22 ans.

L’entreprise emploie aujourd’hui 60 collaborateurs de 10 nationalités différentes pour répondre aux attentes du marché international. Elle intervient pour la mise en place de campagnes publicitaires en ligne pour le compte de ses clients via Google et Bing notamment. Et propose 2 axes de services : les liens sponsorisés et la bonne adéquation du référencement sur les pages produits afin d’augmenter les bénéfices et les volumes de vente des clients (70 à 75 % du CA de JVWEB). Son autre axe métier porte sur le référencement naturel (10 à 15 % du CA).

Une nouvelle version de Seiso plus complète

Jonathan vidor JVWEB copie
Jonathan Vidor, fondateur et CEO JVWEB

L’entreprise montpelliéraine expérimente depuis plusieurs mois Seiso, un nouvel outil…

…pour accélérer l’audit des sites clients. Sept ingénieurs ont travaillé en interne pour développer cette nouvelle solution d’analyse rapide des comptes. Le rapport d’analyse peut désormais être obtenu en un quart d’heure au lieu d’une journée de travail morcelée sur deux semaines d’analyse. Cette performance a suscité l’intérêt de… Google. Seiso – qui se traduit par “nettoyer, rendre visible” en japonais  a été testé pendant un an et demi par 14 000 personnes, dont 4 000 qui utilisent toujours l’outil quotidiennement. Ce sont autant de prospects pour JVWEB. “Pour l’instant, l’usage de l’outil est gratuit, mais il va donner naissance à une version payante améliorée accessible par abonnement, entre 49 et 299 euros HT par mois. L’offre sera lancée en mars prochain. Pour les entités qui investissent moins de 2 000 euros sur Google Ads, Seiso restera gratuit”.

Recrutements à Montpellier, Genève et Shanghai

Pour faire face au développement de ses marchés et notamment du futur Seiso, JVWEB va recruter 20 collaborateurs en 2020. ” Nous lançons dans un premier temps une douzaine de recrutements sur 3 pays : 2 postes ouverts en Suisse (Genève), un en Chine (Shanghai) ; le reste des postes étant à pourvoir à Montpellier : des développeurs (.net), 7 chargés de clientèle et 2 commerciaux. A l’avenir, la volonté est de créer des équipes davantage internationales – en recrutant des collaborateurs espagnols, allemands, etc. – mais basées à Montpellier. Nous cherchons différents profils. Nous avons créé notre propre cursus interne de formation, qui dure plusieurs mois “.

Création d’un club e-commerçants au 2e trimestre

Jonathan Vidor fait également un constat surprenant  : ” Cela fait quinze ans que je fais du e-commerce, et ce secteur d’activité est en train de se complexifier pour différentes raisons. Par ailleurs, l’essentiel de ma clientèle est extérieure à la métropole. Montpellier manque de start-up et de boîtes entrant dans notre champ d’activité du web et du digital, d’où la difficulté de recruter en local des collaborateurs expérimentés. Ce qui  incite les entreprises à s’installer à Paris pour répondre à leurs besoins en ressources humaines. Ce qui est vrai pour Montpellier l’est tout autant pour l’ensemble des métropoles de province” analyse-t-il. D’où l’idée de fédérer un écosystème digital autour de l’e-commerce pour développer le “networking” et permettre l’échange, le croisement d’expériences et aider au développement d’entreprises du digital sur le plan local. Une première réunion informelle, organisée en septembre dernier, a réuni 45 chefs d’entreprise et responsables commerciaux. Le futur club projette l’organisation de 3 réunions trimestrielles par an.

Daniel CROCI
croci.daniel.hje@gmail.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.