L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit
CA Sète Agglopôle Méditerranée
Mèze

La liste « Agir pour Mèze » porte plainte contre X pour détournement de fonds

Le tribunal administratif (TA) de Montpellier a statué, le 23 février dernier, sur l’annulation des dernières élections municipales de Mèze. Ce mardi 9 mars, dans la foulée de la décision du TA, Thierry Baëza et ses colistiers de la liste d’opposition « Agir pour Mèze » ont décidé de porter plainte pour détournement de fonds publics, délit de concussion et abus de confiance contre X.

Selon la liste “Agir pour Mèze” : “le Tribunal administratif a reconnu [que] le maire actuel Henry Fricou et son équipe [ont] violé le code électoral en raison « d’une manœuvre illégale ayant altéré la sincérité du scrutin ». “Un jugement clair” dit-elle, qui a conforté la légitimité de ses actions judiciaires.

Transparence et éthique

Thierry Baëza et les 7 élus d’Agir pour Mèze, tous adhérents de la Charte ANTICOR en faveur d’une commune plus éthique, annoncent, dans la foulée de la décision de l’instance administrative, avoir déposé ce jour une plainte contre X auprès du procureur de la République de Montpellier. Les plaignants justifient ainsi leur démarche : “ Il s’agit de l’utilisation « à usage personnel » par le maire de la ville d’un véhicule de fonction pour un coût de 21 663 €* à la charge de la commune (*montant estimé entre 2014 et 2020) sans compter un nombre de plus de 300 déplacements douteux et voyages hors département le week-end et jours fériés sur l’ensemble du parc municipal” estiment-ils. 

Sollicitation d’un rendez-vous en préfecture

Maître Romain Geoffret, avocat représentant les plaignants, indique pour sa part : “L’utilisation des fonds publics ne peut se faire en toute impunité. Les élus se doivent d’avoir une gestion transparente et responsable des comptes publics, d’autant plus en cette période de crise sanitaire et économique ».

Thierry Baëza a également demandé audience à Mme Emmanuelle Darmon, secrétaire générale adjointe à la préfecture de l’Hérault. Il souhaite alerter les pouvoirs publics locaux sur le fonctionnement du conseil municipal de Mèze. 

Le maire Henry Fricou, implicitement visé par ces plaintes, devrait répondre sous peu à ces accusations. Pour rappel, la présomption d’innocence prévaut tant qu’un jugement définitif n’est pas rendu.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.