L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

La Ministre du Tourisme reçoit les représentants des Ports de Plaisance

La Ministre du Tourisme reçoit les représentants des Ports de Plaisance Serge Pallarès Président de la Fédération Française des Ports de Plaisance et Jean Claude Méric, Secrétaire Général de l’Union des villes portuaire du Languedoc Roussillon mais également Directeur Général de l’Office de Tourisme de Gruissan, ont rencontré voici quelques jours (le 31 Juillet), à […]

La Ministre du Tourisme reçoit les représentants des Ports de Plaisance

Serge Pallarès Président de la Fédération Française des Ports de Plaisance et Jean Claude Méric, Secrétaire Général de l’Union des villes portuaire du Languedoc Roussillon mais également Directeur Général de l’Office de Tourisme de Gruissan, ont rencontré voici quelques jours (le 31 Juillet), à Bercy, madame Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

 

Cette rencontre avait pour objectif de présenter deux sujets majeurs liant les ports avec le tourisme et l’économie.

En effet, lors des assises « Ports et Economie» organisées par la FFPP à l’Assemblée Nationale en Mai dernier, la Fédération des Port a présenté son projet de démarche qualité visant une montée en gamme de l’accueil, de l’accessibilité et des services offerts aux plaisanciers afin d’améliorer la compétitivité des destinations portuaire. A cette occasion, devant le Ministre de la Mer, Frédéric Cuvillier, et le Directeur Général d’Atout France, Jean Claude Méric a exposé l’engagement stratégique des ports français à adhérer à la marque Qualité Tourisme, selon le modèle Odyssea.

Selon Serge Pallarès « l’objectif est de faire de nos ports, maritimes, lacustres et fluviaux, des pôles structurants et d’accueil des voies bleues navigables, en partenariat avec les Offices de Tourisme ».

Les Capitaineries devenant de véritables comptoirs culturels d’accueil, en référence aux anciens comptoirs grecs et romains. Une classification de 1 à 4 ancres, certifiera le niveau de chaque port selon des critères précis et le Languedoc Roussillon sera le terrain d’expérimentation de cette mise en place, en s’appuyant notamment sur les ports de Saint Cyprien, Gruissan, Cap d’Agde et Port Camargue. L’adhésion à l’UVPLR et la Charte Sud de France Nautique votée par la Région, étant un préalable.

Pour Jean Claude Méric « il s’agit de positionner le Port de Plaisance comme un acteur économique et touristique majeur en lien avec son arrière-pays, marqueur de la destination touristique et s’inscrivant, avec ses partenaires, dans un grand itinéraire culturel européen d’échange et de découverte ».

 

Toutefois ces projets, très bien accueillis par Madame la Ministre, correspondent aux Contrats de Destination que le ministère promeut – dispositif vise à créer une offre touristique cohérente et lisible, en France et à l’international, en prenant en compte l’ensemble des besoins et la volonté des acteurs locaux- risquent d’être perturbés par les nouvelles dispositions fiscales qui entreront en vigueur en Janvier 2014.

En effet, les Ports de Plaisance et par ricochet, les entreprises du nautisme sont actuellement au cœurs de discussions cruciales pour leur avenir suite à la loi rectificative des finances 2012 qui porte des mesures d’augmentation disproportionnées de la Taxe Foncière des Ports, ce qui en ces temps de difficultés économiques que nous traversons, vont impacter, une fois encore le pouvoir d’achat des plaisanciers. C’est par un travail de lobbying et de pédagogie que nos deux représentants ont essayé de faire comprendre que la plaisance ne se résume pas, en France, aux ports de la Côte d’Azur, avec des bateaux de luxe qui bien souvent ne battent pas pavillon français.

Nos ports, dont ceux du Languedoc Roussillon, s’adressent en majorité à des bateaux de taille modeste (longueur moyenne de 9,80 ml à Gruissan par exemple) et des propriétaires qu’il est exagéré de qualifier de « riches » comme le répètent par méconnaissances les services de Bercy.

La Ministre a souhaité qu’une étude sur plusieurs dizaines de port soit faite afin d’évaluer l’impact, en sachant que la loi sera difficile à modifier. Toutefois, la FFPP sera associée à la rédaction du décret d’application, notamment dans l’évaluation du coefficient de majoration de la taxe qui peut entrainer une progression supplémentaire de 40 % du montant de l’impôt. Ce taux étant lié au niveau d’équipement des ports, il pénalisera tous ceux qui ont investi en qualité, protection de l’environnement, communication et implication dans le développement de l’attractivité touristique d’un territoire.

Un comble quand une filière veut s’engager dans une démarche qualité, qu’appuient le Ministère et Atout France !

Pj Photo de G à D : Serge Pallarès et Jean Claude Méric

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.